1er tour : Les Penguins arrachent la qualification

Pour leur deuxième participation aux playoffs NHL dans leur histoire, les Blue Jackets de Columbus ont fait passer des sueurs froides dans le dos des supporters de Pittsburgh. Tenace jusqu'au bout, Columbus remporte ses deux premiers matchs de playoffs mais ne peut empêcher Pittsburgh de se qualifier en six manches. Cinq des six matchs se sont joués à un petit but...
 
Match 1 - 16 avril 2014
Pittsburgh Penguins 4-3 Columbus Blue Jackets (1-2, 2-1, 1-0)
Un but de Brandon Sutter en troisième période offre la première manche à Pittsburgh. Columbus a gaspillé un avantage de 3-1 au début du deuxième tiers en concédant notamment deux buts en quelques secondes. Columbus ouvre le score à la septième minute lorsque Brandon Dubinsky remonte la défense adverse. Il efface Paul Martin, fixe un adversaire et, en pivot, trouve Jack Johnson à l'opposée. Le défenseur, tout seul, feinte Fleury et marque. Sergei Bobrovsky se montre solide sur un tir puissant de Brian Gibbons, mais ne peut rien faire en fin de tiers lorsque Malkin, dans le coin, trouve Jussi Jokinen lancé dans l'enclave. Quelques secondes plus tard, Rob Scuderi prend deux minutes. Columbus gagne la mise au jeu, Boone Jenner travaille près du but. Monté ligne de fond, Jack Johnson reprend le palet sur Marc-André Fleury et Mark Letestu récupère le rebond dans l'axe pour le 2-1. Le deuxième tiers reprend sur un jeu de puissance des Penguins, mais Kris Letang est contré dans la neutre et Derek MacKenzie file au but. Il trompe Fleury côté crosse. Le jeu de puissance se poursuit et les Penguins réduisent immédiatement l'écart. A la bleue, Martin décale Matt Niskanen qui expédie un lancer puissant. Beau Bennett le dévie juste devant le gardien. Trente secondes plus tard, Jack Johnson prend une pénalité et les Penguins égalisent en dix secondes. De retour après trois semaines de blessure au pied, Malkin, à la bleue, trouve Niskanen sur l'aile gauche. Son tir est sans doute dévié par un défenseur et surprend Bobrovsky. Pittsburgh manque de se faire piéger en contre en fin de tiers, lorsque Matt Calvert intercepte devant Olli Maatta et s'échappe. Fleury sauve. En troisième tiers, Crosby remise sur Gibbons lancé, mais le rookie trouve le poteau. Partie remise : à douze minutes de la fin, les Penguins démarrent en deux contre deux et Brandon Sutter, au cercle droit, transperce Bobrovsky. Pittsburgh résiste jusqu'au bout, avec l'aide du poteau qui repousse un lancer de Skille de l'aile droite.
Récapitulatif du score
0-1 à 06'20" : J. Johnson assisté de B. Dubinsky
1-1 à 17'13" : J. Jokinen assisté de E. Malkin et O. Maatta
1-2 à 17'58" : M. Letestu assisté de J. Johnson et B. Jenner (sup. num.)
1-3 à 20'43" : D. MacKenzie (inf. num.)
2-3 à 21'34" : B. Bennett assisté de M. Niskanen et P. Martin (sup. num.)
3-3 à 22'19" : M. Niskanen assisté de E. Malkin et S. Crosby (sup. num.)
4-3 à 48'18" : B. Sutter assisté de B. Bennett et P. Martin
Marc-André Fleury (Pittsburgh) 31 arrêts, Sergei Bobrovsky (Columbus) 28 arrêts.
 
