Rouen - Morzine (Ligue Magnus, 15e journée)

Rouen farcit Morzine avant la dinde !

Le champion de France rouennais désormais, enfin renforcé par Antonin Manavian, continue de se montrer intraitable cette saison. Il vient même d'ajouter une nouvelle corde à son arc : une entame de match très réussie. Il lui a fallu moins de douze minutes pour prendre le large devant des Morzinois combatifs (où il manquait Ozolins et Linkomaa) mais en difficulté devant le rythme et un jeu de passe rapide, parfois redoublé, imposé par les Dragons toujours privés de Mielonen.

GIRARDgabriel20130910134Juraj Stefanka ouvre la marque du revers de près dans le haut des filets après une vive remise de Gutierrez devant la cage (1-0 à 2'08). Le temps de tuer la pénalité de Lampérier, pendant laquelle Béron culotté (4'02) et surtout Narb en duel face à Girard (5'53) se sont illustrés, et les Normands doublent la marque par Riendeau côté plaque, trouvé par Guénette (2-0 à 6'06). Andrew Hare est ensuite canardé lors du premier jeu de puissance des locaux mais le gardien a la mitaine sûre et spectaculaire lors de lancers de loin de Thinel (6'57) et Guren (7'10). La première ligne de Rodolphe Garnier est joueuse et rapide, elle sème la panique et dans le trafic Riendeau se saisit d'un rebond pour enfiler un second filet (3-0 à 11'36). Fin du match, déjà ? Non, car les relances dans la zone défensive du RHE76 sont parfois très (beaucoup trop souvent) approximatives. À chaque fois, Gabriel Girard doit sortir le grand jeu comme devant Narb tout à l'heure, le gardien québécois réalise une nouvelle prouesse devant Béron (18'57).

Pour autant, Rouen aborde le deuxième tiers sur le même tempo. Morzine défend bien en infériorité (20'58). Andrew Hare déroute une chance de Guénette servi par Riendeau (24'08). mais Julien Desrosiers au voisinage de la cage peut conclure peu après (4-0 à 24'54). Las, les Normands seront moins vigilants. Et comme les Pingouins travaillent en power-play, ils sont logiquement récompensés lorsque, dans une défense un peu amorphe, Josselin Besson opportuniste reprend le rebond d'un tir de loin d'Hudson pour triompher d'un Girard livré à lui-même (4-1 à 28'07). Pendant la seconde moitié de ce tiers, les visiteurs se montrent plus valeureux, jouant moins éparpillés, sans doute aussi parce que les noirs et jaunes évoluent avec moins de vitesse. Le buteur de Haute-Savoie se heurte à Gabriel Girard lors d'une attaque surnuméraire à trois contre deux (35'39). Le gardien rouennais sera mis en fâcheuse posture par Goz mais aucun Pingouin ne pourra glisser la rondelle derrière un gardien à leur merci (35'52). Malheureusement, le HCMAG74 ne pourra poursuivre sur ce rythme et le RHE76 peut gérer une fin de période presque ennuyeuse, à l'exception d'un bel arrêt de la mitaine d'Andrew Hare devant Guénette en toute fin de vingt minutes (39'31).

Curieusement (Hare n'ayant pas démérité), Tommie Hartogs échangera ses gardiens au démarrage du dernier tiers. Si Landry Macrez réussit bien les dix premières minutes, grâce à un montant trouvé de loin par Lahesalu (41'26), un réflexe de la botte peu après (41'38) et une mitaine ferme devant Guren (48'25), un peu livré à lui-même, il vivra un calvaire par la suite. D'abord, il ne fait pas un arrêt complet des jambières sur un lancer frappé de loin de Andrej Tavzelj (5-1 à 49'36). Ensuite, Loïc Lampérier démarqué le crucifie en power-play grâce à une belle passe de St-André qui s'est invité à la fête (6-1 à 55'02). Après, Loup Benoît s'étend pour dévier un tir "écrasé" de Thillet (7-1 à 55'37). Enfin, Julien Desrosiers dans le slot l'ajuste dans le haut de ses filets (8-1 à 58'40). Anthony Rech (57'03), Gutierrez (sur la barre à 57'28) et Guren (encore la barre à 59'05) auraient pu transformer la buche en rouste. À défaut, ce sera un sympathique cadeau pour une foule venue en grand nombre ce soir que d'avoir ainsi truffé les buts adverses avant d'entrelarder la dinde demain. Joyeux Noël !

Joueurs étoiles du match : *** Loïc Lampérier (Rouen), ** Yannick Riendeau (Rouen), * Julien Desrosiers (Rouen).

 

Rouen - Morzine-Avoriaz 8-1 (3-0, 1-1, 4-0)
Lundi 23 décembre 2013 à 20h30 au centre sportif Guy Boissière. 2747 spectateurs.
Arbitrage de Damien Bliek et Alexandre Bourreau assisté de Matthieu Loos et Clément Goncalves.
Pénalités : Rouen 14' (2', 8', 4') ; Morzine 30' (4'+10', 8', 8').
Tirs : Rouen 45 (13, 14, 18) ; Morzine 26 (8, 11, 7).
Supériorités : Rouen 2/8, Morzine 1/5.
Chances : Rouen 7 (2, 3, 6) ; Morzine 6 (3, 2, 1).

Évolution du score :
1-0 à 02'08" : Stefanka assisté de Gutierrez et Rech
2-0 à 06'06" : Riendeau assisté de Guénette et Guillemain
3-0 à 11'36" : Riendeau assisté de Guénette et Thinel
4-0 à 24'54" : Desrosiers assisté de Lampérier et Guillemain
4-1 à 28'07" : J. Besson assisté de Hudson et Brodin (sup. num.)
5-1 à 49'36" : Tavzelj (sup. num.)
6-1 à 55'02" : Lampérier assisté de Saint-André et Thinel (sup. num.)
7-1 à 55'37" : Benoît assisté de Thillet et Goncalves
8-1 à 56'40" : Desrosiers assisté de Lampérier


Rouen

Gardien : Gabriel Girard (25 arrêts).

Défenseurs : Lauri Lahesalu – Jonathan Janil ; Antonin Manavian – Miloslav Guren ; Andrej Tavzelj (A) – Léo Guillemain ; Raphaël Faure.

Attaquants : Yannick Riendeau – François-Pierre Guénette (A) – Marc-André Thinel (C) ; Julien Desrosiers – Janos Vas – Loïc Lampérier ; Romain Gutierrez – Juraj Stefanka – Anthony Rech ; Anthony Goncalves – Loup Benoit – Dimitri Thillet ; Johan Saint-André.

Remplaçants : Fabrice Lhenry (G). Absents : Stanislav Hudec (départ), Juho Mielonen (épaule).

Morzine-Avoriaz

Gardien : Andrew Hare (23 arrêts) puis à 40'00" Landry Macrez (14 arrêts).

Défenseurs : Numa Besson – Carl Hudson ; Charlie Doyle – Simon Barbero ; Balazs Goz – Kevin Maso.

Attaquants : Kim Nabb – Peter Szabo (A) – Chris Jones (A) ; Grégory Béron – Cyril Papa (C) – Josselin Besson ; Loïc Mora – Jon Whitelaw – Mickaël Brodin ; Loïc Gaydon.

Absents : Janis Ozolins et Teemu Linkomaa (?), Joakim Arsenault (départ) et Thomas Eischen (départ).