Tournoi U20 de Lake Placid - 2014

Afin de préparer au mieux le Championnat du monde junior, les Etats-Unis organisent tous les étés un camp d'évaluation. Une quarantaine de joueurs parmi les meilleurs du pays sont invités et répartis en deux équipes. Ils affrontent des sélections U20 européennes, notamment la Suède et la Finlande. Après trois jours de compétition, la moitié des joueurs est conservée pour ne former qu'une seule équipe.

 

Présentation des équipes européennes

Huit joueurs champions du monde junior en janvier 2014 sont éligibles pour le tournoi 2015 pour la Finlande. Les gardiens Ville Husso et Juuse Saros, le défenseur Julius Honka et les attaquants Juuso Ikonen, Saku Kinnunen, Artturi Lehkonen, Aleksi Mustonen et Otto Rauhala pourraient être sélectionnés pour la prochaine édition. Pour ce tournoi de Lake Placid, Husso, Honka et Lehkonen seront absents. Le premier mobilisé par l'armée, le second est au repos après un été difficile, le troisième est malade. Autre absent, Mikko Rantanen, bras cassé. Enfin, l'autre curiosité est la présence de l'ancien gardien NHL Miikka Kiprusoff en tant qu'entraîneur des gardiens pour ce stage.

La Suède a remporté l'argent l'année dernière avec six joueurs éligibles pour la prochaine édition. Le gardien Jonas Johansson, les défenseurs Robert Hägg et Robin Norell, les attaquants Jacob de la Rose, Anton Karlsson et Lucas Wallmark. Norell sera absent à Lake Placid, de même que William Nylander, en négociation avec Toronto pour son contrat NHL.

Enfin, les Tchèques viendront pour le dernier match après leur tournée au Canada. Le grand espoir Pavel Zacha sera absent, en instance de transfert pour les Sarnia Sting (OHL).

Présentation de l'effectif américain

Cinq joueurs étaient de la cinquième place en janvier : Thatcher Demko dans les cages, Will Butcher, Ian McCoshen et Steve Santini en défense et Jack Eichel et Hudson Fasching en attaque. Les cinq hommes seront bien sûr présents pour ce camp estival. Eichel sera particulièrement attendu par les recruteurs, qui l'ont placé deuxième derrière le Canadien Connor McDavid sur les listes de la draft NHL 2015. Eichel rejoindra ses compères draftés au premier tour en juin dernier, Alex Tuch et Sonny Milano, pour former une ligne d'attaque spectaculaire.


Deuxième journée - Equipe "Blue" - Equipe "White"

Après une première journée d'accueil et de répartition, ce premier jour de compétition offre un duel entre les deux groupes américains. Le match se déroule en deux périodes de 25 minutes.
L'équipe "Blue" domine nettement les débats et prend les devants. Chase De Leo déborde, s'appuie sur Michel Downing au centre. Ce dernier sert Sonny Milano pour l'ouverture du score dans le dos de la défense (1-0). Les Blancs mettent quatre minutes à lancer sur Brendan Burke, avant d'encaisser un second but signé Tyler Motte. L'espoir des Devils Steve Santini lance Dylan Larkin, qui décale Tyler Motte pour un tir de la gauche (2-0). Les "Blue" poursuivent leur domination et exploitent une charge avec la crosse d'Anthony Louis pour creuser l'écart par un revers de John Hayden en supériorité (0-3). La partie s'équilibre jusqu'à une nouvelle action de Sonny Milano, qui aboutit au 4-0 grâce au défenseur Louie Belpedio. Un joli une-deux pour une remontée de palet rapide.
Les gardiens changent pour le deuxième tiers. Les "White" réagissent en marquant deux fois dès les premières minutes, par le défenseur Clint Lewis ras glace, puis par la star de l'université du Minnesota Hudson Fasching, suite à un jeu de passe à une touche avec JT Compher et Will Butcher. La domination des Blancs s'interrompt lorsque Connor Hurley commet un faire trébucher. La pénalité est tuée, mais peu après, Alex Tuch clôture la marque en s'emparant du rebond d'un tir de Jack Eichel, le grand espoir pour la draft NHL 2015.