Match 2 - 19 avril 2014
Pittsburgh Penguins 3-4 Columbus Blue Jackets 2ap. (3-1, 0-1, 0-1, 0-0, 0-1)
Les Blue Jackets de Columbus confirment leur bon premier match en remontant patiemment un déficit de 3-1, avant de gagner le match au début de la deuxième prolongation grâce à Matt Calvert. Pittsburgh  débute le match en feu. Le rookie Brian Gibbons marque son premier but en playoffs après 3'30", déviant un tir de Matt Niskanen du point d'appui. Une minute plus tard, Joe Vitale percute le gardien lors d'une nouvelle attaque dangereuse des Penguins. Gibbons double tout de même la mise en récupérant un palet dans la neutre. Il déborde à gauche, fixe le gardien et trompe Bobrovsky en infériorité numérique. Malheureusement pour le jeune ailier, une collision avec Ryan Johansen le contraint à rentrer au vestiaire et il ne revient pas au jeu. Columbus réagit dans la foulée. David Savard lance de la bleue et trouve la barre transversale. Le palet reste en zone offensive et Savard donne à Ryan Johansen en entrée de cercle droit pour la réduction du score. En fin de tiers, Brandon Dubinsky commet un cinglage. Le palet circule et Martin décale Matt Niskanen à la bleue. Le défenseur profite d'un écran pour marquer le but du 3-1. Comme lors du premier match, cette avance de deux buts ne tient pas. C'est tout d'abord Jack Johnson qui trouve le poteau, avant que Fleury ne sauve sur la même séquence une action d'Artem Anisimov. Quelques minutes plus tard, alors que Blake Comeau est en prison, les visiteurs débordent en trois-contre-un en infériorité. Matt Calvert choisit le tir et trompe Fleury en hauteur. Columbus pousse en fin de tiers, sous l'impulsion de RJ Umberger, de retour de blessure, et de Brandon Dubinsky. La pression est terrible en troisième tiers. Pittsburgh accumule les pénalités et Fleury réalise des miracles devant Wisniewski, Johnson et Anisimov. A six minutes de la fin, Johansen et Jenner tentent leur chance dans l'axe et leurs tirs contrés finissent sur Jack Johnson pour l'égalisation. Johansen a la dernière chance du temps réglementaire avec un un-contre-un dans les dernières secondes. En overtime, les deux équipes se partagent les chances et Bobrovsky se montre solide lors d'une infériorité numérique, puis en fin de période devant Malkin. Une deuxième période supplémentaire débute alors. Dubinsky, derrière la cage, sert Atkinson. Fleury sauve et le palet retombe sur la crosse de Calvert. L'attaquant marque en deux temps et offre aux Blue Jackets la première victoire en playoffs de leur histoire. Pittsburgh, qui dispose du meilleur jeu de puissance de la saison régulière, n'a réussi qu'un modeste 1/8 sur ce match.
Récapitulatif du score
1-0 à 03'30" : B. Gibbons assisté de M. Niskanen et S. Crosby
2-0 à 04'24" : B. Gibbons assisté de P. Martin et B. Orpik (inf. num.)
2-1 à 05'07" : R. Johansen assisté de D. Savard et R. Murray (sup. num.)
3-1 à 17'52" : M. Niskanen assisté de P. Martin et S. Crosby (sup. num.)
3-2 à 47'31" : M. Calvert assisté de A. Anisimov et D. Savard (inf. num.)
3-3 à 53'59" : J. Johnson assisté de R. Johansen et B. Jenner (sup. num.)
3-4 à 81'10" : M. Calvert assisté de C. Atkinson et B. Dubinsky
Marc-André Fleury (Pittsburgh) 41 arrêts, Sergei Bobrovsky (Columbus) 39 arrêts.
 
Match 3 - 21 avril 2014
Columbus Blue Jackets 3-4 Pittsburgh Penguins (2-0, 0-1, 1-3)
Les Penguins reprennent l'avantage de la glace en s'imposant 4-3 avec trois buts en deux minutes dans le dernier tiers. Pittsburgh concède deux buts d'entrée. Ryan Johansen sert Jack Skille sur l'aile droite et Marc-André Fleury ne contrôle pas le tir. Boone Jenner, oublié au marquage, met le rebond au fond des filets. Peu après, Brandon Dubinsky travaille autour du but avec l'aide du défenseur David Savard. Dubinsky remise sur Jack Johnson, monté aux avant-postes, pour le 2-0. Pittsburgh prend un temps mort qui stoppe l'hémorragie. Trois pénalités contre les Blue Jackets permettent au jeu de puissance des joueurs de Dan Bylsma de bombarder Sergei Bobrovsky (16 tirs à 7 en premier tiers). Le portier russe sauve notamment devant James Neal à bout portant. Le deuxième tiers est plus équilibré. Columbus ne convertit pas trois supériorités, avec un bel arrêt de Fleury sur Wisniewski puis Anisimov et Dubinsky. Pittsburgh échoue à deux reprises. Brooks Orpik remet son équipe dans le match à deux secondes de la fin du tiers. Servi par Beau Bennett en retrait, il pivote, patiente pour éliminer un défenseur et trompe Bobrovsky dans l'axe. Dès la reprise, Cam Atkinson signe son premier but en playoffs. Calvert dégage et Dubinsky lance un deux-contre-deux. Il repique vers l'aile droite en attirant la défense et lance du revers. Le palet est dévié par Atkinson. Le 3-1 ne tient pas. Brandon Sutter réduit l'écart à la 46e en déviant un lancer de la bleue de Paul Martin. Il est suivi de Lee Stempniak une minute plus tard pour l'égalisation. Servi par Chris Kunitz, Stempniak trouve la lucarne depuis le cercle droit. Le favori remporte ensuite le match une minute après par Jussi Jokinen, qui dévie à bout portant un lancer de la bleue du rookie Olli Maatta sur James Wisniewski et derrière le gardien.
Récapitulatif du score
1-0 à 01'38" : B. Jenner assisté de J. Skille et R. Johansen
2-0 à 03'18" : J. Johnson assisté de B. Dubinsly et D. Savard
2-1 à 39'58" : B. Orpik assisté de B. Bennett et P. Martin
3-1 à 41'04" : C. Atkinson assisté de B. Dubinsly et M. Calvert
3-2 à 45'53" : B. Sutter assisté de P. Martin et B. Bennett
3-3 à 47'03" : L. Stempniak assisté de C. Kunitz et S. Crosby
3-4 à 48'06" : J. Jokinen assisté de O. Maatta et E. Malkin
Sergei Bobrovsky (Columbus) 37 arrêts, Marc-André Fleury (Pittsburgh) 17 arrêts.
 
