1er tour : Les Rangers sortent les Flyers

Les deux rivaux de la division Métropolitaine se sont rendus coup pour coup tout au long de la série. Aucune des deux équipes n'a réussi a gagné deux matchs de suite. A ce petit jeu, les Rangers de New York se montrent les plus efficaces et se qualifient à domicile au septième match.
 
Match 1 - 17 avril 2014
New York Rangers 4-1 Philadelphia Flyers (1-1, 0-0, 3-0)
Les Rangers de New York remportent le match d'ouverture de cette série grâce à un but et deux passes de Brad Richards en troisième période. Les Rangers ont notamment exploité une double pénalité pour crosse haute du rookie Jason Akeson, marquant deux fois en supériorité. Titularisé pendant la blessure de Steve Mason, Ray Emery bloque un premier tir de Rick Nash avant de voir ses coéquipiers ouvrir le score. Scott Hartnell récupère un palet après une grosse charge au fond et remise à la bleue vers Andrew MacDonald, dont le tir puissant trouve son chemin au fond des filets. Trois minutes plus tard, Benoit Pouliot résiste à la défense ligne de fond et trouve Mats Zuccarello dans l'axe. Le Norvégien tire ras glace et s'arrache pour bonifier son propre rebond. En début de deuxième tiers, Derrick Brassard trouve le poteau. En face, Brayden Schenn contourne la cage et Michael Raffl n'en profite pas. Pas mieux pour Matt Read, servi par Claude Giroux. Les deux défenses tiennent bon jusqu'à la crosse haute de Jason Akeson sur Carl Hagelin. La double mineure profite à Brad Richards, qui récupère un rebond au cercle droit et ajuste un bon tir mi-hauteur. Puis, St. Louis ligne de fond donne à Richards à la bleue pour une passe diagonale superbe vers Derek Stepan et une cage ouverte. Les Flyers ripostent par une barre transversale de Timonen. Peu après, Richards lance au but et son tir est dévié. Le palet retombe sur la crosse de Carl Hagelin pour le 4-1.
Récapitulatif du score
0-1 à 07'28" : A. MacDonald assisté de S. Hartnell
1-1 à 10'53" : M. Zuccarello assisté de B. Pouliot et M. Staal
2-1 à 48'22" : B. Richards assisté de M. St. Louis et R. Nash (sup. num.)
3-1 à 49'09" : D. Stepan assisté de B. Richards et M. St. Louis (sup. num.)
4-1 à 55'52" : C. Hagelin assisté de B. Richards et J. Fast
Henrik Lundqvist (NY Rangers) 14 arrêts, Ray Emery (Philadelphie) 32 arrêts
 
Match 2 - 20 avril 2014
New York Rangers 2-4 Philadelphia Flyers (2-1, 0-2, 0-1)
Un bon deuxième tiers permet aux Flyers d'égaliser dans la série. Pourtant, les Rangers avaient bien débuté le match. Martin St. Louis ouvre le score dès la 4e minute. Une bonne relance trouve Nash sur l'aile gauche. Le grand ailier remet sur Stepan dans l'axe, qui décale St. Louis à droite pour le 1-0, profitant d'un changement de ligne mal géré. Un jeu de puissance va trop vite pour la défense quelques minutes plus tard. Zuccarello remonte le palet et trouve Benoit Pouliot à droite. Il envoie une transversale vers Derrick Brassard, qui s'avance et lui renvoie l'ascenseur pour une volée gagnante. Au quart d'heure de jeu, les Flyers débutent leur remontée. Hartnell récupère et, à l'entrée de la neutre, envoie une passe levée vers la droite pour Voracek. Le Tchèque déborde, résiste au défenseur et repique au but (2-1). Le deuxième tiers tourne à l'avantage des visiteurs. Une pénalité de Stralman offre l'égalisation aux Flyers, lorsque Lecavalier lance de la bleue. La déviation de Brayden Schenn perturbe Lundqvist qui concède un rebond caviar pour le rookie Jason Akeson, qui se rachète du match 1. Quelques minutes plus tard, Emery sauve son camp devant St. Louis à trois-contre-quatre. Puis, les Flyers débordent à gauche et un tir d'Adam Hall pendant une pénalité différée revient sur Luke Schenn pour le 3-2. Les mauvais gestes arrivent dans la foulée, témoignage de la tension dans la partie. Emery reste solide jusqu'à la fin du match, sortant de grosses occasions de Nash, John Moore, Stepan avant que Wayne Simmonds ne conforte l'avance de son équipe cage vide. Philadelphie met fin à une série de neuf défaites de suite au Madison Square Garden en playoffs.
Récapitulatif du score
1-0 à 04'08" : M. St. Louis assisté de D. Stepan et R. Nash
2-0 à 08'22" : B. Pouliot assisté de D. Brassard et M. Zuccarello (sup. num.)
2-1 à 14'14" : J. Voracek assisté de S. Hartnell et C. Giroux
2-2 à 25'45" : J. Akeson assisté de B. Schenn et V. Lecavalier (sup. num.)
2-3 à 31'18" : L. Schenn assisté de A. Hall et M. Raffl
2-4 à 59'34" : W. Simmonds assisté de M. Read (sup. num., cage vide)
Henrik Lundqvist (NY Rangers) 21 arrêts, Ray Emery (Philadelphie) 31 arrêts
 
