U18 : Les quarts de finale et le barrage de relégation

Danois et Allemands s'affrontaient au meilleur des trois matchs pour gagner une place au mondial élite 2015. 
Les quarts de finale se sont révélés plus serrés que prévus, à l'exception d'un match : une défaite historique du pays organisateur.
 
Quarts de finale
 
Etats-Unis 6-2 Slovaquie (3-0, 1-0, 2-2)
Jeudi 24 avril 2014, 13h. Lappeenranta Arena. 503 spectateurs.
Les Américains se sont mis à l'abri rapidement en prenant une avance de 4-0 avant même la mi-match. Seul Américain ayant vécu la défaite en finale 2013, Jack Eichel faisait son show en premier tiers avec un but dès la première minute. Il bonifiait une récupération d'Alex Tuch suite à une erreur de Mário Grman. Eichel signait ensuite deux passes décisives, l'une sur un tir de la bleue de John MacLeod en double supériorité, l'autre sur un tir de l'enclave d'Anders Bjork. Juste avant, les Etats-Unis s'étaient vu refuser un but. Le changement de gardien au début du deuxième tiers ne changeait pas grand chose pour les Slovaques, largement dominés. Les Américains menaient 20 tirs à 0 après vingt minutes, 30-4 après deux périodes et 43-12 au total. Le dernier tiers devenait anecdotique. Encore une fois, les Etats-Unis rejoignent le carré final, pour la huitième fois de suite.
Récapitulatif du score
1-0 à 00'54" : J. Eichel assisté de A. Tuch
2-0 à 03'28" : J. MacLeod assisté de J. Eichel (double sup. num.)
3-0 à 17'08" : A. Bjork assisté de J. Eichel et S. Milano
4-0 à 24'00" : A. Matthews assisté de K. Connor et J. Glover
4-1 à 46'17" : K. Ferleťák assisté de C. Jaroš 
5-1 à 48'30" : J. MacLeod assisté de A. Tuch (sup. num.)
6-1 à 52'37" : N. Stevens assisté de R. Collins (sup. num.)
6-2 à 55'30" : M. Haľama assisté de L. Hrušík et K. Ferleťák (double sup. num.)
 
République Tchèque 3-2 Russie (1-0, 0-1, 1-1, 1-0)
Jeudi 24 avril 2014, 15h. Imatra Arena. 1116 spectateurs.
Un but de Jakub Vrána durant les prolongations offre aux Tchèques une rare qualification en demi-finales. C'est la première fois depuis le bronze en 2006 que les Tchèques sont en position de récolter une médaille. Vrána ouvrait le score en fin de premier tiers. La Russie répliquait par Yegor Korshkov en supériorité vers la mi-match. David Kaše redonnait un but d'avance à son pays dès les premières secondes du dernier tiers, mais Kirill Pilipenko égalisait quelques minutes plus tard. La Russie peut s'en vouloir, car elle n'a pas exploité un tir de pénalité au début du temps supplémentaire. Yevgeny Svechnikov ne cadrait pas son tir. Vrána  offrait donc la qualification peu après, convertissant un rebond d'un tir de Filip Pyrochta. Vít Vaněček sortait 25 arrêts, Maxim Tretiak 24.
Récapitulatif du score
1-0 à 18'53" : J. Vrána assisté de O. Mikliš et D. Kaše
1-1 à 32'25" : Y. Korshkov assisté de K. Pilipenko et V. Kamenev (sup. num.)
2-1 à 41'17" : D. Kaše assisté de A. Rasner et M. Spacek
2-2 à 49'02" : K. Pilipenko assisté de Y. Svechnikov et V. Kamenev
3-2 à 65'55" : J. Vrána assisté de F. Pyrochta et D. Mašín
 
Suède 10-0 Finlande (3-0, 2-0, 5-0)
Jeudi 24 avril 2014, 17h. Lappeenranta Arena. 3075 spectateurs.
A domicile, la Finlande a complètement explosé dans ce quart de finale face à son voisin suédois. C'est peut-être la plus sévère correction infligée dans ce derby nordique, toutes catégories d'âge confondues... Encore une fois, William Nylander s'est fait remarquer avec deux buts et deux passes. Alex Holmström et William Lagesson terminent avec deux buts. Nylander ouvrait les vannes dès la première minute et les buts défilaient. Kaapo Kähkönen devait céder sa place à Joona Voutilainen après le 5-0 en début de deuxième tiers. Dans le troisième tiers, la Suède marquait même deux buts en six secondes... Linus Söderström s'offre ainsi un blanchissage de 24 arrêts. L'attaque suédoise, en feu, a marqué 25 buts sur les trois derniers matchs.
Récapitulatif du score 
1-0 à 00'52" : W. Nylander assisté de A. Holmström
2-0 à 07'36" : K. Rosdahl assisté de H. Tornqvist et J. Forbacka-Karlsson
3-0 à 10'43" : W. Lagesson assisté de C. Ehn et K. Elgestal
4-0 à 20'54" : W. Lagesson (sup. num.)
5-0 à 22'16" : M. Pettersson assisté de C. Ehn et A. Ottosson
6-0 à 41'43" : R. Andersson assisté de H. Tornqvist
7-0 à 45'43" : K. Elgestal
8-0 à 45'49" : W. Nylander
9-0 à 52'22" : A. Holmström assisté de O. Lindblom et W. Nylander (sup. num.)
10-0 à 54'25" : A. Homström assisté de W. NYlander et A. Ollas-Mattsson
 
