Toulouse-Blagnac – Champigny (Division 2, ¼ finale retour)

Un TBHC en demi-teinte

Match retour des quarts de finale de D2. 

Les Bélougas, devant leur public vont tenter de confirmer leur excellent résultat du match aller (0-3) face à une vaillante équipe de Champigny qui a sorti l'équipe d'Amneville au tour précédent. Trois buts à remonter, voilà le défi qui attend les Élans, alors que le TBHC devra essayer de tuer le match le plus rapidement possible pour éviter un renversement de situation. Dans une patinoire pleine à craquer garnie de plus de 1300 spectateurs et juste après le show des pom-pom girls, le match commence.

Les Bélougas sont devant

Les Élans ne laissent aucune phase d'observation s'installer. Au bout de 55 secondes, Daniel Bell s'élance seul et remonte toute la glace mais, arrivé devant Niklas Lehti, il manque son tir. Le ton est donné, Champigny est venu pour tenter de remonter les trois buts de retard. Emporté par la rage de vaincre, Daniel Sevcik charge violemment le gardien local. Cette phase d’infériorité numérique ne semble pas stopper l'envie des visiteurs qui continuent de monopoliser le palet. Le TBHC bien en place ne panique pas et se lance dans une vague de contres dès la fin de la pénalité. Santeri Halme plein axe est idéalement placé pour un tir, mais à la dernière seconde, il décale le palet pour Jussi Viitanen qui trompe Radovan Hurajt (1-0). Le TBHC fait preuve de réalisme.

Avec 4 buts de retard sur les deux matchs, Champigny sait que la qualification s'éloigne déjà. La situation continue de se compliquer pour les Élans. À la 12e minute, Stanislas Aubert tente le tout pour le tout pour stopper une nouvelle offensive des Bélougas et fait faute. Un tir de pénalité est accordé à Santeri Halme, mais stoppé par Radovan Hurajt. Le jeu reprend et c'est à nouveau Champigny qui est à la manœuvre. Les attaques se succèdent mais Niklas Lehti maintient à flot les rouge et noir. Les Bélougas n'ont pas été brillants mais ont réussi à prendre l'avantage en étant beaucoup plus réalistes devant le but que les Élans.

Champigny n'y arrive pas

Le match reprend et ce sont encore les Élans qui animent le jeu. 23e minute Daniel Sevcik, idéalement placé, voit son tir frôler le poteau. Moins d'une minute plus tard, c'est Laurent Labat dans la même position qui manque le cadre. Le match se tend de plus en plus. Les Bélougas perdent trop de palets et les Élans en profitent. 36e minute, Daniel Sevcik de la bleue, tente sa chance et voit son tir toucher la barre. Champigny domine clairement le match. La physionomie du tiers ne change pas et le TBHC continue de se reposer sur son gardien pour tenir le score. Vingt minutes sans prendre de but, c'est un miracle pour les Bélougas, surtout quand on laisse l'adversaire maître du palet. Pour les Élans, cette domination ne s'est pas concrétisée par un but et avec seulement 20 minutes restantes au tableau d'affichage, il faut encore marquer 4 buts pour espérer se qualifier pour le tour suivant.

Le TBHC s'en sort de justesse

Le dernier tiers débute. Le jeu est tendu et les pénalités pleuvent. En 6 minutes de jeu, 65 minutes de pénalités sont distribuées. Entre les attitudes anti-sportives, les méconduites, les pénalités pour dureté, le jeu est haché et les occasions plutôt rares. À la 47e minute, à peine la vague de pénalités terminée Joris Fougera bien servi par Daniel Bell trouve la faille dans la defense des Bélougas, 1-1. Il reste encore trois buts à remonter pour les Élans. Le TBHC ne laisse pas le temps  à Champigny d'esperer. Deux minutes après l'égalisation, Aleksi Laine reprend un palet idéalement servi par Jussi Viitanen et trompe Radovan Hurajt. 2-1. La messe est presque dite. Le public est en délire, le TBHC est presque en demi-finale. Les Élans ne baissent pas les bras et à deux reprises, vont tenter de sortir leur gardien sur les phases de power play pour tenter d'inverser la tendance. Sur chaque dégagement des Bélougas, le public hurle en espérant voir le palet dans la cage désertée, ce qui mettrait fin au définitivement au suspense. Mais le palet ne rentre pas et c'est sur ce score de 2-1 que les Bélougas éliminent Champigny.

Conclusion

Victoire du TBHC face à une équipe de Champigny qui doit s'en vouloir d'avoir raté le match aller. Sans ce lourd handicap de 3 buts, il aurait été parfaitement possible pour les Élans de battre une équipe de Toulouse-Blagnac qui n'a pas vraiment brillé dans la conduite du match ni dans l'animation offensive. En revanche, encore une fois, le pilier de cette équipe est Niklas Lehti, tellement rassurant dans les buts que le TBHC peut raisonnablement envisager de passer l'obstacle des demi-finales.



Toulouse-Blagnac – Champigny 2-1 (1-0, 0-0, 1-1)
Samedi 15 Mars 2014 à la patinoire Jacques Raynaud 1309 spectateurs.
Arbitrage de Stéphane PERONNIN, assisté de Jérémy POULAIN et Nicolas CONSTANTINEAU
Pénalités: TBHC 18' (4', 2', 12'), Meudon 61' (2', 2', 57').

Évolution du score :
1-0 à 04'51" : Viitanen assisté de Halme
1-1 à 46'16" : Fougera assisté de Bell
2-1 à 48'45" : A. Laine assisté de Viitnan et Krukoff (sup. num.)  


Champigny

Gardiens : Radovan Hurajt.

Défenseurs : Stanislas Aubert, Romain Lefevre, Ladislav Harabin.

Attaquants : Laurent Labat, Antoine Veglia, Daniel Sevcik, Rémy Pointeau, Daniel Bell, Fabrice Gravier, Zdenko Sarnovsky, Peter Benes, Remi Landau,  Joris Fougera, Benjamin Mouquet.

Toulouse-Blagnac

Gardiens : Niklas Lehti.

Défenseurs : Jani Laine, Kevin Codevelle, Aleksi Laine, Sébastien Pommier, Jussi Korvakangas, Henri Tissari.

Attaquants : Kevin Marias-Magill, Fabrice Faure, Marvin Krukoff, Sébastien Savajol, Santeri Halme, Alexis Codevelle, Manuel Plamondon-Ratte, Maxime Faup, Jussi Viitanen.