Le HC Donbass Donetsk victime d'un incendie

La semaine dernière, en écrivant sur ce site combien le Donbass Donetsk était devenu l'otage politique de la KHL, on n'imaginait pas combien la situation évoluerait vite.

Vendredi, tout d'abord, l'IIHF a créé une surprise en attribuant le prochain Mondial de Division IA - l'antichambre de l'élite - à "Donetsk, Ukraine", choisi par 14 voix contre 11 pour la ville polonaise de Cracovie. Une décision pour le moins osée, et une confiance marquée dans une ville tout sauf stable, puisque le vote pour les élections présidentielles ukrainiennes n'a pas pu se dérouler à Donetsk du fait des intimidations et du quadrillage des militants pro-russes de la "République Populaire de Donetsk".

Les représailles n'allaient pas tarder. La nuit dernière, des hommes en armes se sont introduits dans l'Arena Druzhba de Donetsk, ont ligoté le gardien, cambriolé les lieux (une voiture, des écrans plasmas...) et finalement mis le feu au bâtiment.

Le HC Donbass Donetsk a alors publié un communiqué sur son site : "Le comportement cynique et impudent des terroristes ont causé l'indignation de la communauté du hockey et du HC Donbass, qui représente l'Ukraine dans une des plus fortes ligues du monde, la KHL.

Pendant des années, l'Arena Druzhba était un symbole des victoires sportives pour les citoyens du Donetsk. Des compétitions majeures d'athlétisme s'y sont déroulés comme beaucoup d'autres évènements sportifs et culturels. 11 records du monde y ont été battus, dont ceux du saut à la perche en salle par Sergei Bubka en 1993 et Renaud Lavillénie en 2014.

Depuis 2011, l'Arena est devenue la maison du HC Donbass. Toutes ses grandes victoires sont associées avec ce bâtiment. Récemment, l'Arena a gagné le droit d'accueillir le championnat du monde de division IA.

Le HC Donbass, les fans du club et toute la communauté du hockey sont profondément indignés par ce qui s'est passé, et demandent aux gens qui sympathisent encore avec les bandits de la soi-disant DPR [NB : la République Populaire de Donetsk], qui terrorisent l'est de l'Ukraine, de réfléchir : est-ce le futur qu'ils veulent pour eux-mêmes et leurs enfants ?"

La presse russe a repris ce communiqué... en coupant la dernière phrase, arrêtée à "ce qui s'est passé", sans la moindre allusion à la situation politique, mais en laissant tout de même le lien vers le site du HC Donbass pour les petits curieux...

Dans la soirée, le président du club, Boris Kolesnikov, a affirmé que tout serait mis en oeuvre pour que le bâtiment, sévèrement endommagé, pourrait être rouvert aux hockeyeurs le 31 août. Mais avant même de parler de la durée des travaux, il faudrait déjà que le contexte les autorise...

Arena-Druzhba

(photo : HC Donbass)