La Coupe Continentale 2014/15 se dessine

Avec la création de la Ligue des Champions (CHL), la Coupe Continentale n'est plus que la deuxième compétition européenne, mais elle prend cependant un visage intéressant.

Elle est en effet beaucoup plus ouverte, sans aucun club qualifié par avance pour la superfinale, et a un véritable enjeu, puisque le vainqueur accèdera à la CHL l'année suivante... sauf s'il s'agit d'un club de deuxième division. Cette dernière clause concerne uniquement le représentant allemand Bremerhaven (champion de DEL2), puisque la VHL, la deuxième ligue russe, est cette fois absente. Son champion est un club kazakh, le Saryarka Karaganda, or le Kazakhstan est déjà présent via son propre champion (Pavlodar). Le finaliste, le Rubin Tioumen, avait été désigné par la VHL mais ne serait finalement pas convié. Comme la KHL ne participe pas à la Ligue des Champions, il n'y aurait aucun club russe en compétition européenne.

Deux pays dont le champion est déjà en CHL sont représentés par le vainqueur de la coupe (qui est aussi le vice-champion) : il s'agit d'Angers pour la France et de Herning pour le Danemark.

L'organisation définitive sera connu lors du Congrès qui aura lieu à Budapest le 28 juin. Le programme ci-dessous est l'architecture prévisionnelle de travail indiquée par la fédération hongroise. Notons qu'une des deux demi-finales aurait lieu chez Renon, le champion d'Italie, alors qu'Angers et Grodno sont tous deux candidats pour accueillir la seconde demi-finale. Les organisateurs se décideront entre les clubs le 28.

Les deux premiers de chaque demi-finale sont qualifiés pour la superfinale, et l'organisateur sera alors choisi parmi eux. Avec le faible club ukrainien du Kompanion Kiev dans leur groupe, et peut-être le champion de Pologne comme principal adversaire, les Ducs d'Angers ont un bon coup à jouer pour accéder au carré final et y maintenir la présence française assurée jusqu'ici par Rouen.

Premier tour (du 26 au 28 septembre 2014)
Groupe A : CG Puigcerdà (ESP), CSKA Sofia (BUL), Beostar (SRB), Izmir BBSK (TUR).

Deuxième tour (du 17 au 19 octobre 2014)
Groupe B : Bremerhaven (ALL-2), Belfast (GBR), Tilburg (HOL), vainqueur A.
Groupe C : KH Sanok (POL), Corona Brasov (ROU), Dab Dunaújváros (HON), Prizma Riga (LET).

Troisième tour (du 21 au 23 novembre 2014)
Groupe D : Renon (ITA), Herning (DAN), Ertis Pavlodar (KAZ), vainqueur B.
Groupe E : Neman Grodno (BLR), Angers (FRA), Kompanion-Naftogaz Kiev (UKR), vainqueur C.

Superfinale (du 9 au 11 janvier 2015) : les deux premiers des groupes D et E.