quarts de finale D1 - match 1 : Bordeaux tombe de haut

Les play-offs D1 ont débuté ce week-end au stade des quarts de finale, et le moins que l’on puisse dire c’est que les rencontres furent disputés (souvent au-delà de la licéité) et qu’il est bien difficile de tirer des conclusions au sortir de ces premiers débats.

Au rayon des équipes qui ont pris une option, évoquons la situation du leader à l’issue de la saison régulière, Lyon. En déplacement chez les Dogs de Cholet, qui ont obtenu leur qualification dans les derniers instants du championnat, les joueurs de François Dusseau ont assuré l’essentiel en s’imposant à l’extérieur grâce notamment à l’inévitable Miroslav Kristin, auteur d’un doublé, et en ayant mené au score dès la 57e seconde de jeu (2-5).

Succès également pour les Scorpions de Mulhouse qui sortent vainqueurs d’un périlleux voyage à Nice. Dans un match plus qu’accroché où les pénalités furent légion, les Scorpions ont pris le dessus alors que la rencontre débutait bien mal pour eux puisque les Aigles menaient 2-0 après 12 minutes. Klejna (un but, une assistance) et Mrna (deux buts, une assistance) ont largement contribué à mettre les Alsaciens en position idéale (2-4), bien que les Niçois soient encore en mesure de poser des problèmes. Lyon et Mulhouse sont à une victoire du dernier carré.

Les deux autres équipes « hiérarchiquement supérieures » ont, elles, connu des mésaventures sur les routes. Anglet se rendait en Ile de France pour y affronter les Bisons de Neuilly, et le trio arbitral Rousselin – Levasseur – Douchy a eu fort à faire. Dans ce match fou où les deux équipes se sont véritablement rendus coup pour coup (au sens propre comme au figuré), ce sont finalement les joueurs du coach Spinozzi qui ont arraché la première manche grâce à un but de Vsetecka à une minute trente de la sirène. Mention spéciale pour Zachary Hervato, auteur d’un quintuplé dans la bataille (7-6).

La surprise nous vient du Nord, où les Corsaires de Dunkerque ne partaient pas favoris face aux dauphins des Lyonnais, les Boxers de Bordeaux. Des Girondins qui ont même menés 1-3 à l’issue du tiers médian, et se sont donc retrouvés en position idéale. Mais Ballet, Latouche-Gauvin (auteur d’un tir de pénalité réussi), Martel et consorts ont su déjouer l’armada bordelaise pour s’imposer 4-3 et obliger les Bordelais à deux rencontres s’ils veulent poursuivre leur parcours.


Résultats quarts de finale - match 1 :
Cholet - Lyon : 2-5
Dunkerque - Bordeaux : 4-3
Nice - Mulhouse : 2-4
Neuilly - Anglet : 7-6

Match 2 samedi 15 mars (vendredi 14 à Bordeaux) - Match 3 éventuel dimanche 16 mars.