Loïc Lampérier et Charles Bertrand retranchés

Le couperet est tombé, que l'on savait difficile au vu de la concurrence de plus en plus manifeste dans l'attaque tricolore, et les deux derniers attaquants retranchés de l'équipe de France pour le championnat du monde sont Loïc Lampérier et Charles Bertrand.

Loïc Lampérier (24 ans) a toujours une place sur le fil et reste "à la marge" dans la hiérarchie des Bleus : treizième/quatorzième attaquant aux championnats du monde lors de ses trois premières années sénior, cela fait maintenant deux ans qu'il est parmi les derniers joueurs coupés, avec l'arrivée de nouveaux jeunes.

Charles Bertrand (23 ans) fait partie de ces générations suivantes, mais il a connu sa saison la plus difficile : prêté du TPS à Färjestad, il a souffert d'une blessure au dos et peiné à se faire une place dans ce grand club suédois à l'effectif fourni, avec très peu de temps de jeu en play-offs. Il devra se relancer pour trouver du meilleur temps de glace et exploiter ses qualités techniques.

Cette saison lui laissera peu de bons souvenirs puisqu'il a donc perdu son poste à l'aile droite de l'équipe de France au profit d'Eliot Berthon (22 ans), le joueur de LNA suisse qui avait lui-même été parmi les derniers écartés l'an passé (c'était alors son premier camp de préparation) et qui connaîtra cette fois le championnat du monde.