Les Ducs s'offrent le Trophée des Champions

Le Haras a fait le plein pour ce match opposant le Champion de France en titre (Briançon) et le vainqueur de la dernière Coupe de France (Angers). Un match des Champions programmé relativement tôt cette saison, du fait de la participation de Briançon à la CHL.

Si Briançon se présente au complet, il n'en est pas de même pour Angers qui doit se passer de trois joueurs importants, tous blessés : le gardien Jean-Sébastien Aubin, le défenseur Florent Aubé et l'attaquant Braden Walls. À noter également l'absence de Simon Lacroix, entraîneur des Ducs, toujours souffrant. C'est donc son adjoint (Tomas Baluch) qui officie sur le banc ce soir.

ALBERTjulien20130910104Le jeune Alexis Neau garde donc les cages angevines. Briançon, de son côté, aligne son portier titulaire Shane Madolora.

Ce premier match officiel est aussi, pour le public angevin, celui de la découverte du maillot 2014-2015 et du nouveau capitaine Angevin. Sans réelle surprise, Julien Albert - formé au club - succède à l'emblématique Jonathan Bellemare dans ce rôle.

Le match peut débuter et Briançon met tout de suite la pression sur la cage angevine. Visiblement surpris par ce début de match, Tim Crowder se retrouve en prison pour un "accrocher" au bout de 34 secondes de jeu. Briançon installe rapidement son power-play mais n'arrive pas à surprendre le portier angevin, excellent en ce début de rencontre.

Les débats s'équilibrent et le public n'a pas vraiment grand chose à se mettre sous la dent. Néanmoins, et pour un match de début de saison, les intentions sont bonnes de part et d'autre. Il faudra attendre la fin du premier tiers pour voir Angers prendre l'avantage. Johan Skinnars lance le palet dans le coin droit de la patinoire ; Yannick Tifu le récupère et se joue de la défense briançonnaise avant de repiquer vers le centre. Plein de sang froid, il vient tromper Madolora entre les jambières (1-0, 17'39"). Les Ducs rentrent sous les applaudissements du public.

La deuxième période redémarre comme la précédente et Briançon met la pression sur le but angevin. Mais Alexis Neau répond toujours présent dans sa cage. La belle dynamique brainçonnaise sera stoppée lorsque Kévin Igier - nouveau défenseur des Diables Rouges - ira en prison pour une "crosse haute" quelque peu sévère.

Quelques instants plus tard, les Ducs - alors en infériorité - amorcent une contre-attaque et servent Guillaume Lefebvre qui vient tout juste de sortir de prison. Le nouveau numéro 14 angevin file seul au but mais est accroché illicitement par Thibault Farina (27'). Les arbitres de la rencontre n'hésitent pas et accordent, fort logiquement, un tir de pénalité aux Angevins. Lefebvre échouera dans sa tentative, Madolora ne se laissant pas surprendre par la feinte de l'ex-joueur de NHL.

À mi-match, les Ducs se retrouvent en double supériorité numérique suite à un "surnombre" et une "crosse haute" de Viktor Szelig. Les Ducs peinent à s'installer et les imprécisions font que les Diables Rouges sortent indemnes de cette situation. La fin de tiers sera plutôt maîtrisée par les protégés d'Edo Terglav mais le score ne bougera pas.

Le début de troisième tiers voit les Brinçonnais égaliser. Labrecque centre pour Marc-André Bernier qui dévie la rondelle assez bizarrement dans les buts d'Alexis Neau, complètement surpris (1-1, 41'08") .

Le tournant du match intervient quelques minutes plus tard. Une nouvelle fois en double supériorité numérique, les Ducs ne parviennent pas à faire le break. Pire pour eux, ils auraient pu encaisser un but sur une échappée solitaire de Damien Raux. Mais l'attaquant briançonnais se heurte à un Alexis Neau impérial (43').

Angers s'est fait peur mais dans la foulée, Tim Crowder trompe Shane Madolora dans un angle très fermé côté gauche (2-1, 43'48").

Dix minutes plus tard, toujours en situation de supériorité numérique, Yannick Tifu s'offre un festival côté gauche avant de servir au deuxième poteau Guillaume Lefebvre qui n'a plus qu'à finir le travail (3-1, 53'58"). La messe est dite et le dernier but en cage vide de Brian Henderson est somme toute anecdotique (4-1, 59'34").

Angers remporte donc ce trophée des Champions, avec la manière malgré une préparation très courte et des automatismes limités (un seul match amical avant cette rencontre). Yannick Tifu devrait être le leader de l'attaque angevine, accompagné d'un Guillaume Lefebvre utile dans bien des aspects. Du côté de la défense, l'ex-Briançonnais Sébastien Bisaillon est dans la lignée de sa dernière saison : inusable et indispensable !

Les Briançonnais ont quant à eux joué un bon match, mais nul doute que la fatigue des deux matchs de Coupe d'Europe a pesé dans les jambes au troisième tiers. La défense - malgré un valeureux Viktor Szelig - semble tout de même bien moins armée que celle de la saison dernière.

Étoiles du match : *** Yannick Tifu (Angers), ** Alexis Neau (Angers), * Marc-André Bernier (Briançon)

 

Angers - Briançon 4-1 (1-0, 0-0, 3-1)
Mardi 26 août 2014 à 20h00 à la patinoire du Haras. 1100 spectateurs.
Arbitres : Laurent Garbay et Benjamin Gremion assisté de David Courgeon et Jérémie Douchy
Pénalités : Angers 14' (4', 4', 6') ; Briançon 20' (4', 8', 8').
Tirs cadrés : Angers 30 (14, 9, 7) ; Briançon 35 (9, 13, 13)

Évolution du score :
1-0 à 17'39" : Tifu assisté de Skinnars
1-1 à 41'08" : Bernier assisté de Labrecque et Jensen
2-1 à 43'48" : Crowder assisté de Skinnars et Tifu (double sup. num.)
3-1 à 53'58" : Lefebvre assisté de Tifu (sup. num.)
4-1 à 59'34" : Henderson assisté de Albert (cage vide)
 

Angers

Gardien : Alexis Neau.

Défenseurs : Sean McMonagle - Mickaël Busto ; Gary Lévèque - Sébastien Bisaillon ; Andrej Mrena - Paul Bahain.

Attaquants : Johan Skinnars - Yannick Tifu - Tim Crowder ; Cody Campbell - Guillaume Lefebvre - Dimitri Thillet ; Julien Albert - Brian Henderson - Robin Gaborit.

Remplaçants : Damien Sanchez, Alexis Crosnier, Maxime Griet. Absents : Jean-Sébastien Aubin (G), Braden Walls, Florent Aubé (blessés).

Briançon

Gardien : Shane Madolora.

Défenseurs : Florian Chakiachvili - Mathieu Gagnon ; Kevin Igier - Cory Pritz ; Viktor Szelig - Cédric Custosse.

Attaquants : Ian McDonald - Dave Labrecque - Marc-André Bernier ; Jimmy Jensen - Damien Raux - Jaka Ankerst ; Lionel Tarantino - Norbert Abramov - Pierre-Antoine Devin ; Cédric Di Dio Balsamo.

Remplaçants : Antoine Bonvalot (G), Thibaut Farina, Guillaume Michelon, Gasper Cerkovnik, Kevin Hamon.