KHL (Conférence Ouest, play-offs, quart de finale, matches 2)

À Moscou, devant 6824 spectateurs, dans un match où les power-play ont tous été neutralisés, les locaux du Dynamo ont su gérer une avance de deux buts inscrits par l’arrière Maxim Solovyov au premier et deuxième tiers.

 Le gardien Alexander Yeryomenko (27 arrêts) n’a pas céder lorsque Yaroslav a réduit la marque avec plus de six minutes encore à jouer. Le Lokomotiv a eu beau sortir son portier Curtis Sanford (30 arrêts) dans les deux dernières minutes, Yaroslav  n’a pas égalisé. Le Dynamo Moscou mène deux victoires à zéro face au Lokomtiv Yaroslav.

À St-Pétersbourg, avant la sixième minute de jeu, l’équipe locale du SKA menait déjà de deux buts face au CSKA Moscou. Un troisième filet marqué avant la fin du premier tiers par le Norvégien Patrick Thoresen a rendu la tâche aisée pour St-Pétersbourg qui  l’a tranquillement remporté sous les yeux de 12081 amateurs (5-1). Son portier, Alexander Salak, a tout de même stoppé 30 tirs. Le CSKA Moscou a tout  tenté en changeant  même de gardien au départ de la dernière période mais le choc psychologique n’a pas eu lieu. Le SKA St-Pétersbourg mène deux victoires à zéro face au CSKA Moscou.

Chez lui Prague a renversé dans le dernier tiers une situation mal engagée. En effet Zagreb avait égalisé puis pris l’avantage dans la deuxième période grâce à deux passes décisives de l’attaquant Charles Linglet (1-2 à 37’27). Cependant, le jeu de puissance des Lev a inversé la tendance en moins de dix minutes dans le dernier vingt (3-2 à 49’09). Puis, Patrick Zackrisson ajoutait un quatrième but pour Prague. Juste après le Medvescak remplaçait son gardien Barry Brust par un attaquant supplémentaire, ce qui permettait aux Lev Prague d’enfiler un cinquième but en cage vide pour le bonheur de leurs 4555 partisans. Lev Prague mène deux victoires à zéro face au Medvescak Zagreb.

A Donetsk, Michael Leighton, le gardien local du Donbass s’est montré solide (22 arrêts). Mis en confiance, ses coéquipiers n’ont rien lâché lorsque Riga a réduit la marque à la mi-match (2-1 à 32’01). L’arrière Oleg Piganovich et l’attaquant finlandais Petteri Wirtanen ont été les hommes de forts de Donetsk où Teemu Laine a inscrit deux autres buts ce soir (l’ailier en compte déjà quatre en deux matches de play-offs) dont un en cage vide devant 3727 observateurs. Le Dinamo, où l’arrière Letton Georgijs Pujacs a été costaud, ne s’est pas montré assez opportuniste et a donc été défait par  trois buts à un. Donbass Donetsk mène deux victoires à zéro face au Dinamo Riga.