Les Bruins à l'expérience (playoffs, 1er tour)

Finalistes 2013, les Boston Bruins n'ont pas tremblé face à la jeune équipe des Red Wings de Detroit. La série aura été plus serrée que le score final ne l'indique. Boston s'impose 4 victoires à 1 dans la série la moins offensive de ce premier tour des playoffs.
 
Match 1 - 18 avril 2014
Boston Bruins 0-1 Detroit Red Wings (0-0, 0-0, 0-1)
Le premier match a parfaitement illustré le verrouillage de cette série. Privés de Henrik Zetterberg, les Wings défendent bec et ongles le but de Jimmy Howard. Les Bruins obtiennent les meilleures chances dans une rencontre pauvre en occasions. La troisième attaque de la saison régulière ne trouve pas la faille. En début de troisième tiers, Brad Marchand vole un palet et se présente devant Howard, qui sauve de la botte. Deux minutes plus tard, Darren Helm saute sur un rebond et Tuukka Rask s'impose. A trois minutes de la fin, Howard sauve une déviation de Milan Lucic. Dans la continuité, Pavel Datsyuk, à peine remis d'une blessure au genou, trompe Rask d'un tir du poignet. Les Red Wings prennent l'avantage de la glace. Après le match, Milan Lucic reçoit une amende de 5000 dollars pour un harponnage sur Danny DeKeyser.
Récapitulatif du score
0-1 à 56'59" : P. Datsyuk assisté de J. Franzen
T. Rask (Boston) 23 arrêts, J. Howard (Detroit) 25 arrêts
 
Match 2 - 20 avril 2014
Boston Bruins 4-1 Detroit Red Wings (2-0, 1-1, 1-0)
Les Bruins réagissent avec une nette victoire à la maison. Muselés en ouverture, les attaquants de Boston font la différence dès le premier tiers grace à deux débutants en playoffs. A la huitième minute, Jimmy Howard et Brendan Smith se comprennent mal sur une passe et le rookie Justin Florek en profite pour marquer dans la cage ouverte. Le remplaçant de Chris Kelly sur la troisième ligne dispute ses premiers playoffs NHL. Trois minutes plus tard, Reilly Smith, le frère du défenseur des Wings Brendan, trouve l'ouverture à son tour. En supériorité numérique, Bergeron lance de la bleue. Howard repousse sur Loui Eriksson, qui voit son tir ralenti et finalement poussé au fond par son jeune coéquipier. Après ce premier tiers dominé par Boston, Detroit termine fort pour revenir. Les Wings réduisent le score par le rookie Luke Glendening, qui dévie du buste un tir contré de Darren Helm, mais Milan Lucic redonne deux buts d'avance en fin de deuxième tiers à l'aide d'un une-deux avec Jarome Iginla. Boston tue le match en début de troisième tiers en supériorité par Zdeno Chara.
Récapitulatif du score
1-0 à 07'28" : Florek
2-0 à 10'35" : R. Smith assisté de L. Eriksson et P. Bergeron (sup. num.)
2-1 à 33'30" : L. Glendening assisté de D. Helm et D. Miller
3-1 à 38'16" : M. Lucic assisté de J. Iginla et T. Krug
4-1 à 42'27" : Z. Chara assisté de J. Iginla et T. Krug
T. Rask (Boston) 34 arrêts, J. Howard (Detroit) 25 arrêts
 
Match 3 - 22 avril 2014
Detroit Red Wings 0-3 Boston Bruins (0-2, 0-0, 0-1)
Tuukka Rask blanchit les Wings avec 23 arrêts, permettant à Boston de reprendre l'avantage de la glace. La défense des Bruins n'a pas laissé beaucoup d'espaces aux attaquants adverses, privés de Zetterberg et Alfredsson. Le premier tiers tourne à l'avantage du favori, qui profite des erreurs adverses pour marquer deux fois. Profitant d'un surnombre, Dougie Hamilton ouvre la marque en supériorité d'un tir lointain a priori anodin. C'est le premier but en playoffs du jeune défenseur. Howard ne fait pas l'arrêt et place son équipe dans une situation compliquée. Au quart d'heure de jeu, Jordan Caron profite d'un changement de ligne mal calculé de Detroit pour creuser l'écart. Devant son public, Detroit réagit en deuxième tiers mais gaspille un cinq-contre-trois. Le troisième tiers laisse peu de chances et Patrice Bergeron finit le travail cage vide.
Récapitulatif du score
0-1 à 09'00" : D. Hamilton assisté de R. Smith et P. Bergeron (sup. num.)
0-2 à 15'48" : J. Caron assisté de S. Thornton et K. Miller
0-3 à 58'01" : P. Bergeron (cage vide)
J. Howard (Detroit) 31 arrêts, T. Rask (Boston) 23 arrêts
 