Canada 3-2 Suisse (1-1, 1-0, 1-1)
Jeudi 24 avril 2014, 19h. Imatra Arena. 1116 spectateurs.
Tenant du titre, le Canada s'est finalement qualifié face à une teigneuse équipe suisse en arrachant le succès dans les dernières secondes, presque contre le cours du match. Les Helvètes ouvraient le score en début de premier tiers par Dominik Diem, profitant d'un écran. Mais une faute de Denis Malgin permettait à Jake Virtanen d'égaliser à deux minutes de la pause. John Quenneville ouvrait son compteur dans le tournoi à la mi-match, après que la Suisse n'eut pas exploité deux avantages numériques. Quenneville récupérait un palet libre après une tentative de tour de cage de Jayce Hawryluk. Les deux formations défendaient bien en infériorité tout au long du troisième tiers, jusqu'à ce que l'inévitable duo Denis Malgin - Kevin Fiala ne trouve la solution pendant une pénalité de Virtanen. Fiala ne manquait pas une cage ouverte après une passe transversale. Une minute plus tôt, Noah Rod avait été sanctionné d'une méconduite. Alors que le match paraissait se diriger vers une prolongation, Travis Sanheim récoltait une deuxième assistance en offrant le but de la victoire à Travis Konecny d'une superbe passe. La partie aura été pauvre en tirs, tant les deux défenses ont fermé la porte. Mason McDonald termine avec 19 arrêts, alors que Gauthier Descloux n'a eu que 14 arrêts à faire, preuve du brio de sa défense.
Récapitulatif du score
0-1 à 07'50" : D. Diem assisté de R. Frick et D. Riat
1-1 à 17'28" : J. Virtanen assisté de T. Sanheim et J. McCann (sup. num.)
2-1 à 31'58" : J. Quenneville assisté de J. Hawryluk et R. Gropp
2-2 à 55'43" : K. Fiala assisté de D. Malgin et R. Karrer
3-2 à 59'30" : T. Konecny assisté de T. Sanheim
 
Barrage de relégation
 
Allemagne 3-2 Danemark (1-1, 1-1, 1-0)
Jeudi 24 avril 2014, 11h. Imatra Arena. 988 spectateurs.
Un but de Stefan Loibl en fin de match permet à l'Allemagne d'arracher un succès précieux pour le maintien. Le Danemark, qui a mené deux fois au score, a fait jeu égal tout le match mais n'a jamais réussi à creuser l'écart. L'ouverture du score de Martin Eskilden n'a tenu que quelques secondes avant l'égalisation de Dominik Kolb. En deuxième tiers, après avoir gaspillé deux supériorités numériques, le jeu de puissance danois prenait l'avantage grâce à Markus Jensen. Mais une faute de Thomas Olsen en fin de tiers permettait au capitaine Andreas Eder de remettre son pays dans la partie. Finalement, Loibl offrait la première manche de relégation à l'Allemagne.
Récapitulatif du score
0-1 à 12'04" : M. Eskilden assisté de E. Christensen et M. Jensen
1-1 à 12'21" : D. Kolb assisté de A. Eder et T. Kircher
1-2 à 31'19" : M. Jensen assisté de T. Olsen et E. Grandal (sup. num.)
2-2 à 37'43" : A. Eder assisté de D. Kolb et T. Kircher
3-2 à 51'20" : S. Loibl assisté de M. Wiederer et E. Quaas
 
Danemark 2-3 Allemagne (2-0, 0-0, 0-2, 0-1)
Vendredi 25 avril 2014, 16h. Imatra Arena. 746 spectateurs.
Jakob Mayenschein offre le maintien à l'Allemagne dans le temps supplémentaire, après une fin de match de feu. Le Danemark prenait l'avantage en début de match grâce à Christian Mieritz, puis à son capitaine Anders Krogsgaard en avantage numérique. Le Danemark résistait alors toute la partie en protégeant son gardien Thomas Lilie, auteur au final de 30 arrêts. L'attaque disparaissait en revanche, avec seulement cinq tirs sur les deux derniers tiers, et dix en tout. Les Danois parvenaient à tuer quatre pénalités au total, mais les dix dernières minutes renversaient le match. En bon capitaine, Andreas Eder relançait son camp à dix minutes de la sirène. Tobias Kircher signait ensuite une deuxième assistance en préparant le but égalisateur de Lukas Koziol. Mayenschein privait le Danemark d'un match d'appui en marquant dans les premières minutes de l'overtime.
 
Récapitulatif du score
1-0 à 04'41" : C. Mieritz assisté de K. Jensen et M. Jensen
2-0 à 12'57" : A. Krogsgaard assisté de J. Holmberg et E. Grandal (sup. num.)
2-1 à 49'56" : A. Eder asissté de T. Kircher et D. Trinkberger
2-2 à 55'40" : L. Koziol assisté de T. Kircher et A. Eder
2-3 à 63'55" : J.Mayenschein assisté de D. Trinkberger