Angers - Brest (Ligue Magnus, 24e journée)

Angers s'accroche à la quatrième place

CroteauLes Ducs d'Angers, récents vainqueurs de la Coupe de France, reçoivent les Albatros de Brest pour le compte de la 24e journée de Ligue Magnus.

Si Angers se présente sans Cédric Custosse et Brian Henderson, Brest est au complet pour un match aux  enjeux diamétralement opposés pour les deux équipes : conserver la quatrième place pour Angers (qui permet d'être exempt du premier tour des play-offs) et éviter l'une des deux dernières places pour Brest (synonyme de play-down).

Les Angevins, qui sortent d'une semaine riche en émotions ponctuée d'impératifs inhérents à leur victoire en Coupe de France (interviews, réceptions en tout genre, …), doivent se remobiliser pour leur retour au quotidien.

C'est à ''Pucky'', nouvelle mascotte des Ducs, que revient l'honneur de donner le coup d'envoi de cette rencontre. Un coup d'envoi fictif fort plaisant, qui fait sourire les deux équipes.

Les débats sont relativement équilibrés. Si Éric Fortier est le premier à tirer à la cage, les Albatros ne sont pas en reste puisque Nicholas Pard et Aurélian Gréverend inquiètent à leur tour Florian Hardy, le portier des Ducs.

Néanmoins, ce sont les Angevins qui vont ouvrir la marque. La défense des Albatros tarde à se dégager et Jonathan Bellemare récupère le palet derrière la cage ; il sert instantanément Tim Crowder dans l'enclave qui n'a aucun mal à placer la rondelle dans le petit filet droit de Michael Dupont (1-0, 04'19'').

Quelques instants plus tard,  Éric Fortier est coupable d'une ''obstruction'' flagrante et laisse donc ses coéquipiers en infériorité numérique. Les Albatros, même s'ils s'installent vite dans la zone adverse, n'arrivent pas à tirer. Seul Erwan Pain inquiète Florian Hardy, qui repousse de la botte (8').

Il faudra attendre la fin de cette situation d'avantage numérique pour voir les joueurs de Sébastien Oprandi égaliser. Florian Hardy dévie de l'épaule gauche un tir de Nicholas Pard ; le palet traîne devant sa cage et David Croteau n'a plus qu'à marquer dans la cage ouverte (1-1, 09'48'').

Les supporters bretons (venus en nombre) laissent éclater leur joie, mais celle-ci sera de courte durée. En effet, Cody Campbell – après un exploit individuel remarquable – s'avance vers la cage et passe du revers à Braden Walls qui conclut victorieusement en plaçant la rondelle dans la lucarne de Michael Dupont, côté mitaine (2-1, 11'27''). Sans véritablement dominer, Angers sait être réaliste.

Les Ducs se retrouvent rapidement en avantage numérique lorsqu'Erwan Pain se retrouve en prison quarante secondes après le coup d'envoi de la seconde période. Michael Dupont devra s'employer pour éviter à son équipe d'encaisser un troisième but. À l'issue de cette pénalité, les Albatros vont inquiéter à leur tour Florian Hardy. Mais le portier international reste vigilant.

Les Ducs repartent à l'attaque et pressent de plus en plus des Albatros qui craquent une nouvelle fois. Suite à un bon pressing sur la défense brestoise, Tim Crowder récupère la rondelle le long de la bande. Le numéro 40 lève la tête et sert au second poteau Jonathan Bellemare qui conclut en ''one-timer'' (3-1, 26'56''). Le break est fait.

Angers inscrira un quatrième but en avantage numérique. La défense brestoise se dégage mal et Jonathan Bellemare sert au second poteau Robin Gaborit, qui conclut en force de près (4-1, 36'17'').

Le public angevin s'attend à ce que ses protégés rentrent au vestiaire sur ce score. Mais les Albatros profitent d'un changement de ligne complètement raté de la part des Ducs et David Croteau vient défier victorieusement Florian Hardy en un contre un (4-2, 38'23'').

Ce but a le mérite de laisser les Brestois dans le match à l'entame de  la troisième période. Pire pour les Angevins, Nicholas Pard va rapidement mettre un nouveau but pour son équipe. De près, il bat Florian Hardy après un bon service de l'intenable David Croteau (4-3, 41'30'').

Le match est relancé et les Angevins n'y sont plus vraiment à ce moment de la partie. Ils s'énervent et concèdent deux pénalités coup sur coup. Ils joueront plus d'une minute en double infériorité numérique lorsqu'Andrej Mrena rejoint Tomas Baluch sur le banc de la prison. Le défenseur slovaque est coupable d'une méchante charge dans le dos sur Nicholas Pard... Résultat : il revient en boîtant rejoindre ses partenaires sur le banc.

Cette situation de cinq contre trois est indiscutablement le tournant du match. Les Angevins résistent et sortent indemnes de la tornade brestoise. Les Albatros ont laissé passer leur chance et vont encaisser en milieu de tiers un cinquième et dernier but.

Aino Rambello est envoyé en prison par Jimmy Bergamelli et les Ducs ne vont pas se faire prier. Trente secondes après le début de la pénalité, Braden Walls reprend à bout portant un rebond laissé par Michael Dupont (5-3, 52'22''). En fin de match, les Albatros tentent le tout pour le tout en enlevant leur gardien mais cette tentative restera vaine.

Un bon match de Ligue Magnus qui voit Angers conserver sa quatrième place. Pour Brest, la situation se complique et les play-down se dessinent à grand pas.

Étoiles du match : *** Tim Crowder (Angers), ** David Croteau (Brest), * Cody Campbell (Angers)

 

Angers - Brest 5-3 (2-1, 2-1, 1-1)
Samedi 1er février 2014 à 18h30 à la patinoire du Haras. 1100 spectateurs.
Arbitres : Jimmy Bergamelli assisté de Pierre Dehaen et Jérémy Métais
Pénalités : Angers 20' (4', 2', 14') ; Brest 8' (2', 4', 2').
Tirs cadrés : Angers  31 (10, 9, 12) ; Brest 27 (8, 8, 11)

Évolution du score :

1-0 à 04'19" : Crowder assisté de Bellemare et Skinnars
1-1 à 09'48" : Croteau assisté de Pard (sup. num.)
2-1 à 11'27'' : Walls assisté de Campbell et Lévèque
3-1 à 26'56'' : Bellemare assisté de Crowder et Skinnars
4-1 à 36'17'' : Gaborit assisté de Bellemare et Busto (sup. num.)
4-2 à 38'23'' : Croteau assisté de Pard et Poulin
4-3 à 41'30'' : Pard assisté de Croteau
5-3 à 52'22'' : Walls assisté de Baluch et Campbell (sup. num.)