Match 4 - 24 avril 2014
Detroit Red Wings 2-3 Boston Bruins ap. (1-0, 1-1, 0-1, 0-1)
Le vétéran Jarome Iginla donne la victoire à Boston et place les Wings dans une situation critique en marquant après 13'32" dans le temps supplémentaire. Avec Henrik Zetterberg de retour après deux mois d'absence, Niklas Kronwall et Pavel Datsyuk tout juste papas, Detroit survole le premier tiers (15 tirs à 5) et ouvre logiquement le score en supériorité par Niklas Kronwall. En début de deuxième tiers, Datsyuk fête à son tour sa paternité en doublant la mise sur un service de Kronwall. Mais Boston n'est pas du genre à lâcher prise facilement. Les Bruins réagissent à la mi-match pendant une pénalité de Todd Bertuzzi. L'arrière rookie Torey Krug profite de la supériorité numérique pour tromper Jonas Gustavsson. L'ancien portier des Leafs remplaçait Jimmy Howard, malade. Boston termine en trombe et domine le dernier tiers 12 tirs à 3, pour égaliser dès la deuxième minute par Milan Lucic. La prolongation tourne à l'avantage des hommes de Claude Julien sur un but "billard". Dougie Hamilton lance de la bleue et le palet touche la crosse de Luke Glendening, puis Jarome Iginla, puis le défenseur Dany DeKeyser. Une triple déviation qui rend l'arrêt impossible pour Gustavsson.
Récapitulatif du score
1-0 à 11'00" : N. Kronwall assisté de P. Datsyuk (sup. num.)
2-0 à 24'27" : P. Datsyuk assisté de N. Kronwall et J. Abdelkader
2-1 à 30'14" : T. Krug assisté de P. Bergeron (sup. num.)
2-2 à 41'15" : M. Lucic assisté de C. Söderberg et D. Hamilton
2-3 à 73'32" : J. Iginla assisté de D. Hamilton et D. Krejci
J. Gustavsson (Detroit) 37 arrêts, T. Rask (Boston) 35 arrêts
 
Match 5 - 26 avril 2014
Boston Bruins 4-2 Detroit Red Wings (1-0, 1-1, 2-1)
Le jeu de puissance des Bruins aura été le principal artisan de la qualification de Boston dès le match cinq. A domicile, les Bruins mettent moins de quatre minutes à ouvrir le score. Justin Abdelkader sur le banc pour accrocher, Loui Eriksson transforme l'essai. Dougie Hamilton remonte le palet et slalome dans la défense, pour remiser en retrait sur Eriksson. Le Suédois contrôle, feinte et marque du revers. Detroit n'exploite pas deux pénalités dans le premier tiers. En deuxième période, Pavel Datsyuk égalise en supériorité numérique lors d'une faute de Milan Lucic. Un tir à la bleue gêne Rask, masqué par Franzen, et Datsyuk prend le rebond. Rask se montre infranchissable après cela, stoppant notamment un tir à bout portant d'Alfredsson sur une remise de Datsyuk. La fin de tiers est riche en pénalités. Loui Eriksson prend deux minutes pour avoir percuté Gustavsson, sur un tir violent de Bergeron. Puis c'est le tour de Johan Franzen et Brendan Smith. À quatre-contre-trois, Patrice Bergeron trouve Zdeno Chara à l'opposée pour le 2-1 à seulement quatre secondes de la pause. L'écart se creuse en début de troisième tiers grâce à Milan Lucic. Après un superbe arrêt de Gustavsson sur Söderberg, servi en retrait par Lucic, le palet revient à la bleue et le jeu de passe trouve Lucic devant le but pour le 3-1. Detroit pousse en fin de match et Henrik Zetterberg, en angle fermé, bonifie un rebond après deux arrêts consécutifs de Rask. Detroit tente d'égaliser mais concède un surnombre. à trois minutes de la fin. Jarome Iginla achève les Red Wings d'un but cage vide dans les dernières secondes. Le défenseur Xavier Ouellet (Detroit), fils de l'ancien international français Robert Ouellet et natif de Bayonne en France, disputait son premier match de playoffs.
 
Récapitulatif du score
1-0 à 03'27" : L. Eriksson assisté de D. Hamilton et T. Rask (sup. num.)
1-1 à 34'41" : P. Datsyuk assisté de J. Franzen et H. Zetterberg (sup. num.)
2-1 à 39'56" : Z. Chara assisté de P. Bergeron et T. Krug (sup. num.)
3-1 à 44'27" : M. Lucic assisté de T. Krug
3-2 à 56'08" : H. Zetterberg assisté de J. Abdelkader et P. Datsyuk
4-2 à 59'44" : J. Iginla assisté de M. Lucic et D. Krejci 
T. Rask (Boston) 31 arrêts, J. Gustavsson (Detroit) 29 arrêts