Angers - Gap (Ligue Magnus, quarts de finale, match 1)

La première manche pour les Ducs

Le Haras a fait le plein pour ce premier match des quarts de finale de Ligue Magnus. Les Rapaces de Gap – après avoir éliminé les Brûleurs de Loups de Grenoble – ont déjà le rythme des play-offs dans les jambes. Les Ducs d'Angers, qualifiés directement pour ces quarts de finale, ont quant à eux l'avantage de la fraîcheur.

Il ne fallait pas arriver en retard puisqu'Angers prend les devants assez rapidement. Mathieu André se fait rapidement sanctionner et laisse ses coéquipiers en infériorité numérique. Angers installe donc son jeu de puissance et Frederik Börjesson – bien servi à la bleue – trompe Michael Garman d'un lancer qui passe au-dessus de la botte gauche du portier visiteur (1-0, 01'53'').

Quelques instants plus tard, les Rapaces sont une nouvelle fois sanctionnés. Cette fois-ci c'est Jouni Virpiö qui est sanctionné sous la pression constante des Angevins. Sur un jeu à une touche de palet, Tomas Baluch est idéalement servi devant le slot et place la rondelle hors de portée de Michael Garman en lucarne gauche (2-0, 05'18'').

Dès lors, le jeu s'équilibre et les Rapaces commencent à s'approcher de la cage de Florian Hardy, le portier des Ducs d'Angers. Puis les Gapençais s'installent durablement dans la zone angevine. Les Ducs ont du mal à se dégager et les Rapaces vont en profiter par l'intermédiaire d'Alexandre Cornaire. Le capitaine des Rapaces, d'un tir ras de glace de la bleue, trompe Florian Hardy entre les bottes. Il faut dire que le portier international des Ducs n'avait que peu de visibilité, bien gêné par un bon trafic devant sa cage (2-1, 09'26'').

Il ne se passera plus grand chose jusqu'à la fin de ce tiers, malgré des situations d'avantage numérique de part et d'autre. Éric Fortier retient stupidement un adversaire et se retrouve justement sur le banc de la prison. Les Rapaces installent leur jeu de puissance mais n'arrivent pas à tromper la vigilance de Florian Hardy. Alors que la pénalité se termine, les Rapaces font une mauvaise passe qui arrive sur... Éric Fortier qui sort de prison. Le numéro 9 des Ducs d'Angers n'en demande pas tant et file tout seul placer la rondelle du revers entre les bottes de Michael Garman (3-1, 19'29''). Les Angevins rentrent donc au vestiaire avec deux buts d'avance.

Le deuxième tiers commencent sur de mauvaises bases pour les Ducs. Ils sont sanctionnés très rapidement et accumulent les prisons. A leur troisième situation de supériorité, les Rapaces de Gap vont finir par revenir au score. Kai Syväsälmi, essseulé au second poteau, n'a aucun mal à trouer le filet de Florian Hardy (3-2, 25'47'').

Les Angevins ne vont pas douter très longtemps. Sur une situation de supériorité numérique – consécutive à une ''obstruction'' de Nicolas Arrossamena – Tim Crowder est décalé côté gauche et trompe Michael Garman d'un tir ras de glace entre les jambes. Le portier des Rapaces est incontestablement en retard sur cette action (4-2, 27'51'').

Physiquement, les Angevins semblent prendre le dessus sur les Gapençais. Néanmoins, les joueurs d'Ari Salo tiennent bon malgré la domination des Ducs. Mieux, ils vont inscrire un troisième but en fin de tiers lorsque Radim Valchar reprend victorieusement un vilain rebond de Florian Hardy (4-3, 39'03'').

Les Rapaces peuvent croire légitimement en leur chance à l'entame de la troisième période. Il faudra attendre la fin de match pour voir les Ducs prendre définitivement l'avantage. Les Rapaces tentent le tout pour le tout en substituant leur gardien pour un sixième homme sur la glace. Tentative infructueuse puisque Braden Walls s'en va inscrire un cinquième et dernier but en cage vide (5-3, 59'36'')

Étoiles du match : *** Frederik Borjesson (Angers), ** Tim Crowder (Angers), *  Radim Valchar (Gap)

 

Angers – Gap : 5-3  (3-1, 1-2, 1-0)
Vendredi 28 février 2014 à la patinoire du Haras. 1000 spectateurs.
Arbitrage de Jimmy Bergamelli et Laurent Garbay assisté de Matthieu Loos et Jérémy Metais.
Pénalités : Angers 24’ (8’, 16’, 0') ; Gap 18’ (6’, 2’, 10’)
Tirs : Angers 25 (7, 9, 9) ; Gap 24 (11, 7, 6)

Évolution du score :
1-0 à 01'53" : Borjesson assisté de Skinnars  Bellemare (sup. num.)
2-0 à 05'18" : Baluch assité de Skinnars et  Crowder (sup. num.)
2-1 à 09'26" : Cornaire assisté de Valchar et Arrossamena
3-1 à 19'29" : Fortier assisté de Borjesson
3-2 à 25'47'' : Syväsälmi assisté de Virpio et Circelli (sup. num.)
4-2 à 27'51'' : Crowder assisté de Skinnars et Bellemare (sup. num.)
4-3 à 39'03'' : Valchar assisté de Hirvonen et Arrossamena
5-3 à 59'36'' : Walls assisté de Fortier et Crowder (cage vide)