Match 4 - 23 avril 2014
Columbus Blue Jackets 4-3 Pittsburgh Penguins (1-3, 1-0, 1-0, 1-0)
Columbus remporte la première victoire à domicile en playoffs de son histoire. Encore une fois, une équipe prend une avance de deux buts ou plus et perd le match, comme lors des trois premiers ! Pittsburgh débute bien la partie grâce à ses équipes spéciales. Craig Adams ouvre la marque en infériorité numérique. Paul Martin dégage et le rebond sur la bande surprend un défenseur. Brandon Sutter en profite et part en contre, décalant Craig Adams pour un tir en entrée de cercle droit. Quatre minutes plus tard, le jeu de puissance se monte à son tour efficace, par Chris Kunitz, qui dévie un lancer de la bleue de Matt Niskanen. L'engagement vient d'être donné lorsque James Neal porte l'avance de Pittsburgh à trois unités. Malkin trouve Jokinen dans l'axe, qui semble perdre le palet. Le Finlandais le récupère de justesse et remise sur Neal sur le côté du but, qui ne rate pas l'occasion. Mais la défense des Blue Jackets ferme la porte par la suite et la jeune équipe de Columbus remonte patiemment. Boone Jenner exploite une faute de James Neal pour réduire le score en avantage numérique, déviant un tir de Mark Letestu juste devant Fleury. En deuxième tiers, le power-play poursuit son bon travail avec une réalisation de Ryan Johansen, servi à travers l'enclave par Dubinsky dans un cinq-contre-trois. Columbus pousse jusqu'au bout. Fleury s'interpose notamment devant Calvert et Atkinson, aidé par son poteau sur une autre action de Calvert. Brandon Dubinsky finit par égaliser à seulement 24 secondes de la fin du match. Fleury rate un palet derrière sa cage et Johansen le récupère, remise du revers dans l'axe où Brandon Dubinsky trouve une cage ouverte et ne rate pas ce cadeau. La prolongation ne dure pas longtemps. Nick Foligno, revenu de blessure au match 3, offre la victoire à son équipe après seulement 2'49", sur un tir a priori peu dangereux en entrée de zone. Deux erreurs de Fleury, qui réalise pourtant un très bon match avec 42 arrêts.
Récapitulatif du score
0-1 à 06'09" : C. Adams assisté de B. Sutter et P. Martin (inf. num.)
0-2 à 10'37" : C. Kunitz assisté de M. Niskanen et P. Martin (sup. num.)
0-3 à 11'10" : J. Neal assisté de J. Jokinen et E. Malkin
1-3 à 16'39" : B. Jenner assisté de M. Letestu et J. Wizniewski (sup. num.)
2-3 à 34'20" : R. Johansen assisté de A. Anisimov et B. Dubinsky (double sup. num.)
3-3 à 59'36" : B. Dubinsky assisté de R. Johansen et J. Johnson
4-3 à 62'49" : N. Foligno assisté de RJ Umberger et J. Wisnewski
Sergei Bobrovsky (Columbus) 22 arrêts, Marc-André Fleury (Pittsburgh) 42 arrêts.
 
