Toulouse-Blagnac - Évry (Division 2, 10e journée)

Un match maîtrisé

Dixième journée de championnat et la patinoire de Blagnac est toujours indisponible. C'est donc à la patinoire Alex Jany que le match de ce soir a lieu. Les Peaux Rouges, naviguent en milieu de championnat mais ne sont qu'à quelques points des leaders et vendent chèrement leur peau à chaque journée comme en témoigne la récente défaite d'un but face à Val Vanoise et la victoire nette et sans bavure contre les Bélougas 5-1 lors du match aller. Le TBHC de son côté est toujours en lutte pour se maintenir à la 3e place et tenter de revenir sur les deux équipes de tête. L'équipe a reçu deux précieux renforts et monte clairement en puissance, matchs après matchs.

Les Bélougas marquent leur territoire

Dès le début, les Bélougas confisquent le palet. Évry a du mal à se mettre dans le match, et au bout de deux minutes, les attaquants du TBHC font voler en éclat la défense des Peaux Rouges. Santeri Halme fait le tour de la cage et trouve Jussi Viitanen idéalement placé. Son tir plein centre trompe Julien Roullier. 1-0, les Bélougas sont en forme. Ce but ne fait que confirmer la puissance du jeu collectif du TBHC. Évry est débordé. 4e minute, Henri Tissari, seul à la bleue, manque de marquer. Le tir est capté de justesse par Julien Roullier qui est sans cesse sous la pression des attaquants rouges et noirs. Les Peaux Rouges sont en difficulté sur presque toutes les actions et les rares tentatives offensives manquent de tranchant. À la 14e minute, Éric Blossier entièrement seul ne peut que se débarrasser du palet par manque de soutien offensif. Toulouse-Blagnac profite de sa domination pour marquer une deuxième fois. Jussi Viitanen sur le côté gauche prend un shoot à mi-distance et porte l'avance des Bélougas à 2-0. Le TBHC domine les débats et on ne voit pas comment les Peaux Rouges vont pouvoir inverser la tendance.

Même punition

Le match reprend et Évry ne semble pas remonter sur la glace avec la rage au ventre. Dès les premières passes, on sent que rien n'a changé, et au bout de 44 secondes, Henri Tissari décale Kevin Marias-Magill qui peut armer son tir au fond des filets. 3-0, l'addition commence à être salée. Les Peaux Rouges comprennent qu'ils n'auront pas le dessus dans le jeu technique et décident de le muscler. Le TBHC se fait prendre au piège et pour faire face à ce durcissement, commet beaucoup de fautes. Cinq pénalités s'enchaînent les unes après les autres. Du côté rouge et noir, plus question de développer le jeu offensif, il faut tenir. Évry tente sa chance sur chaque attaque. 25e minute, Michaël Marouillat manque de trouver la faille lorsque son tir rase le poteau gauche de Niklas Lehti alors que le gardien n'était pas sur la trajectoire. 30e minute, Éric Blossier voit son tir repoussé par Niklas Lehti et prend son propre rebond mais le gardien réussit miraculeusement à le bloquer.

Alors que le tiers semble devoir immanquablement se terminer par un but d'Évry, Toulouse-Blagnac montre encore une fois que son jeu collectif est rodé. Jani Laine longe la balustrade, passe à Alexis Codevelle qui centre, et c'est Manuel Plamondon-Ratte qui termine l'action en trompant Julien Roullier. 4-0, les Bélougas s'en sortent bien. Le tiers se termine sur ce score en faveur du TBHC qui a bien négocié ces 20 minutes difficiles physiquement.

Le TBHC confirme

Dernier tiers. Si le TBHC est très costaud et a bien maîtrisé le match jusque-là, cette fois ci on sent qu'Évry remonte sur la glace avec une véritable envie d'inverser la tendance, d'ailleurs ce n'est plus Julien Roullier dans les cages des Peaux Rouges, mais Nicolas Deslonchamps. Et la nouvelle envie d'Évry est récompensée dès la 27e seconde lors de la mise en jeu, Vladimir Mikula trouve le petit filet. 4-1, Évry reprend espoir. À ce moment du match, avec trois buts à remonter, les Peaux Rouges utilisent la même stratégie que lors du 2e tiers : mettre une pression physique constante. Comme dans le tiers précédent, les pénalités pleuvent. Seulement la défense des Bélougas est solide et Niklas Lehti veille au grain. Même à 3 contre 5 pendant 2 minutes, le TBHC ne craque pas.

Mais à force de pousser, les visiteurs finissent par trouver l'ouverture. 49e minute, Carlo Ricci dévie un tir devant le but et trompe Niklas Lehti. 4-2, le match est-t-il en train de basculer ? En toute logique, le TBHC prend un temps mort. Et une fois remonté sur la glace, Sébastien Savajol, tout en finesse, dévie un palet d'Alexis Codevelle et remet les Bélougas sur le droit chemin : 5-2. Le match est presque plié, le jeu est entaché de pénalités, de débuts de bagarres générales, de gestes violents. Henri Tissari est à terre, immobile et sortira de glace soutenu par deux joueurs. Il ne reste qu'une seconde à jouer, Manuel Plamondon-Ratte crucifie Nicolas Deslonchamps. 6-2, le match est terminé.

Conclusion

Victoire du TBHC dans un match piège où Évry a mis une grosse pression physique. Avec ses deux nouvelles recrues, les Bélougas montent encore en puissance et peuvent légitimement prétendre lutter pour la première place de la poule tellement l'équipe semble cohérente et performante. Évry en revanche, reste à la 6e place et voit les leaders s'éloigner un peu plus.

 

Toulouse-Blagnac – Évry 1-3 (2-0, 2-0, 2-2)
Samedi 30 novembre 2013 à la patinoire Alex-Jany. 696 spectateurs.
Arbitrage de Pascal Telliez assisté de Guillaume Gielly et Nicolas Constantineau.
Pénalités : TBHC 36' (2', 12', 22'), Évry 44' (4', 4', 36').

Évolution du score :

1-0 à 02'02" : Viitanen assisté de Halme
2-0 à 16'18" : Viitanen assisté de Marias-Magill et Korvakangas
3-0 à 20'44" : Marias-Magill assisté de Tissari
4-0 à 35'52" : Plamondon-Ratté assisté de A. Codevelle et J. Laine
4-1 à 40'27" : Mikula assisté de Marouillat
4-2 à 48'34" : Ricci assisté de Mikula et Blossier
5-2 à 50'24" : Savajol assisté de A. Codevelle et Plamondon-Ratté (sup. num.)
6-2 à 59'59" : Plamondon-Ratté assisté de A. Codevelle et Viitanen (sup. num.)  

Évry

Gardiens : Julien Roullier puis Nicolas Deslonchamps à 40'00".

Défenseurs : Yann Morette, Tyler Campbell, Yvan Kerneis, Thomas Edwiges,  Alexandre Chrétien.

Attaquants : Éric Blossier, Vladimir Mikula, Geoffrey Berardet, Thomas Gautron, Michaël Marouillat, Jérémy Pigeot, Clément Radolanirina,  Dimitri Juan, Carlo Ricci, Kevin Ledoux.

Toulouse-Blagnac

Gardiens : Niklas Lehti.

Défenseurs : Jani Laine, Kevin Codevelle, Aleksi Laine, Sébastien Pommier, Jussi Korvakangas, Henri Tissari.

Attaquants : Kevin Marias-Magill, Fabrice Faure, Marvin Krukoff, Sébastien Savajol, Santeri Halme, Alexis Codevelle, Manuel Plamondon-Ratté, Maxime Faup, Jussi Viitanen.