Finale de Coupe de France : réactions d'après-match

HardyFlorianFlorian Hardy (gardien d'Angers) : "Je suis vraiment heureux ce soir. On la voulait ! Ça fait longtemps qu'on attendait ça, c'est mérité pour tout le club. Travailler plus fort qu'eux pendant tout le match, c'était notre seule manière de les battre. En championnat en décembre, on gagnait 3-0 et on a fini par perdre 3-4. On sait qu'ils retournent les situations, on se l'est dit dans le vestiaire avant le dernier tiers."

Simon Lacroix (entraîneur d'Angers) : "Finalement, on a gagné une finale après les trois finales perdues l'année dernière, on passe une barrière. On est moins favoris cette saison, mais on s'est préparé techniquement et tactiquement. On savait être capable de mettre en danger leurs défenseurs, mais il faut faire gaffe car leurs défenseurs ont beaucoup de talent. Si tu presses, il faut t'assurer d'un côté et de l'autre. La tactique a fonctionné. Je n'ai pas la prétention de dire que c'est une science. C'est un jeu qui se joue sur tellement de détails. Ça a fonctionné surtout par l'intensité des 22 guerriers. La différence, c'est peut-être la performance des gardiens."

Rodolphe Garnier (entraîneur de Rouen) : "On ne s'est pas préparé pour jouer à Bercy, tenir compte de cette glace qui ne favorise pas la technique. Les buts ne sont pas sur des jeux construits. Il faut appréhender la salle et la glace, or on est arrivé juste avant le match. On ne peut pas compter sur les réussites du passé tirées par les cheveux pour renverser le match à chaque fois. Angers mérite plus de gagner, ils ont été solidaires en défense et opportunistes en attaque. Quand on voit le talent dans notre vestiaire et le fait d'être blanchi contre Angers, c'est forcément que l'offensive n'a pas fonctionné. On manque un peu de pression devant la cage, de vivacité sur les rebonds."