Allemagne - Lettonie (à Essen)

La fédération allemande met à la une l'évènement sur son site internet : l'équipe d'Allemagne aligne pour la première fois de son histoire deux joueurs d'origine turque, la principale communauté immigrée du pays. Sinan Akdag était déjà présent depuis quelques années, et récolte déjà un "A" sur son maillot, mais c'est aujourd'hui que débute Yasin Ehliz. Les deux hommes ont grandi en Bavière, région de hockey sur glace.

Ehliz n'était initialement que sur liste d'attente : c'est Marco Pfleger, son coéquipier en club à Nuremberg, qui devait faire ses grands débuts internationaux, mais il s'est blessé dans la semaine, et le malheur de l'un a fait le bonheur de l'autre. Marcel Ohmann, ailier de l'excellente quatrième ligne de Cologne, passe au second plan médiatiquement, mais lui aussi fait ses premiers pas avec le maillot à l'aigle.

REDLIHS Jekabs-110508-277La Lettonie aussi incorpore des débutants : après Edgars Siksna et Arturs Kuzmenkovs hier à Herne, c'est Kriss Lipsbergs qui fait sa première apparition sous le costume grenat ce soir à Essen.

Cette équipe allemande de moins de 26 ans est cette fois bien en place dès le début du match. Elle prend le jeu à son compte avec des occasions à mettre à l'actif de Florian Kettemer ou Alexander Weiß. La technique balte ne suffit plus. Ce n'est qu'à quatorze secondes de la sirène que la Lettonie se montre enfin dangereuse, mais Jekabs Redlihs gâche une excellente position de tir.

En début de deuxième période, le grand défenseur débutant Björn Krupp commet une erreur qui permet à Miks Indrasis de partir en contre-attaque, mais le Letton fait une pirouette de trop au lieu d'aller droit au but. David Wolf fait preuve de plus d'efficacité en ouvrant le score sur une belle action individuelle. La Lettonie change de gardien à la mi-match, Maris Jucers remplaçant Mustukovs avec qui il se bat pour un poste de numéro 3 aux JO. Malheureusement pour lui, Jucers se fait prendre à froid sur son premier tir, un lancer de la ligne bleue de Daryl Boyle. La ligne-phare de Hambourg (Flaake-Festerling-Wolf), discrète hier, montre toute sa force aujourd'hui et inscrit le 3-0 sur une superbe combination.

L'Allemagne est si tranquille qu'elle se déconcentre et perd un peu sa belle discipline défensive au dernier tiers-temps. Elle doit même jouer une minute en double infériorité numérique, mais réussit à préserver le blanchissage du gardien Felix Brückmann, qui a eu peu de travail mais l'a bien fait. Matthias Plachta clot le score à 4-0 avec un joli but dans la dernière minute.

Désigné joueur du match : Felix Brückmann.

Commentaires d'après-match

Yasin Ehliz (attaquant de l'Allemagne) : "Je me sentais un peu euphorique avant le match. C'était une sensation géniale. Quand en plus on gagne 4-0 devant ses propres supporters, cela restera un souvenir pour l'éternité. [...] Chez nous à Bad Tölz, les Turcs jouent aussi tous au football. Mais mes parents m'ont mis sur la glace à trois ans et j'ai dû adorer ça. Ils ont fait pareil avec mon frère Aziz. Nous sommes les seuls Turcs de Tölz qui jouent au hockey sur glace. Oui, je sais qu'il y a du hockey en Turquie, mais je n'a encore jamais vu un match là-bas."

 

Allemagne - Lettonie 4-0 (0-0, 3-0, 1-0)
Mercredi 18 décembre 2013 à 19h30 à la Eissporthalle d'Essen. 2390 spectateurs.
Arbitrage de Markus Krawinkel et Ramin Yazdi (ALL) assisté d'Andreas Kowert et Andre Schrader (ALL).
Pénalités : Allemagne 22' (4', 0', 8'+10'), Lettonie 20' (0', 4', 6'+10').
Tirs : Allemagne 47 (14, 20, 13), Lettonie 34 (10, 8, 16).

Évolution du score :
1-0 à 22'00" : D. Wolf assisté de Kettemer
2-0 à 32'35" : Boyle assisté de Flaake et D. Wolf (sup. num.)
3-0 à 38'37" : D. Wolf assisté de Flaake et Festerling
4-0 à 59'04" : Plachta assisté de Weiss et Ma. Müller


Allemagne

Gardien : Felix Brückmann.

Défenseurs : Daryl Boyle - Sinan Akdag ; Armin Wurm - Björn Krupp ; Florian Kettemer (2') -  Tim Schüle (2') ; Marcus Weber.

Attaquants : David Wolf - Garrett Festerling - Jerome Flaake ; Marcel Müller - Matthias Plachta - Alexander Weiss (2') ; Frank Mauer - Patrick Hager (6'+10') - Alexander Oblinger ; Philipp Riefers - Thomas Oppenheimer - Marcel Ohmann ; Yasin Ehliz.

Remplaçant : Timo Pielmeier (G). En réserve : Christopher Fischer, Gerrit Fauser.

Lettonie

Gardien : Ervins Mustukovs puis Maris Jucers à 31'50".

Défenseurs : Krisjanis Redlihs - Janis Andersons ; Kristaps Sotnieks - Guntis Galvins (2') ; Jekabs Redlihs - Kriss Lipsbergs ; Martins Porejs - Edgars Siksna.

Attaquants : Mikelis Redlihs - Andris Dzerins – Miks Indrasis ; Arturs Mickevics (2') - Armands Berzins - Kaspars Saulietis ; Roberts Bukarts - Arturs Ozolins (4'+10') - Gunars Skvorcovs ; Juris Stals - Laris Bajaruns - Arturs Kuzmenkovs (2') ; Maris Bicevskis.

En réserve : Edgars Masalskis (G), Arturs Kulda.