Toulouse-Blagnac – Tours (Division 2, finale aller)

Les Bélougas prennent l'avantage

Et voilà enfin la finale des Play Offs de D2.

 Après un beau parcours en saison régulière où les deux équipes ont terminé à la seconde place de la poule A pour le TBHC et à la seconde place de la poule B pour Tours, les Bélougas reçoivent les Remparts à la patinoire Jacques Raynaud. C'est le grand choc de cette saison 2013-2014. La montée en D2 acquise, les deux équipes n'ont qu'une chose en tête : le titre de champion. L'horaire est plus tardif que d'habitude (21h) car un gala de patinage artistique est organisé ce week-end. Les plexis ont donc été réinstallés en début de soirée.

Les Remparts tirent les premiers

C'est l'affluence des grands soirs à la patinoire de Blagnac. 1400 spectateurs sont dans les gradins et c'est sous les applaudissements que le coup d'envoi est donné. Le jeu est rapide, nerveux. Les deux équipes ne laissent aucune phase d'observation et se ruent à l'assaut des cages adverses. La première pénalité est sifflée contre les Bélougas, mais ils font le jeu en infériorité numérique. Sébastien Savajol et Santeri Halme  partent dans le dos de la défense des Remparts. François Lacerte s'impose de façon magistrale et empêche l'ouverture du score. À peine deux minutes plus tard, Mike White manque d'inscrire le premier but en voyant son tir à bout portant repoussé par Niklas Lehti.

Le jeu est relativement équilibré, même si ce sont les Bélougas qui semblent construire le mieux, avec un jeu de passes rapides. Tours, en revanche, profite surtout des palets de contre et se projette vite vers l'avant. À la 16e minute, ce jeu rapide déstabilise une défense Rouge et Noire plutôt mal placée. Matej Kiska reprend une passe de Tomas Kukucka et trompe Niklas Lehti. 0-1. Les Remparts tirent les premiers et affirment la puissance de leur jeu en contre.

Les Bélougas égalisent

Le match reprend. Le rythme a clairement chuté par rapport au 1er tiers. Les deux équipes s'observent pendant quelques minutes, mais ce calme apparent ne dure pas. Les Bélougas profitent d'une supériorité numérique pour emballer un peu le jeu. À la 25e minute, Santeri Halme tente sa chance et son tir rageur trompe François Lacerte. 1-1. Égalisation du TBHC qui fait preuve de réalisme en ce début de 2e tiers.

Le TBHC prend de plus en plus le contrôle du match. Portés par leur public, les locaux enchaînent les phases offensives et obligent Tours à durcir le jeu. Pénalisés à plusieurs reprises, les Tourangeaux doivent s'en remettre à leur gardien pour maintenir le score. Le TBHC est dominateur mais il manque toujours le dernier geste et le palet ne trouve pas le chemin des filets. Les Bélougas auraient pu espérer prendre l'avantage en fin de période tellement les occasions ont été nombreuses.

Le TBHC réaliste

Le dernier tiers débute : 20 minutes à jouer et égalité parfaite au tableau d'affichage, rien n'est joué. Les deux équipes remontent sur la glace la rage au ventre. Le palet navigue rapidement d'un but à l'autre. À la 43e minute, Alexis Codevelle, porté par le public, part seul, slalome dans la défense mais manque son tir qui est bloqué par la jambière de François Lacerte. Les Bélougas sont de plus en plus dominateurs et le jeu se déroule presque exclusivement dans la zone défensive des visiteurs. À la 48e minute, une bagarre générale éclate, les esprits s'échauffent. C'est Toulouse-Blagnac qui va profiter de cette situation tendue. Kevin Marias-Magill fait le tour de la cage et glisse le palet entre le poteau et la jambière du malheureux François Lacerte qui n'a pas eu le temps de se retourner. Le public est en délire. 2-1. Les Bélougas prennent l'avantage, les Remparts ont cédé.

Quelques minutes plus tard, c'est au tour de Jussi Korvakangas d'enflammer la patinoire Jacques Raynaud. Le numéro 18 des Bélougas conclut une belle action collective en trompant le portier des visiteurs. 3-1 à 9 minutes de la fin, il semble bien que le match ait basculé. Tours jette toutes ses forces dans la bataille, mais le chronomètre tourne et il ne reste bientôt plus qu'une minute de jeu dans cette finale. Sur une mise en jeu, les rouges et noirs se font piéger et Matej Kiska réduit l'écart. 3-2. Il reste 40 secondes d'espoir aux Tourangeaux. Le buzzer retentit, les joueurs du TBHC sautent de joie et dans la seconde qui suit, le palet termine au fond des filets de Niklas Lehti. Il est trop tard, les Bélougas sortent vainqueurs de ce premier affrontement.  
 
Conclusion

Victoire du TBHC qui prend l'avantage dans cette finale. Le match a opposé deux très bonnes équipes au style de jeu légèrement différent. Les Bélougas ont globalement dominé ce match par leur jeu collectif rapide et technique et ont su marquer aux meilleurs moments. Tours en revanche peut s'en vouloir d'avoir autant joué la carte du jeu physique, car avec autant de pénalités il était difficile d'espérer recoller au score. En tout cas ce premier match a tenu toutes ses promesses et rien n'est vraiment joué dans cette finale. Lors du prochain match les Remparts auront l'avantage de la glace.


Toulouse-Blagnac – Tours 3-2 (0-1, 1-0, 2-1)
Samedi 5 avril 2014 à la patinoire Jacques-Raynaud de Blagnac. 1400 spectateurs.
Arbitrage d'Adrien Ernecq assisté de Jérémy Poulain et Nicolas Constantineau.
Pénalités : TBHC 10' (2', 4', 4'), Tours 40' (6', 8', 26').

Évolution du score :
0-1 à 16'27" : Kiska assisté de Kukucka et Saint-André
1-1 à 24'33" : Halme assisté de A. Laine et Korvakangas (sup. num.) 
2-1 à 48'46" : Marias-Magill assisté d'A. Codevelle
3-1 à 51'09" : Korvakangas assisté de Viitanen
3-2 à 59'23" : Kiska assisté de Kukucka

Tours

Gardien : François Lacerte

Défenseurs : Christophe Colombel, William Lamothe, Amaury Hamard, François Gleize, Robert Kirner, Arthur Pegart, Mike White, Marko Otto  Kettunen

Attaquants : Maxime Boulianne, Mickaël Lamothe, Alexis Puren, Tomas Kukucka, Jordan Boisse, Thomas Lhomme, Matej Kiska, Petr Domin, Thomas Saint-Andre, Stefan Klimek, Bryan Leveque

Toulouse-Blagnac

Gardien : Niklas Lehti

Défenseurs : Jani Laine, Kevin Codevelle, Aleksi Laine, Sébastien Pommier, Jussi Korvakangas, Henri Tissari

Attaquants : Kevin Marias-Magill, Fabrice Faure, Marvin Krukoff, Sébastien Savajol, Santeri Halme, Alexis Codevelle, Manuel Plamondon-Ratté, Maxime Faup, Jussi Viitanen