Match 3 - 22 avril 2014
Philadelphia Flyers 1-4 New York Rangers (1-2, 0-1, 0-1)
La défense des Rangers, bien regroupée devant Henrik Lundqvist, musèle l'attaque des Flyers dans ce match 3. Deux buts dans les dix premières minutes placent la franchise new-yorkaise en bonne posture. Derek Stepan ouvre la marque en reprenant, libre de tout marquage, au deuxième poteau, un tir de Rick Nash dévié du gant par Emery. Cinq minutes plus tard, Nash, en puissance, remet à la bleue vers Girardi qui lance au but. Martin St. Louis passe devant la cage et dévie le palet au fond. Emery réagit bien en contribuant à tuer une pénalité, bloquant un tir de Stepan. Les Flyers réduisent la marque lorsque Voracek, sur l'aile droite, laisse Hartnell embarquer la défense pour servir en retrait Mark Streit. Le défenseur suisse fait mouche. En deuxième tiers, une bonne combinaison Hagelin-Richards permet de libérer Girardi à la bleue. Le tir du défenseur creuse l'écart au tableau d'affichage. Lundqvist se montre décisif dans le reste du match, avec plusieurs arrêts difficiles sur Akeson ou les frères Schenn. Hartnell, pour sa part, trouve le poteau. Un contre tue les espoirs locaux. Brian Boyle récupère, s'avance le long de la bande à gauche et trouve Carcillo lancé à toute vitesse pour une déviation à bout portant. Steve Mason, convalescent, entre en jeu pour les sept dernières minutes afin de se préparer pour le match 4.
Récapitulatif du score
0-1 à 03'54" : D. Stepan assisté de R. Nash et M. St. Louis
0-2 à 10'24" : M. St. Louis assisté de D. Girardi et R. Nash
1-2 à 17'18" : M. Streit assisté de J. Viracek assisté de C. Giroux
1-3 à 25'17" : D. Girardi assisté de B. Richards et C. Hagelin
1-4 à 50'53" : D. Carcillo assisté de B. Boyle
Ray Emery (Philadelphie) 16 arrêts, Steve Mason (Philadelphie) 3 arrêts, Henrik Lundqvist (NY Rangers) 31 arrêts.
 
