L'équipe-type de Ligue Magnus de novembre 2013

GUENETTEfrancoispierre20130910006En novembre, Dijon a été dominé aux tirs quatre fois en cinq journées... et a pourtant remporté quatre victoires au cours du mois. La raison, c'est bien sûr le retour en grande forme de Henri-Corentin Buysse, auteur de 96,4 % d'arrêts et qui a largement fait oublier ses difficultés au tout début de saison. Il a fait remonter les Ducs à la troisième place du classement. Un gardien n'existe pas sans une défense qui dévie et déjoue les tentatives adverses, et à ce jeu, son plus fidèle allié est le solide arrière canadien Maxime Robichaud.

Pour ce qui est de l'attaque, les Dragons de Rouen sont redevenus incontournables. Deux joueurs s'y distinguent en n'ayant jamais rendu la moindre fiche négative depuis le début de la Ligue Magnus. Yannick Riendeau a marqué des points à chaque match et se fait créateur, accélérateur, buteur... mais aussi défensif à souhait sur les infériorités stratégiques. Le centre François-Pierre Guénette, au four et au moulin, fait marquer et crée du trafic.

Les attaquants rouennais bénéficient aussi du concours en supériorité numérique de Miloslav Guren, excellent partout, rigoureux et souvent imprenable à cinq contre cinq. C'est la seconde fois que Guren est sélectionné dans l'équipe-type, et un seul autre joueur égale cette performance : Danick Bouchard, le roi des compteurs de la ligue. "Le chat" ne lâche rien et a encore été le meilleur marqueur de novembre avec 11 points supplémentaires. L'attaquant le plus actif du championnat (65 tirs tout en maintenant son pourcentage de réussite de 20 % de l'an passé) a inscrit à lui seul un tiers des buts amiénois.

L'équipe-type de novembre 2013 : Henri-Corentin Buysse (Dijon) ; Miloslav Guren (Rouen) - Maxime Robichaud (Dijon) ; Yannick Riendeau (Rouen) - François-Pierre Guénette (Rouen) - Danick Bouchard (Amiens).