Ligue Magnus (16e journée) : le podium en jeu

Programme chargé pour les équipes de Ligue Magnus en cette dernière semaine de 2013. Avant de jouer en Coupe de France pour les uns ou en championnat pour les autres ce week-end, tout le monde sera sur la glace ce soir pour disputer la 16e journée de LM. Avec, au programme, un match capital pour la course au podium. Pour l'heure au pied de la boîte, Angers a l'occasion de gagner une place. À condition de s'imposer à Briançon. Et cela malgré l'absence de Braden Walls. Les Haut-Alpins, eux, sont encore sur leur petit nuage depuis leur succès au Winter Game. Ils ont aussi un revers, encaissé le 14 décembre face à Dijon (2-3 en prolongation) lors de leur dernière prestation à domicile, à se faire pardonner.

Pour grimper sur la troisième marche du podium, Angers doit aussi miser sur une défaite de Dijon. Les Bourguignons seront ce soir à Gap, face à des Rapaces qui n'ont gagné qu'une seule fois à domicile cette saison (4-1 contre Amiens le 26 octobre).

Cette petite bataille pour les places d'honneur, Rouen la regarde de loin. Intouchables, toujours invaincus en Ligue Magnus, les champions de France se déplacent à Chamonix. Où ils entameront une série de quatre matchs de suite en déplacement (Chamonix ce soir donc, puis à Villard-de-Lans ce samedi, à Épinal le 4 janvier, à Caen le 15 janvier). Une seizième victoire de rang des Dragons est-elle envisageable ? A priori, oui, puisque les Haut-Savoyards patinent toujours après leur premier succès de la saison à domicile.

La seconde équipe haut-savoyarde du championnat n'est pas beaucoup mieux lotie. Morzine/Avoriaz s'est déjà imposé sur ses terres, certes. Mais après sept défaites d'affilée, le HCMAG glisse peu à peu vers la zone rouge. Les Pingouins n'ont plus que trois points d'avance sur Gap, 13e et pour l'heure condamné à jouer les play-downs. Forcément, une victoire contre Strasbourg ce soir soulagerait les joueurs de Tommie Hartogs. Seulement, les Alsaciens ont eux aussi besoin de points pour se maintenir dans le top 10 et se rapprocher d'Épinal, Grenoble et Chamonix, leurs prédécesseurs tous à portée de fusil.

Épinal, justement, pourrait être de nouveau contraint d'évoluer sans Andrej Hocevar, son gardien slovène victime d'une entorse au genou, au moment de retrouver son ancien pointeur Danick Bouchard, désormais sous les couleurs d'Amiens. Grenoble, de son côté, reste sur quatre défaites de suite. Les Brûleurs de Loups tâcheront de retrouver un peu d'allant à Caen. Villard-de-Lans, enfin, reçoit la lanterne rouge, Brest.

Le programme :

Caen (11e, 11 pts, 5v, 1dtab, 9d) - Grenoble (8e, 15 pts, 7v, 1dtab, 7d), ce soir à 20 heures. La cote : Caen 40 % / Grenoble 60 %.

Épinal (7e, 15 pts, 7v, 1dtab, 6d) - Amiens (6e, 18 pts, 8v, 1dap, 1dtab, 5d), ce soir à 20 h 15. La cote : Épinal 60 % / Amiens 40 %.

Briançon (2e, 23 pts, 11v, 1dap, 2d) - Angers (4e, 20 pts, 10v, 5d), ce soir à 20 h 30. La cote : Briançon 60 % / Angers 40 %.

Gap (13e, 7 pts, 3v, 1dap, 10d) - Dijon (3e, 20 pts, 10v, 4d), ce soir à 20 h 30. La cote : Gap 30 % / Dijon 70 %.

Villard-de-Lans (5e, 19 pts, 9v, 1dtab, 5d) - Brest (14e, 6 pts, 3v, 12d), ce soir à 20 h 30. La cote : Villard-de-Lans 70 % / Brest 30 %.

Morzine/Avoriaz (12e, 10 pts, 4v, 2dap, 9d) - Strasbourg (10e, 13 pts, 5v, 2dap, 1dtab, 7d), ce soir à 20 h 30. La cote : Morzine/Avoriaz 45 % / Strasbourg 55 %.

Chamonix (9e, 14 pts, 6v, 1dap, 1dtab, 7d) - Rouen (1er, 30 pts, 15v), ce soir à 20 h 30. La cote : Chamonix 20 % / Rouen 80 %.