U18 : Canada-Suède (match pour la 3e place)

Le 17 avril en ouverture, le Canada s'était imposé 3-1 face à la Suède. La Tre Kronor espère un autre résultat dans ce match pour le bronze, après la défaite face aux États-Unis en demi-finales. La Suède et son attaque explosive (31 buts en 6 matchs) cherchent à rebondir. Le Canada, pour sa part, vise à digérer la défaite crève-coeur face aux Tchèques la veille. Après être revenus de 0-3 à 3-3, les Canadiens s'étaient inclinés après prolongation.
 
La partie débute avec beaucoup de rythme et beaucoup de contacts. Les mises en échec sont appuyées et le jeu file d'un but à l'autre. La Suède domine petit à petit mais concède une pénalité à la mi-match. Sebastian Aho est en prison lorsque Henrik Tornqvist intercepte un dégagement canadien et plante un tir du poignet au fond des filets (0-1). Une erreur coupable du défenseur Haydn Fleury sur cette action...
 
L'engagement est maximal. Adrian Kempe et Conner Bleackley se chauffent et finissent tous les deux en prison. Au quart d'heure de jeu, Daniel Muzito-Bagenda est à son tour pris par la patrouille. Le Canada s'installe. Le tir de Jake Virtanen est bloqué. Brendan Perlini récupère, se retourne et égalise (1-1). La tension est à son comble. Le Canada, dominé (18 tirs à 9) parvient à effacer une faute de Jayce Hawryluk dans les dernières minutes, puis Rasmus Andersson et Joseph Hicketts se chauffent. Les officiels sortent les deux joueurs dix minutes.
 
Le deuxième tiers, plus équilibré, débute par un retenir de William Lagesson. Le jeu de puissance canadien ne donne rien. À la mi-match, une nouvelle méconduite est infligée à John Quenneville. Le Canadien s'est rendu coupable d'une charge à la tête. La Suède n'exploite pas l'avantage numérique. Pire, Lawson Crouse donne l'avantage à son pays à la 33e minute. Positionné au cercle gauche, il expédie un bon tir en pleine lucarne côté mitaine (2-1). Crouse marque ainsi son premier point du tournoi, à l'aide d'une belle action de Travis Konecny qui avait attaqué la cage. La défense canadienne, bien regroupée devant Mason McDonald, défend cet avantage et élimine une pénalité de Brendan Perlini à cheval sur deux périodes.
 
De retour à cinq en début de troisième tiers, le Canada se retrouve en supériorité. Kevin Elgestal est exclu du match pour une charge à la tête sur Clark Bishop. Les cinq minutes de supériorité qui suivent ne donnent rien. Matthew Barzal commet alors une crosse haute. La Suède n'en profite pas puisque, sur l'engagement, Alex Holmström fait trébucher un adversaire. À quatre contre quatre, les espaces sont parfaitement exploités par les Canadiens. Le défenseur Travis Sanheim décale Travis Konecny. Il évite une charge de Rasmus Andersson et envoie un lancer balayé du cercle gauche qui surprend Linus Söderström (3-1). Le temps mort suédois et la sortie du gardien échouent. Le Canada remporte la médaille de bronze, grâce notamment aux 38 arrêts de Mason McDonald, meilleur joueur du match.
 
Commentaires d'après-match :
 
Travis Konecny (attaquant du Canada) : "L'entraîneur nous avait demandé d'oublier le premier match du tournoi contre la Suède. Ce n'est pas la médaille que nous voulions, mais nous pouvons quand même être fiers de notre jeu."
 
Roland McKeown (défenseur du Canada) : "Nous avons bien réagi arès la défaite d'hier. C'était une élimination difficile. C'est tout de même formidable de partir avec une médaille. Cela fait 25 jours que nous sommes ici et nous avons le bronze, nous pouvons partir avec la tête haute."
 
Kevin Dineen (entraîneur du Canada) : "Nous ne pouvions pas cacher le match d'hier et prétendre qu'il n'avait pas existé. Nous avons accepté cette défaite difficile et avancé. Je suis satisfait du travail aujourd'hui et du résultat. Nous ne voulions pas manquer l'occasion de bien représenter notre pays. Ce groupe a trouvé une bonne alchimie en très peu de temps, ce qui rend la défaite d'hier frustrante. Mais nous pouvons être satisfait du match d'aujourd'hui. Il y a une chose que l'on ne peut pas reprocher aux joueurs, c'est d'avoir travaillé très dur tout au long du tournoi. Je pense que tous les joueurs auront beaucoup appris et que l'expérience leur sera très utile."
 
 
Canada 3-1 Suède (1-1, 1-0, 1-0)
Samedi 27 avril 2014, 15h. Lappeenranta Arena. 3251 spectateurs.
Arbitrage de Geoffrey Miller (USA) et Anssi Salonen (FIN) assistés de Miroslav Lhotsky (TCH) et Sotaro Yamaguchi (JAP)
Tirs : Canada 26 (9, 7, 10), Suède 39 (18, 9, 12)
Pénalités : Canada 30' (14', 14', 2'); Suède 45' (16', 2', 27')
 
Récapitulatif du score
0-1 à 10'07" : Törnqvist (inf. num.)
1-1 à 17'02" : Perlini assisté de Virtanen (sup. num.)
2-1 à 31'57" : Crouse assisté de Konecny et Hicketts
3-1 à 55'22" : Konecny assisté de Sanheim et Hicketts
 
 
Canada
 
Gardien : Mason McDonald
 
Défenseurs : Haydn Fleury - Roland McKeown (C) ; Travis Sanheim - Alexandre Carrier ; Ryan Pilon - Joseph Hicketts.
 
Attaquants : Conner Bleackley (A) - Daniel Audette - Jake Virtanen ; Jayce Hawryluk - John Quenneville - Ryan Gropp ; Jared McCann - Brendan Perlini (A) - Lawson Crouse ; Matthew Barzal - Travis Konecny - Clark Bishop ; Ben Thomas.
 
Remplaçant : Julio Billia (G).
 
Suède
 
Gardien : Linus Söderström (sorti de sa cage à 57'21")
 
Défenseurs : William Lagesson - Andreas Englund (A) ; Sebastian Aho - Marcus Pettersson ; Gustav Forsling - Adam Ollas-Mattsson ; Rasmus Andersson.
 
Attaquants : Gustav Franzen (C) - Adrian Kempe - Oskar Lindblom ; Kevin Elgestal - Jakob Forsbacka-Karlsson - Anton Karlsson (A) ; Cristopher Ehn - Axel Ottosson - Daniel Muzito-Bagenda ; Axel Holmström - William Nylander - Henrik Törnqvist.
 
Remplaçant : Markus Olsson (G) Absent : Kim Rosdahl