Nicolas Ritz reçoit le trophée Hassler

La FFHG a attribué les récompenses issues du vote des 14 entraîneurs de Ligue Magnus et des 2 sélectionneurs nationaux. 

Nicolas Ritz, élu meilleur espoir l'an dernier, a cette fois été élu meilleur joueur français après sa saison comme meneur et meilleur marqueur de Dijon. Son successeur au trophée Graff est le gardien Antoine Bonvalot, qui a pris la place de titulaire à Grenoble aux dépens de Sébastien Raibon au fil de la saison.

Dijon réalise le doublé : en plus du meilleur joueur, Jarmo Tolvanen est élu meilleur entraîneur. C'est l'Américain Jeff Lerg qui est choisi dans les cages. Les votes (les arbitres étant élus par leurs pairs) :

Meilleur joueur français (Trophée Albert Hassler) : Nicolas Ritz (Dijon).
 
Meilleur gardien de but (Trophée Jean Ferrand) : Jeff Lerg (Villard-de-Lans).
 
Meilleur espoir (Trophée Jean-Pierre Graff) : Antoine Bonvalot (Grenoble).
 
Meilleur entraîneur (Trophée Camil Gelinas) : Jarmo Tolvanen (Dijon).
 
Meilleur arbitre (Trophée Calixte Pianfetti) : Pierre Dehaen et Charlotte Girard