Angers - Épinal (Ligue Magnus, 15e journée)

Les Ducs fêtent Noël avant l'heure

BORJESSONfredrik20130910030Les Ducs d'Angers, privés de  Braden Walls et Mark Isherwood, reçoivent les Dauphins d'Épinal pour cette quinzième journée de Ligue Magnus. Coup dur pour les Vosgiens puisque leur portier titulaire Andrej Hocevar est forfait pour cette rencontre. Victime d'une légère entorse du genou à l'entraînement, le staff a préféré ne prendre aucun risque et l'a laissé suivre sa rééducation dans la cité des images. C'est donc Nicolas Ravel qui garde les cages des Dauphins ce soir.

Le public a répondu présent et le Haras est archi-comble (1100 spectateurs) en cet avant veille de Noël.  

Les Ducs d'Angers prennent le match à leur compte et les Dauphins ont du mal à sortir proprement de leur camp. Ainsi Robin Gaborit met à contribution le jeune Nicolas Ravel, impeccable sur ce premier lancer (1'). Mais le jeune portier français doit s'incliner lorsque ce même Robin Gaborit reprend victorieusement un rebond consécutif à un lancer de Julien Albert (1-0, 03'13'').

Les choses ne s'arrangent pas pour les visiteurs, puisque Jan Plch se retrouve en prison pour un ''faire trébucher''. Cette supériorité ne donne rien malgré des tentatives de Michaël Busto (6') et Johan Skinnars (7').

Les Spinaliens sont décidément très indisciplinés en ce début de rencontre. Ils sont coupables d'un surnombre très discutable et – quelques secondes plus tard – d'un cinglage évitable et stupide de la part de Domenico Perna sur Julien Albert. Quoi qu'il en soit, les Ducs se retrouvent en double supériorité numérique et ne loupent pas l'occasion de rajouter un but. Jonathan Bellemare trouve au second poteau le Suédois Johan Skinnars, qui contrôle la rondelle avant de la placer dans le haut du filet (2-0, 09'07'').

Ces deux buts ne calment pas les Spinaliens qui enchainent les pénalités (10 minutes de méconduite pour le bouillant Anze Kuralt notamment). Malgré plusieurs opportunités, Angers ne concrétisera plus durant ce tiers. L'indiscipline des Dauphins (30 minutes sur cette seule première période) leur a coûté très cher.

Au retour des vestiaires, Épinal tente d'imposer son rythme et inquiète réellement pour la première fois du match Florian Hardy, le portier des Ducs. Benjamin Breault tente de surprendre le numéro 49 des Ducs, mais celui-ci est concentré et ne laisse aucun rebond (22').

Quelques minutes plus tard, Épinal se retrouve pour la première fois en supériorité numérique. Malgré deux belles tentatives de Francis Meilleur (27') et du capitaine Steven Cacciotti (28'), les Dauphins sont trop brouillons pour s'installer durablement dans la zone adverse.

Angers reprend peu à peu le contrôle du jeu et inscrit logiquement un troisième but. Robin Gaborit – bien servi par Johann Skinnars devant le slot – mystifie Nicolas Ravel en tirant ras glace entre les bottes (3-0, 30'02''). Les Ducs poussent et les Dauphins continuent de se mettre à la faute. Notamment Gaspr Susanj qui accroche irrégulièrement Julien Albert, lancé plein axe. L'arbitre de la rencontre siffle logiquement un tir de pénalité puisque le numéro 18 d'Angers était en train de tirer lorsque la faute a été commise. Un tir de pénalité qui ne donne rien, et Julien Albert vient échouer sur la botte droite de Nicolas Ravel après une feinte ratée (31'19'').

Cet échec est corrigé très rapidement lorsque Michael Busto – qui retrouve son niveau de l'année dernière depuis le départ d'Alex Stein – lance du revers de la bleue. Le palet vient taper la transversale de Nicolas Ravel avant de finir juste derrière la ligne fatidique. Superbe but du défenseur angevin qui profite d'un bon trafic devant la cage (4-0, 32'40'').

Angers termine logiquement cette deuxième période avec quatre buts d'avance et les Dauphins sont étonnamment peu dangereux au regard de leur forme actuelle (5 victoires consécutives).

Le dernier tiers est assez anecdotique. Les Spinaliens semblent résignés et les Angevins se contentent d'assurer le résultat. Johann Skinnars marquera bien un cinquième but mais celui-ci sera logiquement refusé puisque marqué volontairement du patin (50'43'').

Étoiles du match : *** Michael Busto (Angers), ** Florian Hardy (Angers), * Robin Gaborit (Angers).

Commentaires d'après match (source Ouest France) :

Simon Lacroix (entraîneur des Ducs) : ''J’aime beaucoup les matches où l’on ne concède pas de but. J’aime les 3-1, les 2-0. Lorsqu’il y a des matches à enjeu, c’est souvent comme ça que ça se passe. Il faut être capable de gérer ce genre de situation. Je préfère quand on est concentré et que l’on est capable de tenir un score. C’est des matches comme celui de ce soir qui nous font apprendre.''

 

Angers – Épinal : 4-0 (2-0, 2-0, 0-0)
Lundi 23 décembre 2013 à la patinoire du Haras. 1100 spectateurs.
Arbitrage de Jérémy Rauline assisté de Joffrey Yssembourg et Laurent Garbay.
Pénalités : Angers 10’ (0’, 2’, 8’) ; Épinal 44’ (30’, 12’, 2’)
Tirs cadrés : Angers 33 (12, 12, 9) ; Épinal 30 (8, 9, 13)

Évolution du score :

1-0 à 03'13'' : Gaborit assisté de Albert et Campbell
2-0 à 09'07'' : Skinnars assisté de Bellemare et Busto (double sup. num.)
3-0 à 30'02'' : Gaborit assisté de Skinnars et henderson
4-0 à 32'40'' : Busto assisté de Henderson et Gaborit