Rouen - Briançon (Ligue Magnus, match en retard de la 19e journée)

2014-01-28-rouen-briancon3Briançon change de statut

Après une fin de match insoutenable, Briançon n'a pas tremblé pour remporter in extremis une belle rencontre pas spécialement fermée (25 occasions) mais très serrée, et passer ainsi du statut d'outsider à celui de favori pour succéder à leur victime.

En effet, Briançon (sans Tarantino) prouve une nouvelle fois sa solidité à l'extérieur chez les "cinq premiers" (victoire à Angers, à Dijon, à Grenoble et à Rouen), ce qu'aucun de ces derniers n'a fait (Rouen peut encore le faire en cas de victoire à Grenoble). Un chelem qui fait passer le flambeau de favori à Briançon. Un habit honorifique que Rouen n'aura pourtant pas lâché facilement sur l'île Lacroix.

Le match, que les équipes joueront à quatre lignes aux présences chirurgicales, débute avec des défenses bien en place. L'agressivité est appuyée et utilisée à bon escient. Si les crosses étaient moins solides, il y aurait eu beaucoup de petit bois sur la glace. Le rythme est un peu trop soutenu lors de cette mise en jambes pour les Dragons qui se retrouvent tôt avec un des leurs en prison. Le killing play normand, si déficient lors des derniers matches, subit là un terrible test. Les hommes de Rodolphe Garnier ont musclé leur défense à quatre. Les Diables Rouges procèdent donc de loin. Gabriel Girard, aligné devant la cage des locaux, est incroyable, lorsque, masqué, il stoppe de la mitaine un tir de Bernier (4'45).

2014-01-28-Rouen-Briancon2Revenu à parité, le RHE76 riposte, mais Janos Vas est maladroit après une première vive combinaison entre Lampérier et Thinel (6'14). La gaucherie n'est pas que l'apanage des noirs. Dave Labrecque, dans le slot, ne fait pas mieux que le Hongrois (8'23). La deuxième ligne rouennaise se distingue encore. Sous l'impulsion de Loïc Lampérier, Thinel démarque Vas qui, plus précis cette fois, bute sur Quemener (10'13).

Un second dessoclage du but "sud" provoque une longue interruption. Celle-ci est néfaste aux Rouennais qui, plus tendus, ont besoin d'enchaîner. Approximatifs sur les revirements, en retard, ils sont sanctionnés d'une nouvelle pénalité. Gabriel Girard sera exceptionnel. Sur un mouvement des Dauphinois devant Golicic et Labrecque, le gardien fait deux parades (13'14). Une minute après avoir tué leur deuxième pénalité, les Normands se retrouvent encore en infériorité. Bostjan Golicic est encore le plus dangereux Hauts-Alpins. Néanmoins, son brillant tour de cage ne surprend pas un Girard toujours dans le coup (15'30). Et comme le Franco-canadien est bien soutenu, les joueurs des bords de Seine annihilent leur désavantage malgré, cette fois, un canardage en règle.

Le BAPHC regrettera de ne pas avoir su profiter de ses trois power-play, car sur l'offensive rouennaise qui suit, un jeu d'école rapide et maîtrisé, Yannick Riendeau dévie un lancer frappé de Tavzelj pour tromper Quemener (1-0 17'57). Briançon termine mal le premier tiers et il faut que Sébastien Bisaillon se sacrifie sur un envoi de Vas pour que l'écart ne se creuse avant la première pause (18'35).

2014-01-28-rouen-brianconLe premier quart du deuxième tiers est haché par deux prisons qui s'annulent partiellement. Ensuite, Rouen domine la période médiane, mais hélas sans réussir à tromper Ronan Quemener. Ce dernier, brillant, stoppe Marc-André Thinel (25'53) après une interception de Vas, et Guénette après que Guren a remonté toute la patinoire (29'08). Le gardien déroutera aussi Manavian monté dans le slot (30'02).

