Reims - Courbevoie (Division 1, 15e journée)

Après une victoire la semaine passée en déplacement dans le nord de la France à Dunkerque, les Rémois voulaient confirmer cette réussite en l'emportant à domicile chose qui n'est pas encore arrivée depuis qu'ils évoluent dans leur nouvelle et provisoire patinoire de Barot.

Le début de match est plutôt timide en termes d'occasions, mais engagé sur le plan physique. La première opportunité vient des Coqs sur un slap à la bleue de Thomas Giorgi (04'00). Les Phénix ne tardent pas à réagir, mais le gardien Jure Verlic de Courbevoie commence son show ! Le premier tiers se finit sur un score nul et vierge entre deux équipes assez proches. Les gardiens ont fait le travail afin de préserver le score de parité. 

Le deuxième tiers reprend sur les mêmes bases que le premier, pas mal d'occasions mais les attaquants des deux formations s'y cassent les dents. Les pénalités pleuvent, notamment pour les Phénix qui sont bien trop indisciplinés et se retrouvent la majeure partie du temps à défendre. Heureusement pour eux, les Courbevoisiens n'en profitent pas, ils gèrent mal leurs supériorités et tombent sur un Kubis pour le moment impérial dans ses cages. Le deuxième tiers se termine donc sur le même score que le premier.

À la reprise du dernier tiers, les Parisiens donnent plus de fil à retordre aux Champenois, un peu plus à la peine en début de tiers. La rapidité de Susi ne fait pas la différence sur les quelques rushes que les Phénix se procurent. 

Sur une action annodine à 46'00, Akseli Mattila perd le palet bêtement derrière la cage de Kubis et Courbevoie en profite par l'intermédiaire d'Alexandre Motte qui passe à Davor Rakanovic qui du revers bat Kubis alors que celui-ci est gêné par son défenseur Victor Vitton-Mea. 

Cruel, les Phénix sont menés 1-0. La suite du match sera d'autant plus frustrante pour les Rémois, chaque opportunité se voit repoussée par le gardien de Courbevoie à qui rien ne peut arriver ce soir. Quand il est battu, c'est la jambe d'un défenseur qui repousse le palet afin de les préserver d'un retour des Phénix.

Le match se termine ainsi, sur le score de 1-0 pour les Coqs de Courbevoie, qui viennent chercher une précieuse victoire dans l'optique du maintien, tandis que les Phénix, eux, ne confirment pas leur résultat à Dunkerque et se retrouvent douzièmes ce soir. 

Prochain match pour Reims le samedi 21 décembre chez les Corsaires de Nantes, le promu. 

 

Reims - Courbevoie 0-1 (0-0, 0-0, 0-1)
Samedi 14 décembre 2013 à 20h30 à la patinoire Barot. Huis clos.
Arbitrage d'Alexandre Hauchart assisté de Guillaume Gardiol et Joffrey Yssembourg
Pénalités : Reims 18' (4', 8', 6'), Courbevoie 18' (2', 4', 12')

Évolution du score :
0-1 à 46'40" : Rakanovic assisté de Motte

 

Reims

Gardien : Filip Kubis

Défenseurs : Akseli Mattila - Victor Vitton-Mea ; Artturi Karjalainen - Ekue Tomety ; Armand Coustenoble - Edmunds Kniksts.

Attaquants : Jérémy Sabatier - Florian Sabatier - Atte Susi ; Valère Vrielynck (C) - Sami Holappa - Harri Pälve ; Benoît Valier - Yann Diaferia - Rémi Houque.

Remplaçants : Dylan Célestin (G), Tony Allouchery.

Courbevoie

Gardien : Jure Verlic 

Défenseurs : Thomas Giorgi - Jiri Matajicek ; Vladimir Konopka - Petr Prindis ; Luc Tanésie - Alexandre Leroux.

Attaquants : Juho Iloviita - Davor Rakanovic - Matus Hanes ; Alexandre Motte (C) - Eddy Martin-Whalen - Arnaud Bougaran ; Adrien Sebag - André Menard (A) - Mickaël Denis.