KHL (Conférence Est, play-offs, quart de finale, matches 1)

À Magnitogorsk, tout s’est joué dans le premier tiers-temps. Après avoir été mené sur leur première prison, les locaux du Metalurg ont su réagir en marquant trois buts dont deux inscrits par le Tchèque Jan Kovar.

Les deux autres périodes ont été hachées par de nombreuses prisons de part et d’autre qui n’ont pas entraîné de but à la grande surprise des 4249 spectateurs. Malgré 26 tirs – tous stoppés par le gardien Vasily Koshechkin – Vladivostok s’inclinera en ayant fait jeu égal contre les leaders de la conférence est (3-1).

Au Kazakhstan, Astana s’est fait peur dans sa patinoire bien que Roman Starchenko ait inscrit deux buts pour Barys. Car leurs adversaires de Yekaterinburg ont d’abord ouvert le score dans le deuxième tiers et ils ont surtout égalisé avec moins de quatorze minutes à jouer dans le dernier vingt contraignant les Kazakhs à deux (!) prolongations. Alors qu’Astana avait échangé ses gardiens depuis 14 minutes dans le sur-temps, c’est le défenseur, Roman Savchenko qui délivrera les 4070 supporteurs du Barys au bout de plus de vingt minutes jouées en mort subite ! Victoire d’Astana part trois buts à deux.

Sensation à Kazan où l’Ak Bars qui avait pourtant ouvert le score a ensuite craqué dans le deuxième tiers de son match face à Novosibirsk. Les visiteurs du Sibir ont marqué trois buts dans la période médiane avant de résister en fin de match. Le gardien recrue de SM Liiga Mikko Koskinen (24 arrêts), les défenseurs Alexander Kutuzov et Konstantin Alexeyev ainsi que l’attaquant finlandais Jori Lehtera ont été les hommes de base du Sibir cet après-midi. Victoire des visiteurs devant 5820 personnes trois buts à un, où l’un des deux arbitres principaux était Finlandais.

À Ufa, dans la série de quart de finale semblant la plus serrée à l’est, l’équipe locale de Salavat Yulaev n’a jamais pu rivaliser avec Nizhny Novgorod qui a toujours mené. Le Torpedo a su s’appuyer sur son gardien Ivan Kasutin (24 arrêts) et sur la présence à l’offensive sur ses trois buts d’Evgeny Skachkov (3 points donc dont un but et une passe décisive) pour l’emporter trois buts à un à l’extérieur devant 5820 fans adverses.