Etats-Unis "Blue" 5-2 Etats-Unis "White "(4-0, 1-2)
Samedi 2 août 2014, 17h00. Olympic Center de Lake Placid, New-York.
Arbitrage de Stephen Thomson et Andy Thackaberry assistés de Jake Davis et Patrick Richardson.
Tirs : Blue 28 (13, 15), White 22 (11, 11)
Pénalités : Blue 0', White 4'

Récapitulatif du score
1-0 à 03'32" : Sonny Milano assisté de Michael Downing et Chase De Leo
2-0 à 04'07" : Tyler Motte assisté de Dylan Larkin et Steve Santini
3-0 à 12'01" : John Hayden assisté de Tyler Motte (sup. num.)
4-0 à 17'19" : Louie Belpedio assisté de Sonny Milano
4-1 à 26'31" : Clint Lewis
4-2 à 28'38" : Hudson Fasching assisté de JT Compher et Will Butcher
5-2 à 32'35" : Alex Tuch assisté de Taylor Cammarata et Jack Eichel

Composition des équipes
Blue
Gardiens : Brendan Burke 11/11 et Brandon Halverson 9/11
Défenseurs : Louie Belpedio, Michael Downing, Brandon Carlo, Anthony Florentino, Ian McCoshen, Steve Santini, Tommy Vannelli
Attaquants : Anders Bjork, Jack Eichel, Chase De Leo, Austin Poganski, John Hayden, Dylan Larkin, Taylor Cammarata, Vinni Lettieri, Sean Malone, Sonny Milano, Tyler Motte, Alex Tuch

White
Gardiens, Thatcher Demko 9/13 et Evan Cowley 14/15
Défenseurs : Mike Brodzinski, Will Butcher, Ryan Collins, Connor Clifton, Jack Dougherty, Scott Savage, Clint Lewis, Evan Cowley
Attaquants : JT Compher, Ryan Hitchcock, Hudson Fasching, Kyle Connor, Connor Hurley, Michael McCarron, Keegan Iverson, Ryan McInnis, Auston Matthews, Nick Schmaltz, Dominic Turgeon, Anthony Louis


Troisième journée - Etats-Unis "White" - Suède


Battue en ouverture, l'équipe "White" subit la loi de la Suède malgré une bonne fin de match.
La Suède prend les commandes du premier tiers en inscrivant deux buts, par Axel Holmström et Anton Karlsson. Le deuxième tiers tourne aussi en faveur des visiteurs, qui exploitent un jeu de puissance par Lucas Wallmark avant de prendre une confortable avance de 4-0 grâce au doublé d'Anton Karlsson, en infériorité. L'équipe blanche américaine réagit en toute fin de tiers, par un but sur rebond d'Auston Matthews. Le benjamin de l'équipe n'est éligible à la draft NHL qu'en 2016, mais il s'est particulièrement distingué dans ce match. Le troisième tiers voit l'équipe "White" tout donner pour revenir. Les joueurs sont récompensés en supériorité par Anthony Louis. Puis, l'avantage numérique se montre encore efficace lorque Matthews dévie le lancer de Will Butcher. La sortie du gardien ne suffit pas à égaliser.

Suède 4-3 Etats-Unis "White "(2-0, 2-1, 0-2)
Dimanche 3 août 2014, 13h00. Olympic Center de Lake Placid, New-York.
Arbitrage de MM. Wilk et Fernandez assistés de O'Connor et Pergande.
Tirs : Suède 22 (12, 6, 4), White 42 (16, 8, 18)
Pénalités : Suède 14' (4', 6', 4'), White 4' (2', 2', 0')

Récapitulatif du score
1-0 à 07'46" : Axel Holmström assisté de Oskar Lindblom et Adrian Kempe
2-0 à 10'28" : Anton Karlsson assisté de Gustaf Franzen et Anton Blidh
3-0 à 34'06" : Lucas Wallmark assisté de Niklas Hansson et Robert Hägg (sup. num.)
4-0 à 38'35" : Anton Karlsson assisté de Sebastian Aho (inf. num.)
4-1 à 39'50" : Auston Matthews assisté de JT Compher
4-2 à 42'27" : Anthony Louis assisté de Nick Schmaltz (sup. num.)
4-3 à 54'03" : Auston Matthews assisté de Will Butcher et JT Compher (sup. num.)

