Grenoble - Villard-de-Lans (Ligue Magnus, 26e journée)

Grenoble rate (encore) le coche

2014-02-14-Grenoble-Villard1La reprise après la pause internationale a été difficile pour les Brûleurs de Loups, corrigés sévèrement à Chamonix mardi (7-2). La défaite de trop sans doute dans la course à la quatrième place car dans le même temps Angers s'était incliné à Rouen (1-2) et Grenoble a une nouvelle fois laissé passer une belle chance d'intégrer de « Top 4 ». Il ne reste donc plus qu'à espérer un « miracle », une victoire ce soir face à Villard et une défaite dans le même temps d'Angers à domicile face à Chamonix. Un scénario tout de même assez peu probable mais que les Grenoblois devront envisager, en commençant par remporter le derby face aux Ours.

Depuis la première journée et la victoire de Grenoble dans le Vercors (5-3), beaucoup de choses se sont passées et Villard a longtemps précédé Grenoble au classement avant de caler dans la dernière ligne droite au moment où les Brûleurs de Loups entreprenaient leur redressement. De coup, Grenoble est assuré de finir devant les Ours, mais ces derniers ont encore l'espoir d'accrocher la sixième place en cas de défaites d'Epinal et Amiens ce soir. Mais après trois lourdes défaites consécutives (Gap 3-8, Strasbourg 1-5 et Dijon 1-4), c'est surtout de la confiance avant les play-offs que les Ours viennent chercher ce soir. À noter les absences de dernière minute de Vincent Couture côté villardien et de Jordann Perret côté grenoblois.

2014-02-14-Grenoble-Villard2L'esprit derby est bien présent avec quelques frictions, histoire de marquer son territoire. La première belle occasion est grenobloise avec une échappée de Sivic côté gauche mais l'attaquant slovène voit son tir arrêté par Lerg. La réponse villardienne ne se fait pas attendre avec Jens Eriksson en bonne position face à Bonvalot. Ce dernier fait l'arrêt puis relâche le palet qui est dégagé sur sa ligne par un défenseur.

Grenoble tente de forcer le verrou avec un duo Charland-Petit très actif. Mais les deux attaquants québécois butent tour à tour sur le portier villardien, Charland sur une contre-attaque, Petit sur un tir du revers. Lerg tient la maison villardienne alors que Joffre et Zarb en viennent aux mains suite à un accrochage le long de la bande. Et finalement ce sont les Ours qui trouvent les premiers l'ouverture : sur un lancer de Jorgensen, Mike Leone est présent au rebond. Bonvalot repousse mais relâche le palet et Leone marque en reprenant son propre rebond (0-1, 09'39").  

2014-02-14-Grenoble-Villard3Les Grenoblois accusent le coup et la pression s'accentue sur la cage de Bonvalot. Ce but a redonné confiance aux Villardiens qui obtiennent une pénalité de Yorick Treille. Ils se montrent dangereux sur un lancer de Tosic. Grenoble est acculé dans sa zone défensive et concède une nouvelle pénalité, appelée cette fois contre Maks Selan alors que Treille allait rentrer. Ce sont donc quasiment quatre minutes consécutives que les Brûleurs de Loups doivent jouer à quatre contre cinq. Une situation compliquée dont ils se sortent plutôt bien. Villard perd ainsi une belle occasion d'enfoncer le clou en manquant d'efficacité en power-play.

Les Grenoblois peuvent enfin se porter à l'attaque et Lafrance se heurte de nouveau à Jeff Lerg. Finalement les locaux obtiennent enfin à leur tour une supériorité numérique lorsque Lindström bouscule irrégulièrement Lafrance. La dernière minute se joue donc dans le camp villardien, un tir de Treille est dévié par le poteau mais la sirène retentit et Villard vire en tête à la fin du premier tiers-temps.

2014-02-14-Grenoble-Villard4Le power-play résiduel en début de deuxième tiers-temps ne donne rien. Yorick Treille aura une belle occasion sur un tir du revers une nouvelle fois repoussé par Lerg mais les Grenoblois vont de nouveau retomber dans leurs travers en enchaînant les pénalités. D'abord par Bedin, auteur d'une faute évitable en zone offensive puis par Baylacq, sanctionné pour une charge un peu trop vigoureuse le long de la bande.

Comme lors de la première période, les Grenoblois auront passé près de quatre minutes consécutives en infériorité numérique. Une indiscipline qui ne leur permet pas de revenir au score. Les Ours pour leur part peinent en supériorité numérique et n'arrivent pas à marquer ce deuxième but qui leur permettrait de se détacher au score.

