Angers - Briançon (Ligue Magnus, finale, match 4)

Les Ducs d'Angers ont de la ressource

Quatrième match de cette finale de Ligue Magnus dans un Haras une nouvelle fois à guichets fermés (1072 spectateurs). Après leur large et nette victoire la veille (2-6), les Diables Rouges – toujours privés de Jimmy Jensen – veulent absolument faire le break et revenir à Briançon pour conclure cette finale. À l'inverse, les Ducs doivent se reprendre pour continuer d’espérer dans cette série.

Comme hier, Briançon prend le match par le bon bout et inquiète rapidement Florian Hardy. Ainsi Denny Kearney lance de loin pour ''tester'' Florian Hardy (00'28''). Le début est clairement pour les hommes de Luciano Basile qui ont l'occasion d'ouvrir le score mais Richie Crowley tarde trop alors que la cage est grande ouverte (03'03''). Le Haras pousse un ouf de soulagement !

lI faudra attendre quelques minutes pour voir Cody Campbell alerter Ronan Quemener, le portier des Diables Rouges. Un premier arrêt difficile pour le jeune gardien français qui, malgré un rebond, se saisit rapidement de la rondelle (03'23'').

Dès lors, les débats s'équilibrent. Les équipes vont d'un but à l'autre et – contrairement au match précédent – les arbitres de la rencontre ont tendance à laisser place au jeu. Ce qui n'est pas pour déplaire au public et aux joueurs puisque l'état d'esprit est relativement bon.

Il faudra attendre la fin de cette période pour voir la première pénalité infligée à Julien Albert. Les Diables Rouges se retrouvent donc en power-play mais n'arrivent pas à installer leur jeu de puissance. Tim Crowder s'offre même une belle échappée mais son tir en angle fermé ne déstabilise pas outre mesure Ronan Quemener (18'25'').

Pire pour les Briançonnais, ils n'auront pas l'occasion de finir cette supériorité puisque Denny Kearney est à son tour sanctionné pour un cinglage. Les Ducs finissent donc ce tiers à cinq contre quatre et Johan Skinnars d'un tir en reprise ne trompe pas la vigilance du portier visiteur (19'45''). Les deux équipes rentrent donc au vestiaire sur ce score nul et vierge.

Angers reprend le deuxième acte sur une situation de supériorité numérique. Mais cet avantage est de courte durée puisque Jonathan Bellemare est sanctionné au bout de... cinq secondes !

Mais les Angevins vont prendre le match en main et inquiéter à plusieurs reprises Ronan Quemener. Le portier international français effectue un superbe arrêt réflexe du casque sur une déviation de Julien Albert à bout portant (24'20'').

La belle période angevine prend fin lorsque Cody Campbell se retrouve en prison. Les Briançonnais s'installent vite dans la zone angevine et inquiètent Florian Hardy, notamment par l'intermédiaire de Dave Labrecque (28'48''). Le numéro 56 des Diables Rouges tire instantanément côté gauche mais Florian Hardy s'est bien replacé pour geler la rondelle.

Néanmoins, c'est bien Angers qui va ouvrir le score. Sur un engagement en zone offensive, Johann Skinnars lance de la bleue. Son tir flottant trouve la lucarne de Ronan Quemener, côté mitaine. Complètement masqué par le ''trafic'' devant sa cage, le portier visiteur n'a absolument rien vu venir (1-0, 30'52''). L'attaquant suédois des Ducs laisse exploser sa joie en sautant sur la balustrade devant la tribune des Raptors, le club de supporters local.

Ce but a quelque peu coupé les pattes des joueurs de Simon Lacroix. Briançon reprend la main sur cette deuxième partie de tiers mais Florian Hardy – métamorphosé par rapport au match d'hier – est intransigeant devant sa cage. Bien aidé par sa défensive, toujours concentrée, qui arrive à dégager les palets ''chauds'' devant sa cage.

Angers retourne au vestiaire avec cet avantage d'un but. Une pause bienvenue pour les Ducs, tant la pression des Diables Rouges était intense dans les dernières minutes de ce tiers.

Le troisième acte repart avec un petit peu de tension. Marc-André Bernier et Gary Leveque sont rapidement  invités à rejoindre le banc des prisons. À quatre contre quatre, la vitesse briançonnaise finit par être récompensée. Richie Crowley s'invite avec une facilité déconcertante dans la défense des Ducs et marque d'un tir du poignet qui file sous le bras droit de Florian Hardy (1-1, 40'31''). Coup de froid au Haras !

Il en faut plus pour décontenancer ces Ducs. Quelques minutes après ce but, Julien Albert presse Sébastien Bisaillon le long de la bande et arrive à servir Brian Henderson dans l'axe. Le numéro 22 des Ducs contrôle la rondelle du corps et assène instantanément un missile dans la lunette droite de Ronan Quemener (2-1, 42'53'').

La fin du match sera plutôt à l'avantage des visiteurs mais Angers est bien regroupé et arrive à placer quelques contres. Luciano Basile tentera bien le tout pour le tout en sortant son gardien à quelques secondes de la fin.

Les Ducs ne paniquent pas et arrivent à marquer un dernier but en cage vide par l'intermédiaire de Braden Walls (3-1, 59'34''). La messe est dite !

Rien n'est fini dans cette finale où les Ducs se sont bien repris après la déconvenue de la veille. Rendez-vous mardi prochain dans la patinoire René-Froger – l'antre des Diables Rouges – pour un cinquième match aussi indécis que passionnant !

Étoiles du match : *** Brian Henderson (Angers), ** Florian Hardy (Angers), *  Richie Crowley (Briançon).



Angers - Briançon 3-1 (0-0, 1-0, 2-1)
Samedi 29 mars 2014  à 19h00 à la patinoire du Haras. 1072 spectateurs.
Arbitres : Alexandre Bourreau et Bruno Colleoni assisté de Matthieu Loos et Matthieu Barbez
Pénalités : Angers 14' (2', 6', 6') ;  Briançon 10' (2', 2', 6').
Tirs cadrés : Angers  34 (12, 15, 7) ; Briançon 33 (10, 12, 11)

Évolution du score :
1-0 à 30'52" : Skinnars assisté de Crowder et Fortier
1-1 à 40'31" : Crowley assisté de Kearney
2-1 à 42'53'' : Henderson assisté de Albert
3-1 à 59'34'' : Walls assisté de Fortier (cage vide)