Toulouse-Blagnac – Compiègne (Division 2, 1/2 finale retour)

Les Bélougas en finale et en D1


Les play-offs de D2 se poursuivent avec le match retour de la demi-finale. Le Bélougas accueillent les Lions de Compiègne qui sont l'équipe surprise de ces demi finales, car ils n'ont terminé que huitièmes de leur groupe en saison régulière avant d’enchaîner un très bon parcours lors des phases finales. Lors du match aller le TBHC a parfaitement su étouffer cette équipe des Lions et prendre l'avantage en remportant la première manche 4-1. Ce soir, la D1 est en ligne de mire pour lés Bélougas, 60 minutes pour décrocher cette place en finale après laquelle l'équipe court depuis le début de la saison.

Les Bélougas sans forcer

La patinoire est pleine à craquer. On dépasse les affluences de la saison régulière avec pas moins de 1400 spectateurs dans les tribunes. Au bout de 14 secondes de jeu, Sébastien Savajol manque d'ouvrir le score après une percée fulgurante de la défense des Lions. Pas de doute, les Bélougas ne vont pas laisser de round d'observation. En infériorité suite à une charge incorrecte de Jussi Viitanen, Toulouse-Blagnac prend de vitesse une défense des Lions peu mobile et Santeri Halme trompe Axel Becouze (1-0). Les Lions ont raté leur phase de power play. Les difficultés de Compiègne à tenir en respect les attaquants touges et noirs ne font que commencer. À la 5e minute, Jussi Korvakangas maîtrise parfaitement le palet, prend son temps à la bleue et voit son tir terminer au fond des filets des visiteurs. 2-0, c'est déjà la fête dans les gradins.

Compiègne n'arrive toujours pas à mettre la main sur le palet. Santeri Halme, déjà buteur, tente un tir à mi-distance. Le palet semble flotter dans les airs et termine sous la barre du but d' Axel Becouze. 3-0. En moins de 10 minutes, le TBHC a fait le trou. La suite du tiers voit l'équipe de Compiègne revenir progressivement dans le match en resserrant les rangs, mais handicapés par plusieurs pénalités consécutives, les Lions ne sont pas en mesure de mettre en danger Niklas Lehti.

Compiègne tente de revenir

Le TBHC remonte sur la glace avec les mêmes intentions offensives. 45 secondes de jeu, Jussi Korvakangas file vers les cages des visiteurs. Au dernier moment, il décale le palet pour Sébastien Savajol qui se trouve idéalement placé face au but. Alors que tout le monde le voyait tirer, il décale Jussi Viitanen qui  place son tir hors de portée du gardien. 4-0, le match tourne à la correction. Dans les cages des visiteurs, Corentin Cunsolo remplace Axel Becouze. Il reste presque 40 minutes à jouer et il faut espérer que ce changement stoppe la descente aux enfers des Lions. En tout cas, il faut croire que l'effet a été positif car Antoine Leblanc réduit l'écart en profitant d'un mauvais changement de ligne des Bélougas. 4-1, un mince espoir renaît pour Compiègne.

Cet espoir, les Lions vont s'y accrocher et mettre toutes leurs forces dans la bataille. Niklas Lehti, le dernier rempart rouge et noir, qui s'emploie dans les buts pour maintenir le score. Réalisant des arrêts impeccables, il rassure l'équipe qui reprend sa marche en avant. À la 29e minute, Jussi Viitanen montre toute l'étendue de son talent en remontant toute la glace pour finir par tromper Corentin Cunsolo. 5-1, décidément les Bélougas sont maîtres du jeu et du score. Compiègne n'a plus que le choix de durcir le jeu. Les pénalités s'enchaînent et il n'en faut pas plus à des Bélougas déjà dominateurs pour marquer de nouveau. Jani Laine marque le 6e but, le TBHC est en route vers la D1. L'euphorie est sur la glace et dans les tribunes.  Le manque d'attention lors de l'engagement est fatal aux locaux qui donnent un but facile à Paul Weisser. 6-2, Compiègne limite la casse et peut toujours espérer à un miracle.

Le TBHC au paradis

Il reste 20 minutes à jouer et 4 buts à remonter pour les Lions. Le THC a presque les deux patins en finale et en D1 par la même occasion. Compiègne tente vraiment le tout pour le tout en sortant leur gardien dès la 48e minute lors d'une phase de supériorité numérique. À 6 contre 4, le jeu s'anime et Niklas Lehti doit rester vigilant pour éviter le but qui pourrait relancer les visiteurs. Alexis Codevelle réussit à s'emparer du palet et à marquer dans le but déserté. 7-2. Plus aucun espoir de revenir dans le match pour Compiègne. Quelques minutes à jouer, Jussi Korvakanga ne laisse aucun répit à une équipe des Lions qui sait déjà que tout est fini et marque. 8-2, score final. Le public est debout. Le TBHC a réussi son pari et s'ouvre les portes de la finale.
 
Conclusion

Victoire sans appel du TBHC qui continue son très bon parcours en play offs et remonte en D1 un an après la descente. Compiègne a atteint les demi finales en dépit d'une saison régulière difficile où l'équipe a bien failli ne jamais atteindre les play-offs. Il faut saluer ce beau parcours, mais le score est sans appel sur l'ensemble des deux matchs et le TBHC s'en va affronter Tours dans une finale qui s'annonce déjà comme le point d'orgue de cette saison 2013-2014.


Toulouse-Blagnac – Compiègne 8-2 (3-0, 3-2, 2-1)
Samedi 29 mars 2014 à la patinoire Jacques-Raynaud de Blagnac. 1400 spectateurs.
Arbitrage de Laurent Vaissaire assisté de Jérémy Poulain et Nicolas Constantineau.
Pénalités : TBHC 16' (4', 6', 6'), Compiègne 18' (4', 8', 6').

Évolution du score :
1-0 à 03'14" : Halme assisté de Savajol (inf. num.)
2-0 à 05'00" : Korvakangas assisté de Viitanen
3-0 à 09'47" : Halme assisté de Savajol
4-0 à 20'45" : Viitanen assisté de Savajol et Korvakangas
4-1 à 23'49" : Leblanc assisté de Weisser et Domian
5-1 à 28'42" : Viitanen assisté de Savajol et Halme
6-1 à 38'19" : J. Laine assisté de Plamondon-Ratté (sup. num.)
6-2 à 39'53" : Weisser assisté de Nicolay (sup. num.)
7-2 à 49'48" : A. Codevelle (cage vide)
8-2 à 51'14" : Korvakangas assisté de Halme et Tissari (sup. num.)
 

Compiègne

Gardiens : Axel Becouze puis Corentin Cunsolo à 20'54.

Défenseurs : Marc-Antoine Herbet, Martin Domian, Fabien Bourgeois, David Artano

Attaquants : Fabien Kazarine, Alexis Nicolay, Younes Baazzi, Paul Weisser, Remi Thomas, Quentin Fauchon, Jakub Jelen, Christophe Bourges, Antoine Leblanc, Alexandre Delplanque, Jason Thorrignac

Toulouse-Blagnac

Gardiens : Niklas Lehti

Défenseurs : Jani Laine, Kevin Codevelle, Aleksi Laine, Sébastien Pommier, Jussi Korvakangas, Henri Tissari

Attaquants : Kevin Marias-Magill, Fabrice Faure, Marvin Krukoff, Sébastien Savajol, Santeri Halme, Alexis Codevelle, Manuel Plamondon-Ratte, Maxime Faup, Jussi Viitanen