Match 5 - 26 avril 2014
Pittsburgh Penguins 3-1 Columbus Blue Jackets (0-1, 1-0, 2-0)
Cette fois-ci, le score de 3-1 a tenu jusqu'au bout pour Pittsburgh qui prend l'avantage dans la série à l'aide d'une prestation offensive dominante (51 tirs à 24). Le choix tactique de Dan Byslma, qui aligne Crosby et Malkin sur la même ligne, paie grandement. Les Blue Jackets profitent d'une faute de Marcel Goc, de retour de blessure, pour ouvrir le score par Boone Jenner, qui pousse au fond un palet trainant dans l'enclave après un cafouillage. Sergei Bobrovsky résiste aux assauts adverses jusqu'au deuxième tiers. Une pénalité contre James Wisnewski permet à Chris Kunitz d'égaliser, en récupérant son propre rebond sur un centre-tir de Sidney Crosby. Pittsburgh attaque sans cesse tout au long du match. Bobrovsky sauve ainsi devant Stempniak sur un deux-contre-un. Les Penguins finissent par être récompensés par Jussi Jokinen en début de dernier tiers, au rebond après une belle action de Lee Stempniak et Brandon Sutter. L'avantage tient jusqu'au bout, Kris Letang terminant le travail cage vide. Brooks Orpik était forfait lors de ce match.
Récapitulatif du score
0-1 à 12'55" : B. Jenner assisté de D. Savard et R. Johansen (sup. num.)
1-1 à 27'42" : C. Kunitz assisté de S. Crosby et M. Niskanen (sup. num.)
2-1 à 46'46" : J. Jokinen assisté de B. Sutter et L. Stempniak
3-1 à 58'59" : K. Letang assisté de C. Adams et C. Kunitz (cage vide)
Marc-André Fleury (Pittsburgh) 23 arrêts, Sergei Bobrovsky (Columbus) 48 arrêts.
 
Match 6 - 28 avril 2014
Columbus Blue Jackets 3-4 Pittsburgh Penguins (0-2, 0-2, 3-0)
Columbus échoue dans sa quête d'un septième match en remontant seulement trois de ses quatre buts de retard dans le dernier tirs. Muet depuis neuf matchs de playoffs, Evgeni Malkin marque un triplé et qualifie Pittsburgh pour le deuxième tour. Le Russe ouvre le score à la dixième minute, servi par Chris Kunitz au deuxième poteau. Deux minutes plus tard, Bobrovsky sauve son camp face à Sutter, à la réception d'une passe de Neal du fond. Malkin s'offre un doublé en supériorité, d'un tir dans l'axe en plein lucarne sur une remise de Crosby. En début de deuxième tiers, Sutter, sortant de prison part en échappée et creuse l'écart. L'attaquant défensif quitte peu après le match sur blessure. Malkin termine son coup du chapeau en démarrant sur l'aile gauche en deux-contre-un, pour choisir un tir précis et porter l'avance à 4-0. Crosby, lui, ne marque toujours pas, trouvant le poteau au milieu du dernier tiers. Columbus n'abdique pas et termine en trombe. A dix minutes de la fin, Calvert passe derrière la cage et remise sur Tyutin au cercle. Le tir croisé du défenseur réduit la marque. Puis, Johansen lance un contre avec Wisniewski sorti de prison. Ce dernier trouve Jack Johnson à l'opposée et Fleury sauve. Le portier québécois cède à six minutes de la fin. En supériorité, Johnson échange avec Anisimov qui lance en entrée de cercle et piège un Fleury masqué. Sur l'engagement, Calvert déborde à gauche et se heurte à Fleury. Une minute plus tard, Johansen trouve en retrait Fedor Tyutin pour un lancer sans contrôle de la bleue et le 4-3, à l'aide d'une belle déviation de Foligno. Columbus pousse jusqu'au bout mais Pittsburgh tient le choc et se qualifie, Fleury sauvant devant Calvert et Dubinsky en fin de match.
Récapitulatif du score
0-1 à 09'11" : E. Malkin assisté de C. Kunitz
0-2 à 13'13" : E. Malkin assisté de S. Crosby et M. Niskanen (sup. num.)
0-3 à 20'34" : B. Sutter
0-4 à 35'22" : E. Malkin assisté de J. Jokinen et M. Niskanen
1-4 à 50'21" : F. Tyutin assisté de M. Calvert et J. Johnson (inf. num.)
2-4 à 53'54" : A. Anisimov assisté de J. Johnson et C. Atkinson (sup. num.)
3-4 à 55'13" : N. Foligno assisté de F. Tyutin
4-3 à 62'49" : N. Foligno assisté de RJ Umberger et J. Wisnewski
Sergei Bobrovsky (Columbus) 24 arrêts, Marc-André Fleury (Pittsburgh) 24 arrêts.