Montréal - Tampa Bay (quart de finale de Conférence Est, match 4)

Le Canadien ne fait qu'une bouchée de Tampa

Seule équipe canadienne engagée en playoffs cette saison, le Canadien de Montréal affrontait son nouveau rival Tampa Bay. Après une saison régulière jugée satisfaisante par les observateurs québécois (bien qu'inconstante), les Habs doivent aborder ces séries avec un objectif minimum de passer ce premier tour, chose qu'ils nous pu réaliser l'an passé avec une défaite logique face aux Senateurs d'Ottawa.

De son côté, Tampa a déjà réalisé son objectif en se qualifiant et a fait oublier la décevante saison passée. Les Bolts ont d'ailleurs réalisé un excellent exercice avec à la clé une deuxième place de division au nez et à la barbe de Montréal (les Bolts ont acquis cette place lors du dernier match de saison régulière) qui leur permet d'avoir l'avantage de la glace pour cette série.

Les deux équipes comptent chacune un grand absent dans leurs rangs avec pour Montréal Alex Galchenyuk blessé au bas du corps qui manquera cette première ronde. A Tampa, Ben Bishop le gardien numéro un est lui aussi blessé, le candidat au trophée Vezina est incertain au commencement de cette série et son absence est confirmé pour le premier match ainsi que pour les suivants, ce sera donc Anders Lindbäck qui officiera.

Le premier match de cette série fut très ouvert avec du jeu des deux côtés. Dans un St-Pete Times Forum où de nombreux expatriés québécois ont fait le déplacement, le Canadien de Montréal l'emporte en toute fin de la première prolongation grâce à un but de Dale Weise, joueur de quatrième trio qui vient d'inscrire son premier but en séries éliminatoires. Dans ce match conclu par un 5-4 en faveur des visiteurs, les gardiens ont sorti des performances bien moyennes avec un Anders Lindbäck accusant déjà de sérieuses lacunes (Montréal mène la série 1-0).

Si la supériorité montréalaise ne fut pas si évidente lors du premier match, elle le fut clairement lors du second, remporté 4-1 par les Habs. La victoire des visiteurs s'est construit dans le second tiers avec deux buts fort bien menés par l'intermédiaire de David Desharnais et René Bourque (auteur d'un doublé). Tampa a montré de sérieuses lacunes dans ce match où seul Stamkos semblait inquiéter la défense adverse et où Lindback ne fut encore une fois guère à son aise (chassé d'ailleurs lors du quatrième but et remplacé par Guldevskis). Montréal peut donc rentrer dans la Belle-Province avec deux victoires, une défense est bien en place à l'image du duo russe Markov-Emelin et une attaque tournant à plein régime (Montréal mène la série 2-0).

Le troisième match se joue donc au Centre Bell dans une ambiance magnifique où on ressent tout l'amour qu'on les Québécois pour ce sport à l'image de la cérémonie d'avant-match sublime et remplie d'émotion. Sur la glace, la soirée fut encore plus belle pour Montréal. La troupe de Michel Therrien remporte ce troisième match avec une ouverture du score dès la onzième seconde de jeu par Bourque puis le but de Plekanec qui scelle la rencontre. Tampa n'aura jamais pu reprendre les devants, bien que proposant un jeu plus physique que lors des précédents matchs (Montréal mène la série 3-0).

Montréal a donc l'occasion pour ce quatrième match de conclure la série. Dans une ambiance toujours aussi chaude au Centre Bell, le premier tiers débute encore une fois  par une ouverture du score canadienne. Daniel Brière, suite à une magnifique passe de Dale Weise, se retrouve face à Lindbäck et place le palet en pleine lucarne (1-0, 02'24"). Alors que Montréal continue toujours d'attaquer fort, Lars Eller double la mise suite à un slap en entrée de zone qui rentre coté gauche à mi-glace au moment où le portier suédois faisait son papillon (2-0, 15'21").

Les joueurs de Michel Therrien abordent le second tiers avec une pleine confiance, mais Ondrej Palat permet à Tampa de revenir rapidement dans la partie à la suite d'une mauvaise sortie de zone de la défense montréalaise, Emelin laisse filer le puck, récupéré par Palat qui fait le tour de la cage pour le placer dans le fond du filet de Price totalement impuissant (2-1, 24'32"). Le Canadien retrouve rapidement un écart de 2 buts puisque Brendan Gallagher décoche un tir rapide après une belle passe de Plekanec (3-1, 25'42"). C'en est trop pour Cooper qui chasse Lindback pour une deuxième fois dans cette série et laisser le gardien letton Gudlevskis terminer le match.

