Les Bleuets battus par l'Italie

L'équipe de France des moins de 20 ans sera un peu frustrée de son Mondial de division IB. Cet après-midi contre l'Italie, elle a encore dominé aux tirs, mais cela n'a pas suffi. Le gardien Rabanser, formé à Val Gardena et parti aux États-Unis, n'est pas facile à battre. Le score est donc resté à 0-0 après la première période, et ce sont même les Italiens qui ont ouvert le score par Michele Marchetti - élu meilleur joueur du match - à la reprise. Cédric Di Dio Balsamo a égalisé, et Guillaume Leclerc a ensuite marqué en supériorité numérique, mais cet avantage n'a duré que dix-sept secondes avant que Terzago n'égalise.

Le troisième tiers-temps s'est joué pendant les deux pénalités françaises. Tandis que Crinon était en prison, Di Dio Balsamo s'est échappé en infériorité. Mais un retard de jeu de Bogdanoff a permis à Giovanni Morini d'égaliser à cinq minutes de la fin. Et c'est ce même Morini qui inscrivait le but vainqueur (4-3) dans une prolongation capitale, puisque la première équipe à marquer aurait la première place. Désormais, l'Italie n'a plus qu'à battre l'Ukraine - avant-dernière - pour monter en D1A, quel que soit le résultat de France-Kazakhstan qui ne donnerait alors que la deuxième place.