Match 4 - 25 avril 2014
Philadelphia Flyers 2-1 New York Rangers (1-1, 1-0, 0-0)
De retour de blessure, Steve Mason sort 37 arrêts pour aider les Flyers à égaliser dans la série. Les Rangers marquent encore une fois tôt dans la partie, par Dominic Moore. Après avoir purgé ses deux minutes pour accrocher, Moore récupère le palet dans sa zone et démarre à gauche. Il tente un tir de loin, reprend le rebond pour un tour de cage payant. Mason ferme la porte par la suite, sortant un tir de Pouliot avant de voir ses équipiers égaliser. Jason Akeson tire de loin et le palet rebondit sur la balustrade derrière le but. Le disque revient sur Matt Read à l'opposée, qui marque dans la cage ouverte. Mason s'impose ensuite devant Zuccarello, Richards, et en deuxième tiers devant de bonnes chances une St. Louis. Jakub Voracek donne l'avantage à son camp lorsque Akeson gagne un duel dans la bande et redonne à Streit. Le palet revient sur Brayden Schenn qui lance dans l'axe et Voracek dévie pour le 2-1. Le reste du match est un duel de gardiens, Lundqvist et Mason multipliant les exploits. Mason, notamment, s'offre un superbe plongeon pour un arrêt de la crosse en fin de deuxième tiers. C'est la première victoire en playoffs de sa carrière, pour son premier départ en cinq ans en phase finale.
Récapitulatif du score
0-1 à 04'38" : D. Moore assisté de B. Boyle
1-1 à 08'55" : M. Read assisté de J. Akeson et B. Coburn
2-1 à 27'22" : J. Voracek assisté de B. Schenn et M. Streit (sup. num.)
Steve Mason (Philadelphie) 37 arrêts, Henrik Lundqvist (NY Rangers) 23 arrêts. 
 
Match 5 - 27 avril 2014
New York Rangers 4-2 Philadelphia Flyers (1-0, 2-1, 1-1)
Les Rangers font fructifier leur bonne première moitié de match en résistant en troisième tiers face au retour des Flyers. Après avoir tué deux pénalités, les Rangers ouvrent la marque par le défenseur Mark Staal, qui lance du cercle gauche après un contre mené par St. Louis et Nash. En début de deuxième tiers, en supériorité, les Rangers pensent doubler la mise lorsque Mason laisse passer un tir de John Moore. St. Louis met le palet libre au fond du but, mais les officiels avaient sifflé, pensant le disque gelé. Partie remise : Richards et Hagelin mènent une attaque à trois et servent JT Miller. Pour ses débuts en playoffs à la place de Carcillo, le jeune attaquant est repoussé par Mason mais le rebond est converti en deux temps par Richards. Cette fois-ci, les Rangers ne gaspillent pas leur avance et creusent même le score en fin de tiers. Un palet revenu dans la neutre force la défense des Flyers à reculer. Lancé dans la série à la place de Grossmann blessé, Hal Gill contrôle mal le palet et se fait voler par Dominic Moore, qui s'échappe et trompe Mason pour le 3-0. Le match reste à suspense lorsque Vincent Lecavalier marque d'une volée de la bleue en supériorité à une trentaine de secondes de la sirène. La première vraie chance du troisième tiers revient à une percussion en un-contre-un de Stepan, repoussée par Mason. Les Flyers ne parviennent pas à franchir le rideau dans le dernier tiers, jusqu'au premier but de Claude Giroux dans cette série. Mason sorti pour un attaquant, Giroux envoie un tir depuis la balustrade et Lundqvist, masqué, s'incline. Trop tard, et Moore sert Boyle pour un but cage vide. A noter que le défenseur Nicklas Grossmann s'est blessé à la cheville et est forfait pour le reste de la saison.
Récapitulatif du score
1-0 à 11'53" : M. Staal assisté de M. St. Louis et D. Stepan
2-0 à 28'07" : B. Richards assisté de JT Miller et C. Hagelin
3-0 à 36'20" : D. Moore
3-1 à 39'27" : V. Lecavalier assisté de M. Streit et A. MacDonald (sup. num.)
3-2 à 58'31" : C. Giroux assisté de K. Timonen et W. Simmonds
4-2 à 59'45" : B. Boyle assisté de D. Moore et D. Girardi
Henrik Lundqvist (NY Rangers) 24 arrêts, Steve Mason (Philadelphie) 18 arrêts
 