2014-02-14-Grenoble-Villard8Finalement, les Grenoblois auront enfin leurs chances en supériorité numérique lorsqu'Abramov est sanctionné pour avoir fait trébucher Felix Petit. Un bon travail de Le Blond derrière la cage oblige Lerg à un arrêt difficile sur sa ligne. À deux reprises, Charland, l'un des Grenoblois les plus actifs ce soir, a l'occasion d'égaliser. D'abord sur un contre puis surtout lorsqu'il se retrouve tout seul face au gardien villardien. Mais il tergiverse trop longtemps face à la cage et Lerg ferme l'angle au bon moment ce qui lui permet de dévier le tir à bout portant.

La pression grenobloise s'accentue et Amar trouve la barre sur un tir lointain. Finalement, sur un beau mouvement en zone offensive, Petit sert en retrait Charland dont la reprise ne laisse cette fois aucune chance à Jeff Lerg (1-1, 32'17").

2014-02-14-Grenoble-Villard11Enfin revenus au score, les Brûleurs de Loups ont l'occasion de prendre les devants dans la foulée lorsque Robin Drogue fait trébucher Julien Baylacq. Les Grenoblois poussent, Sivic échoue une nouvelle fois sur Jeff Lerg. La pression des hommes de Jean-François Dufour est énorme et on assiste à des situations systématiques d'attaque-défense. Villard subit mais n'explose pas à l'image de Lerg, intraitable devant sa cage, la maladresse des attaquants adverses faisant le reste.

Sur un contre, Kevyn Richard arrive même à inquiéter Bonvalot, jusque-là très tranquille, en fin de tiers. Charland a une nouvelle occasion face à Lerg mais cette fois le portier villardien remporte le duel. Eriksson fait frissonner Pôle Sud dans la dernière minute avec un palet qui flirte avec le poteau de la cage grenobloise mais le score reste de parité à la deuxième pause.

2014-02-14-Grenoble-Villard12Tout reste à faire dans la troisième période et les Brûleurs de Loups tentent de forcer la décision avec notamment Petit sur une échappée qui butte sur Jeff Lerg. Mais une belle occasion d'Abramov qui se heurte à Bonvalot rappelle que tout peut encore se passer dans cette rencontre indécise. Un surnombre villardien offre une supériorité numérique à Grenoble mais Yorick Treille met le palet au-dessus en bonne position face à la cage. Les deux équipes jouent vraiment le coup à fond mais les maladresses devant le but se succèdent.

Les Grenoblois sont souvent en difficulté pour sortir le palet de leur zone et obtiennent parfois leurs meilleures chances en contre comme sur ce deux contre un Sivic-Charland qui pousse Chris Zarb à commettre une faute. Mais une nouvelle fois la supériorité numérique sera stérile.

2014-02-14-Grenoble-Villard5Malgré une nette domination d'ensemble, les Brûleurs de Loups n'arrivent pas à marquer, un mal déjà vu souvent cette saison à Pôle Sud. La tension est palpable dans les dernières minutes avec un accrochage entre Drogue et Gervais, tous deux pénalisés. Alors que l'on semblait s'acheminer vers la prolongation, Kevyn Richard accroche Luc Tardif lancé vers la cage villardienne. Ceci offre  une situation de quatre contre trois à Grenoble à deux minutes seulement du terme, autrement le palet de la gagne est dans leur crosse. Mais rien n'y fait, les Ours s'accrochent jusqu'au bout et parviennent à tuer cette pénalité si importante. Les Grenoblois ont laissé passer l'occasion. Après moins d'une minute de prolongation, Matic Kralj profite d'un décalage de Jens Eriksson pour nettoyer la lucarne de Bonvalot et mettre fin à la rencontre (1-2, 60'55").

Les Ours ont réalisé un bon coup ce soir qui devrait leur donner du courage en vue des play-offs. Même si Amiens l'a emporté ce soir contre Rouen, Villard dépasse Epinal au classement et termine septième. De quoi finir la saison sur une bonne note après une période difficile (une victoire au cours de leurs sept derniers matchs avant celle de ce soir).

Certes, tout ne fut pas parfait et une fois encore Jeff Lerg fut le grand artisan du succès villardien mais les Ours ont réalisé un match très sérieux défensivement, une très bonne préparation en vue des play-offs où ils affronteront Strasbourg. Le retour de Vincent Couture sera particulièrement attendu pour redynamiser une attaque qui a du mal à marquer en ce moment.

Les Brûleurs de Loups terminent la saison régulière de la pire des manières : avec deux défaites au compteur, quasi rédhibitoires pour aller chercher la quatrième place, objectif qui semblait pourtant accessible après la victoire contre Rouen avant la trêve. Mais au-delà du résultat, c'est encore sur la manière que les Brûleurs de Loups ont déçu, inefficaces en supériorité numérique et terriblement maladroits en attaque. Les matchs à Pôle Sud se suivent et se ressemblent avec très peu de buts marqués (comme face à Dijon, Amiens et Rouen) alors que l'offensive devait être le point fort de l'équipe cette saison. Au final, Grenoble termine avec la 12e attaque de la Ligue Magnus et son meilleur pointeur (Petit) pointe en 34e position : clairement un gros problème vu la richesse de l'effectif en attaque (Petit, Lafrance, Charland, Treille, Sivic). Difficile même de comprendre comment certains buteurs ont pu réduire de moitié leur production en l'espace d'une saison.

