KHL (Conférence Est, play-offs, quart de finale, matches 5)

Magnitogorsk a les moyens de rejoindre Astana en demi-finale, le fera-t-il dès ce match n°5 ? Ufa reste-t-il sur le haut de la vague à domicile, après avoir retourné la situation à l’extérieur ?

À Magnitogorsk, l’équipe locale du Metallurg n’a jamais été menée, mais la victoire n’a pas été simple car le power-play de Vladivostok a été efficace. Malgré des buts de ses buteurs, Zaripov (1-0 à 5’57) et le Tchèque Kovar (2-0 à 14’07), lançant bien leur match, Magnitogorsk a été une première fois rejoint au score par l’Admiral jouant en supériorité (2-2 à 38’02). Jan Kovar a ajouté un but au troisième tiers, son cinquième but personnel en play-offs, Vladivostok a égalisé une seconde fois, toujours en avantage numérique, contraignant le leader de la conférence est à une troisième mort subite en autant de rencontres. Cela n’a pas été long pour les 5349 partisans du Metallurg, Sergei Mozyakin les délivrant, à la soixante-quatrième minute, en haut du slot, d’un tir des poignets. Vladivostok a manqué de rigueur défensive dans ce match pour espérer poursuivre sa route. Metallurg Magnitogorsk s’est qualifié pour les demi-finales en battant Admiral Vladivostock par quatre victoire à une. (3-1 ; 5-3 ; 4-3pr ; 2-3pr ; 4-3pr)

À Kazan, les locaux et les visiteurs de Novosibirsk, à égalité deux victoires partout, n’avaient pas de couperet au-dessus de leur tête. Les box-play et les défenses ont été très rigoureuses, contrairement aux deux matches précédents dans la patinoire du Sibir (une victoire chacun 7-1 & 3-6). Ce soir, le jeu a été défensif et les deux équipes se sont séparées par le plus petit score. La décision s’est faite au troisième tiers. L’attaquant de Kazan, Artyom Lukoyanov, a touché un poteau du revers (21’47). L’arrière local Evgeny Medvedev a trouvé le bouclier de Mikko Koskinen (29 arrêts) sur une bonne chance (23’57). Finalement, Oleg Gublin, attaquant des visiteurs de Novosibirsk, a été le plus prompt en reprenant un rebond dans la botte d’Emil Garipov (27 arrêts) pour inscrire le but gagnant (0-1 à 48’06). Le Sibir est donc prêt à en finir lors du match 6 dans sa patinoire. Sibir Novosibirsk Region mène trois victoires à deux dans sa série face à Ak Bars Kazan avant de recevoir au prochain match.

À Ufa, les locaux du Savalat Yulaev semblent avoir trouvé leur vitesse de croisière. Après être allé chercher deux victoires à Nizhny Novgorod pour égaliser dans leur série à deux succès partout, Ufa enchaîne une troisième victoire de rang, grâce notamment à deux buts d’Yegor Dubrovsky, en power-play. L’attaquant du Savalat Yulaev a ouvert le score au premier tiers (1-0 à 9’15) et a redonné une avance d’un but en troisième période, toujours lors d’un jeu de puissance (3-2 à 47’00). L’attaquant finlandais, Antti Pihlström, concluait le score en faveur des régionaux, dans une cage vide (4-2 à 58’19). Les visiteurs du Torpedo devront recouvrer de l'explosivité, de l'intensité et surtout trouver une solution pour enrayer les attaques à cinq adverses orchestrées avec brio par le capitaine d’Ufa Denis Khlystov au risque de se voir éliminer chez eux lors du match numéro 6. Salavat Yulaev Ufa mène trois victoires à deux avant d’aller défier Torpedo Nyzhny Novgorod, une dernière fois lors du sixième match de leur série.