Match 6 - 29 avril 2014
Philadelphia Flyers 5-2 New York Rangers (1-0, 3-0, 1-2)
Les Flyers forcent le match 7 en dominant largement leur adversaire à domicile. L'homme du match est incontestablement Wayne Simmonds, auteur de trois des quatre premiers buts du match. Les Rangers trouvent le poteau dans les premières minutes par Pouliot, avant de concéder une pénalité. Simmonds profite de cet avantage numérique pour ouvrir le score. Giroux remise sur Hartnell dans l'axe et Lundqvist laisse un rebond. Simmonds, planté ligne de fond, pousse le palet au fond en deux temps. Mason tient l'avantage lorsque Stepan décale Stralman lancé, pour un tir croisé stoppé par le gardien. En deuxième tiers, les Flyers forcent une série de contres favorables et Brayden Schenn repique dans l'axe avec le palet. Celui-ci lui échappe mais revient sur Simmonds, qui ne rate pas la cage ouverte. Mason, impérial, vole de la mitaine un tir de Pouliot en supériorité. Celle-ci se termine et le palet est dégagé sur Gustafsson, sorti de la prison. Le défenseur, qui dispute son premier match de playoffs cette saison, gagne son duel en échappée. Une minute plus tard, le jeu de puissance des Flyers creuse l'écart. Giroux remet à Voracek au cercle droit, qui tire vers Simmonds planté devant Lundqvist pour une belle déviation et le 4-0 et le triplé. En troisième tiers, Read s'échappe et son tir percute la barre. Les Rangers décident de reposer Lundqvist, remplacé par Cam Talbot en troisième tiers. poussent et pensent réduire l'écart mais un but est refusé car marqué du gant. Mason sauve du gant un tir d'Hagelin, mais le Suédois marque peu après en reprenant un rebond de Stralman avec un écran de Richards. Talbot sort à quatre minutes de la fin et Giroux marque cage vide. Finalement, dans la dernière minute, Zuccarello réduit l'écart en reprenant une passe de Pouliot de derrière le but.
Récapitulatif du score
1-0 à 07'08" : W. Simmonds assisté de S. Hartnell et C. Giroux (sup. num).
2-0 à 21'32" : W. Simmonds assisté de B. Schenn
3-0 à 34'17" : E. Gustafsson assisté de B. Coburn
4-0 à 35'19" : W. Simmonds assisté de J. Voracek et C. Giroux (sup. num.)
4-1 à 53'26" : C. Hagelin assisté de A. Stralman et B. Richards
5-1 à 55'49" : C. Giroux
5-2 à 59'03" : M. Zuccarello assisté de B. Pouliot et JT Miller
Steve Mason (Philadelphie) 34 arrêts, Henrik Lundqvist (NY Rangers) 19 arrêts., Cam Talbot (NY Rangers) 5 arrêts.
 
Match 7 - 30 avril 2014
New York Rangers 2-1 Philadelphia Flyers (0-0, 2-0, 0-1)
De retour dans l'alignement après deux matchs dans les tribunes, Dan Carcillo marque le premier des deux buts de la qualification des Rangers dans ce match 7. C'est la sixième victoire en six matchs 7 au Madison Square Garden. Les deux gardiens s'offrent un duel épique pendant le premier tiers. Mason sort plusieurs parades brillantes, dont une sur Nash et une sur Staal. En deuxième tiers, Zuccarello envoie une passe en pivot magique du revers pour Carcillo au second poteau et l'ouverture du score. Les Rangers poussent et St. Louis, puis Stepan et Richards, mettent le feu dans l'enclave. Puis, c'est un revers de Brassard que sauve Mason. Zuccarello, intenable, envoie une nouvelle passe transversale au deuxième poteau pour Pouliot et le 2-0. Les Flyers réagissent par Giroux, sans succès. Mason tient son équipe dans le match, avec un arrêt sur une échappée de Boyle puis une de Hagelin. En troisième tiers, Akeson, servi au cercle droit, voit son tir contré. Il prend le palet qui traine et trompe Lundqvist, qui avait anticipé sur le premier tir. Le Suédois ferme la porte et emmène son équipe au deuxième tour.
 
Récapitulatif du score
1-0 à 23'06" : D. Carcillo assisté de M. Zuccarello et K. Klein
2-0 à 31'46" : B. Pouliot assisté de D. Brassard et A. Stralman
2-1 à 44'32" : J. Akeson assisté de B. Coburn et M. Read
Henrik Lundqvist (NY Rangers) 26 arrêts, Steve Mason (Philadelphie) 31 arrêts