Les Diables Rouges ont de la possession, mais mis à part un lancer dangereux que Gabriel Girard concentré détournera (26'51), les attaquants de la ville aux trois forts ne prennent pas le dessus sur la défensive locale. Les joueurs de Luciano Basile ne sont tout de même pas au mieux et doivent employer des moyens illicites qui envoient Sébastien Bisaillon sur le banc de la geôle pour une faute commise sur Vas (30'21). Ronan Quemener sera très solide pour sortir ses coéquipiers de leur pétrin. Surtout devant Juraj Stefanka (31'18). Mais si les visiteurs sous la pression rouennaise paniquent sans craquer, ils se montrent aussi audacieux. Avec un collègue en moins, Sébastien Rohat slalome sur toute la longueur de la patinoire pour venir défier un Girard infranchissable (32'07).

À égalité numérique, même si parfois Briançon pousse fort (32'49), les Dragons poursuivent leur étreinte. Loup Benoit, après un jeu remarquable en zone neutre entre Gutierrez et Rech, est frustré par le mur Quemener. Florian Chakiachvili défend remarquablement devant Stefanka pour stopper un autre bon mouvement du RHE76 (33'51). Janos Vas est spectaculaire en plongeant à la Bobby Orr mais le revers de l'ex-Dijonnais n'est pas cadré (34'51). Néanmoins, les Briançonnais restent décomplexés et véloces. Sur un contre, Damien Raux est magique mais Jestin ne s'est pas mis à son diapason et vendange une occasion (35'51).

2014-01-28-rouen-briancon4Les Rouennais par la force des choses (Desrosiers écope de deux minutes) se calment. Mais les Provençaux manquent de lucidité à cause de tous leurs efforts précédents et Andrej Tavzelj, l'indestructible en forme olympique, maîtrise presque à lui seul l'attaque à cinq adverse. Après le retour sur la glace de Desrosiers, Marc-André Thinel hérite d'un breakaway, mais Quemener est excellent et ne se laisse pas prendre entre les jambières sur le revers du capitaine rouennais (38'12).

En toute fin de tiers, Briançon continue de travailler fort et rend la défensive normande très fébrile. Derrière le but, dans la bande, Jonathan Janil accroche et doit lâcher sa crosse pour éviter une sanction disciplinaire. Persévérant, l'arrière parvient tout de même à dégager le palet à la manière d'un footballeur. Qui revient dans les crosses adverses. Sur la reprise Girard doit laisser un rebond que Di Dio Balsamo reprend de près dans le trafic pour égaliser (1-1 à 39'16). Quelles rages inversées dans les deux camps !

Quel plaisir aussi de suivre ce bras de fer entre les deux équipes de ligue Magnus. Les champions de France brillent encore par Yannick Riendeau que Quemener déjoue somptueusement (40'32). Mais les Normands vivent là leur crépuscule. À l'usure, Briançon prend le meilleur sur un Rouen beaucoup moins fringant. Gabriel Girard gagne son duel avec Raux (43'40) et se reprend ainsi d'une maladresse commise derrière son but dont Labrecque malhabile n'a pas profité (42'47).

2014-01-28-rouen-briancon5Desrosiers retourne en prison pour une charge incorrecte sur Jestin. Mais la défensive des hommes de Garnier a pris le pas sur ceux de Basile. Et comme Gabriel Girard est solide devant Golicic (44'21), le match se poursuit sans incidence à égalité. Sébastien Rohat s'échappe et trouve le cadre (46'30). Le jeu rapide est serré. Parfois le BAPHC pousse le RHE76 dans ses retranchements. Antonin Manavian, inspiré, coupe la passe d'une attaque surnuméraire à deux-contre-un (51'14). Gabriel Girard est très solide, voire énorme, devant Golicic qui s'y est repris à deux ou trois fois, à l'extrême limite du cinglage, pour être autant de fois frustré par le gardien local (54'39).