2014-02-14-Grenoble-Villard6Jamais les Brûleurs de Loups n'ont pu proposer un jeu offensif et séduisant à leur public. Ils s'en sont sortis souvent avec un jeu défensif assez réducteur et pas vraiment en conformité avec leur effectif. Mais ce soir, cela ne leur a pas permis de l'emporter malgré une supériorité numérique en toute fin de match à quatre contre trois. On a coutume de dire que les play-offs sont une autre compétition. À défaut d'attendre un système de jeu plus séduisant et efficace, les Brûleurs devront espérer que certaines individualités parviennent à hisser leur niveau de jeu. Mais le barrage face à Gap constitue déjà un rendez-vous délicat à négocier face à une équipe qui n'aura rien à perdre après avoir sauvé sa saison.

Désignés meilleurs joueurs du match : Francis Charland (Grenoble) et Jeff Lerg (Villard-de-Lans)

(Photos Philippe Crouzet - www.ipernity.com/doc/182273/album et Emmanuel Giraudeaux)

Commentaires d'après-match (d'après Le Dauphiné Libéré) :

Jean-François Dufour (entraîneur de Grenoble) : « Il va falloir une réaction. Le hockey, ce sont des fondamentaux, faire des petites choses au bon moment et c'est ce qui fait la différence. Les play-offs sont une nouvelle saison. Nous disposons de joueurs habitués à ces phases. A nous de montrer que l'on a plus envie que Gap. »

Matthieu Le Blond (attaquant de Grenoble) : « Avec notre défaite à Chamonix mardi dernier, on finit très mal la saison régulière en produisant du mauvais hockey. Il y a quelque chose qui ne fonctionne pas. Franchement, contre Gap, si on ne respecte pas les consignes, on ne passera pas. D'ailleurs je ne pense franchement pas que l'on soit favori. »

Rich Metro (entraîneur de Villard-de-Lans) : « Celle-là, elle fait vraiment du bien. »

Quentin Jacquier (attaquant de Villard-de-Lans) : « On s'est pas mal parlé. On a fait le point pour comprendre pourquoi nous avions cette baisse de régime. Peut-être qu'avec du recul, la victoire que l'on vient d'arracher face à Grenoble nous fera regretter les points bêtement laissés en route. »

Pierre-Antoine Simonneau (capitaine de Villard-de-Lans) : « Cela redonne le moral cette victoire. Cela nous permet de débuter les play-offs avec un bon mental, c'est important. »

 

Grenoble – Villard-de-Lans 1-2 après prolongations (0-1, 1-0, 0-0, 0-1).

Vendredi 14 février 2014 à 20h à la patinoire Pôle Sud de Grenoble. 3500 spectateurs.

Arbitrage de Geoffrey Barcelo assisté de Matthieu Barbez et Joona Elonen
Pénalités : Grenoble 14' (8', 4', 2', 0'), Villard-de-Lans 18' (6', 4', 8', 0')
Tirs cadrés : Grenoble 27 (8, 7, 12, 0), Villard-de-Lans 27 (11, 11, 4, 1)

Évolution du score :

0-1 à 09'39" : Leone assisté de Jorgensen et Martin
1-1  à 32'17" : Charland assisté de Petit et Treille
1-2  à 60'55" : Kralj assisté de Eriksson et Zarb

 

Grenoble

Gardien : Antoine Bonvalot

Défenseurs : Baptiste Amar (C) – Pierre-Luc Lessard ; Maks Selan (2') – Stéphane Gervais (2') ; Jason Crossman – Quentin Scolari.

Attaquants : Mitja Sivic – Toby Lafrance (A) – Yorick Treille (A) (2') ; Francis Charland – Felix Petit – Mathieu Le Blond ; Luc Tardif Jr – Julien Baylacq (2') – Joris Bedin (2') ; Sébastien Delemps – César Joffre (4').

Remplaçants : Sébastien Raibon (G), Kévin Martenon, Nicolas Antonoff. Absents : Jordann Perret (genou), Christophe Tartari (clavicule).

Villard-de-Lans

Gardien : Jeff Lerg

Défenseurs : Chris Zarb (6') – Robin Drogue (4') ; James Jorgensen – Andreas Lindström (2') ; Luka Tosic – Nicolas Favarin (A).

Attaquants : Kenny Martin – Mike Leone – Daniel Näslund ; Matic Kralj – Jens Eriksson – Kévyn Richard (2') ; Crt Snoj – Quentin Jacquier – Norbert Abramov (2').

Remplaçants : Anthony Koren (G), Pierre-Antoine Simonneau (C), Téo Laurent, Bastien Lardière, Jimi Palanto. Absents : Bastien Sangiorgio (clavicule), Vincent Couture (jambe).