Composition des équipes
Suède
Gardien : Jonas Johansson (Samuel Ward)
Défenseurs : Sebastian Aho, Niklas Hansson, Carl Dahlström, Robin Norell, Julius Bergman, Anton Cederholm, Robert Hägg (A), Lawrence Pilut.
Attaquants : Jacob de la Rose (C), Axel Holmström, Victor Olofsson, Gustaf Franzén, Axel Blomqvist, Adrian Kempe, Leon Bristedt, Adam Brodecki, Oskar Lindblom, Jakob Forsbacka-Karlsson, Anton Karlsson, Lucas Wallmark (A), Anton Blidh.

White
Gardiens, Thatcher Demko 9/13 et Evan Cowley 14/15
Défenseurs : Mike Brodzinski, Will Butcher, Ryan Collins, Connor Clifton, Jack Dougherty, Scott Savage, Clint Lewis, Evan Cowley
Attaquants : JT Compher, Ryan Hitchcock, Hudson Fasching, Kyle Connor, Connor Hurley, Michael McCarron, Keegan Iverson, Ryan McInnis, Auston Matthews, Nick Schmaltz, Dominic Turgeon, Anthony Louis

Troisième journée - Etats-Unis "Blue" - Finlande

Dans une rencontre fermée, l'équipe bleue finit par se défaire d'une équipe finlandaise accrocheuse grâce à deux buts en fin de match.
Le premier tiers est nettement dominé par les Américains, avant un deuxième tiers plus serré. La Finlande profite d'un contre pour ouvrir la marque à dix minutes de la fin par Kasperi Kapanen. A cinq minutes du terme, Belpedio profite d'un palet qui traine en entrée de cercle pour égaliser d'un tir en hauteur. A une minute de la sirène, Tyler Motte gagne un duel dans le coin et sert Larkin, qui donne la victoire à son camp en attaquant la cage.

Finlande 1-2 Etats-Unis "Blue" (0-0, 0-0, 1-2)
Dimanche 3 août 2014, 16h00. Olympic Center de Lake Placid, New-York.
Arbitrage de Stephen Thomson et Andy Thackaberry assistés de Jake Davis et Patrick Richardson.
Tirs : Finlande 19 (3, 8, 8), Blue 35 (13, 9, 13)
Pénalités : Finlande 4' (2', 2', 0'), Blue 6' (0', 6', 0')

Récapitulatif du score
1-0 à 49'33" : Kasperi Kapanen assisté de Teemu Turunen
1-1 à 54'57" : Louie Belpedio
1-2 à 58'55" : Dylan Larkin assisté de Tyler Motte et Vinni Lettieri

Composition des équipes
Finlande
Gardiens : Juuse Saros (Kevin Lankinen)
Défenseurs : Alex Lintuniemi, Sami Niku, Aleksi Mäkelä, Atte Makinen, Mika Ilvonen (A), Miro Keskitalo, Erik Autio
Attaquants : Waltteri Hopponen, Joel Janatuinen, Juho Lammikko, Aleksi Saarela, Saku Kinnunen, Julius Vähätalo, Niko Ojamäki, Aleksi Mustonen (C), Temu Vuorisalo, Kasperi Kapanen, Janne Puhakka, Otto Rauhala, Teemu Turunen.

Blue
Gardiens : Brendan Burke 11/11 et Brandon Halverson 9/11
Défenseurs : Louie Belpedio, Michael Downing, Brandon Carlo, Anthony Florentino, Ian McCoshen, Steve Santini, Tommy Vannelli
Attaquants : Anders Bjork, Jack Eichel, Chase De Leo, Austin Poganski, John Hayden, Dylan Larkin, Taylor Cammarata, Vinni Lettieri, Sean Malone, Sonny Milano, Tyler Motte, Alex Tuch

Quatrième journée - Suède - Etats-Unis "Blue"