Montréal est à un tiers de conclure sa série mais les Bolts ne l'entendent pas ainsi et Victor Hedman permet aux joueurs de la Floride de recoller à la marque avec un but de derrière la cage. Le Suédois vise le patin de Price qui permet au palet de rentrer dans la cage adverse (3-2, 43'29"). L'égalisation intervient quelques minutes plus tard grâce au rookie Tyler Johnson décochant un tir instantané après une passe millimétrée de J.T Brown (3-3, 46'31"). Ce but met un coup de froid au Centre Bell et les deux équipes se neutralisent jusqu'à la fin de ce tiers, mais à 43 seconde du terme Max Pacioretty délivre tout un peuple alors que son équipe est en supériorité numérique, il prend le rebond et parvient à tromper le portier letton (4-3, 59'17").

Montréal fut assez impressionnant en remportant ce quart de finale très rapidement. Bien en place tout au long de la série, les hommes de Michel Therrien ont bien résisté au défi physique des Bolts. Si le problème de supériorité numérique est loin d'être résolu, on constate tout de même une force de caractère et un niveau de jeu globalement satisfaisant pour aller chercher quelque chose durant ces playoffs, mais la demi-finale face aux Bruins de Boston s'annonce très périlleuse pour les Habs.

Pour Tampa-Bay, l'absence de Brian Bishop fut très pénalisante tant les performances de Lindbäck ne furent pas à la hauteur. Bien que proposant un jeu plutôt plaisant, l'équipe entraînée par Jon Cooper manque encore d'expérience pour mieux aborder ces séries mais les jeunes prometteurs de l'organisation (Tyle Johnson et Ondrej Palat sont finalistes au trophée Calder) permettent à Steve Yzerman de voir l'avenir sereinement.

 

Montréal Canadiens - Tampa-Bay Lightning 4-3 (2-0, 1-1, 1-2)
Jeudi 22 avril à 19h au Centre Bell de Montréal. 21273 spectateurs.
Arbitrage de François St Laurent et Chris Lee assistés de Greg Devorski et Derek Nansen.
Pénalités : Montréal 2' (2', 0', 0') Tampa 4' (0', 2', 2').
Tirs cadrés : Montréal 37 (15, 14, 8) - Tampa 23 (6, 7, 10).

Évolution du score :

1-0 à 02'24" : Brière assisté de Weise et Bournival
2-0 à 15'21" : Eller assisté de Gionta
2-1 à 24'32" : Palat
3-1 à 25'42" : Gallagher assisté de Plekanec et Gorges
3-2 à 43'29" : Hedman assisté de Palat et Kostka
3-3 à 46'31" : Johnson assisté de Brown et Paquette
4-3 à 59'17" : Pacioretty assisté de Vanek et Subban (sup. num.)

 

Canadiens de Montréal

Gardien : Carrey Price.
 
Défenseurs : Andrei Markov (A) - Aleksei Emelin ; P.K Subban - Josh Gorges ; Francis Bouillon - Mike Weaver.
 
Attaquants : Brendan Gallagher - Tomas Plekanec (A) - Brandon Prust ; Thomas Vanek - David Desharnais - Max Pacioretty (A) ; René Bourque - Lars Eller - Brian Gionta (C) ; Michael Bournival - Dale Weise - Daniel Brière.
 
Remplaçant : Peter Budaj (G).

Tampa Bay Lightning

Gardien : Anders Lindback puis à 25'42" Kristers Gudlevskis.
 
Défenseurs : Andrej Sustr - Victor Hedman ; Michael Kostka - Eric Brewer (A) ; Mark Barbeiro - Matthew Carle ; Keith Aulie.
 
Attaquants : Ondrej Palat (A) - Steven Stamkos (C) - Ryan Callahan ; Tyle Johnson - Cédric Paquette - J.T Brown ; Nate Thompson (A) - B.J Combeen - Alex Killorn ; Valtteri Filppula - Teddy Purcell.