Il reste moins de trois minutes à jouer lorsque les Dragons s'extraient de la pression adverse. Ronan Quemener est sauvé par son poteau sur une tentative de Thinel servit par Vas (57'12). Yannick Riendeau trouve Miloslav Guren qui a une balle de match en tenant en joue Quemener. Mais le Tchèque ne cadre pas son lancer (58'59). Rouen s'est découvert. Jaka Ankerst attire sur la droite le reste de la garde normande désorganisée et trouve Golicic tout en haut de l'enclave presqu'à la pointe. Le Slovène est vif, frappe fort à ras la glace un palet qui passe sous les jambières de Girard (1-2 à 59'45).

Pour quinze petites secondes, le RHE perd face à un dauphin combatif, à la défense de fer et à ses incessants revirements vifs et intrépides. Un "héritier" (peut-être) guère meilleur offensivement mais pas moins faible. Forts de leur avance au championnat, la prestation des Dragons ne pourra pas les démoraliser après cette seconde défaite à domicile, bien au contraire ils pourront sans doute continuer de bâtir dessus une fois requinqués. Pour quinze énormes secondes, les Diables Rouges pourront s'enorgueillir d'avoir battu un RHE qui leur aura causé d'énormes difficultés au deuxième tiers. Ils auront magnifiquement su y résister avant de l'emporter par le plus petit des écarts, qui leur permet de s'assurer d'une brillante place de quart de finaliste et sans doute de favori.

Joueurs étoiles du match : *** Ronan Quemener (Briançon), ** Gabriel Girard (Rouen), * Bostjan Golicic (Briançon).

2014-01-28-rouen-briancon7

 

Rouen - Briançon 1-2 (1-0, 0-1, 0-1)
Mardi 28 janvier 2014 à 20h30 au centre sportif Guy Boissière. 2747 spectateurs.
Arbitrage de Jimmy Bergamelli et Nicolas Barbez assisté de Pierre Dehaen et Yann Furet.
Pénalités : Rouen 12' (6', 4', 2') ; Briançon 6' (0', 4', 2').
Tirs : Rouen 28 (5, 16, 7) ; Briançon 31 (11, 12, 8).
Supériorités : Rouen 0/3, Briançon 0/6.
Chances : Rouen 13 (2, 8, 3) ; Briançon 12 (4, 3, 5).

Évolution du score :
1-0 à 17'57" : Riendeau assisté de Tavzelj et Lahesalu
1-1 à 39'16" : Di Dio Balsamo assisté de Devin et Labrecque
1-2 à 59'45" : Golicic assisté de Ankerst et Raux


Rouen

Gardien : Gabriel Girard (29 arrêts).

Défenseurs : Antonin Manavian - Miloslav Guren ; Raphael Faure - Jonathan Janil ; Andrej Tavzelj (A) - Léo Guillemain ; Lauri Lahesalu.

Attaquants : Julien Desrosiers - François-Pierre Guénette (A) - Yannick Riendeau ; Loïc Lampérier - Janos Vas - Marc-André Thinel (C) ; Romain Gutierrez - Loup Benoit - Anthony Rech ; Anthony Goncalves - Juraj Stefanka - Johan Saint-André.

Remplaçants : Fabrice Lhenry (G), Juho Mielonen. Absents : Stanislav Hudec (départ), Dimitri Thillet (?).

Briançon

Gardien : Ronan Quemener (27 arrêts)

Défenseurs : Richie Crowley - Sébastien Bisaillon ; Florian Chakiachvili - Mathieu Jestin ; Viktor Szelig (A) - Teddy Trabichet (A).

Attaquants : Denny Kearney - Dave Labrecque - Marc-André Bernier (C) ; Jaka Ankerst - Damien Raux - Bostjan Golicic ; Jimmy Jensen - Sébastien Rohat - Pierre-Antoine Devin ; Cédric Di Dio Balsamo - Matthieu Frecon - Gasper Cerkovnik.

Remplaçants : Aurélien Bertrand (G), Thibault Farina, Thybaud Rouillard. Absent : Lionel Tarantino (convalescence).

2014-01-28-rouen-briancon6

(photos grand format de Christophe Delaville)