La Suède s'impose très nettement devant l'équipe bleue. Privés de William Nylander, en discussion avec Toronto pour son contrat NHL, les Scandinaves font la différence en deuxième tiers.
Adrian Kempe ouvre le score au milieu de la première période d'un tir du poignet en hauteur depuis le cercle gauche, sur une action en apparence anodine. Six minutes plus tard, Dylan Larkin égalise en sortant du coin et en piégeant Juuse Saros côté mitaine, malgré la pression d'un défenseur qui le met au sol au moment du tir. Le deuxième tiers tourne à l'avantage de la Suède, qui passe devant par un rebond de Leon Bristedt, après un débordement déterminé d'Adrian Kempe, qui passe à droite et attaque la cage. Puis, Victor Olofsson creuse l'écart en débordant côté gauche, profitant d'un défenseur qui s'est trop avancé pour tenter une mise en échec dans la neutre. Les Etats-Unis réduisent la marque sur un exploit individuel d'Alex Tuch, qui accélère dans la neutre et trompe Saros côté plaque après avoir effacé quatre adversaires. Mais deux minutes plus tard, Lucas Wallmark redonne deux buts d'avance à son camp d'un tir côté gauche. La fin de match est anecdotique, avec un but cage vide de Blidh et un dernier but de Brodecki à quelques secondes du terme, sur rebond, après un trois-contre-un suédois.

Suède 6-2 Etats-Unis "Blue" (1-1, 3-1, 2-0)
Lundi 4 août 2014, 13h00. Olympic Center de Lake Placid, New-York.
Arbitrage de Andrew Wilk et Andy Thackaberry assistés de Jake Davis et Josh Pagrande.
Tirs : Suède 28 (7, 13, 8), Blue 30 (10, 15, 5)
Pénalités : Suède 14' (4', 6', 4'), Blue 4' (0', 4', 0')

Récapitulatif du score
1-0 à 09'10" : Adrian Kempe assisté de Oskar Lindblom
1-1 à 15'29" : Dylan Larkin assisté de Taylor Cammarata et John Hayden
2-1 à 22"04" : Leon Bristedt assisté de Adrian Kempe
3-1 à 27'32" : Victor Olofsson assisté de Jacob de la Rose et Lucas Wallmark
3-2 à 33'49" : Alex Tuch assisté de Vinni Lettieri
4-2 à 35'32" : Lucas Wallmark assisté de Jacob de la Rose
5-2 à 58'26" : Anton Blidh (cage vide)
6-2 à 59'44" : Adam Brodecki

Composition des équipes
Suède
Gardien : Samuel Ward (Jonas Johansson)
Défenseurs : Sebastian Aho, Niklas Hansson, Carl Dahlström, Robin Norell, Julius Bergman, Anton Cederholm, Robert Hägg (A), Lawrence Pilut.
Attaquants : Jacob de la Rose (C), Axel Holmström, Victor Olofsson, Gustaf Franzén, Axel Blomqvist, Adrian Kempe, Leon Bristedt, Adam Brodecki, Oskar Lindblom, Jakob Forsbacka-Karlsson, Anton Karlsson, Lucas Wallmark (A), Anton Blidh.

Blue
Gardiens : Brendan Burke 9/12 et Brandon Halverson 13/15 (à 30'24")
Défenseurs : Louie Belpedio, Michael Downing, Brandon Carlo, Anthony Florentino, Ian McCoshen, Steve Santini, Tommy Vannelli
Attaquants : Anders Bjork, Jack Eichel, Chase De Leo, Austin Poganski, John Hayden, Dylan Larkin, Taylor Cammarata, Vinni Lettieri, Sean Malone, Sonny Milano, Tyler Motte, Alex Tuch


Quatrième journée - Finlande - Etats-Unis "White"

Les efforts de Sonny Milano n'auront pas suffi à l'équipe blanche, qui a courru après le score toute la partie. La Finlande s'impose donc, avec un solide Kevin Lankinen dans les buts.
Aleksi Mäkelä ouvre le score rapidement par un slap bien placé sur mise au jeu. En deuxième tiers, un palet perdu dans la neutre offre un contre à la Finlande. La percussion fixe les défenseurs et Saku Kinnunen, esseulé dans l'axe, s'empare du palet qui traine et double la mise. Les Américains reviennent après un bon travail dans le coin d'Hudson Fasching. Sonny Milano se libère derrière le but et trouve Connor Clifton entre les deux cercles. Oublié au marquage, il marque sans opposition. Kasperi Kapanen trouve la faille à son tour cinq minutes plus tard à l'issue d'une attaque à trois où le disque circule de gauche à droite face à une défense sur le reculoir. Sonny Milano remet encore son camp dans la partie sur un exploit individuel. Servi à droite en infériorité, il déborde, repique dans l'axe et trompe le gardien d'un tir croisé. Björninen redonne deux buts d'avance au retour des vestiaires d'un tir en hauteur, avant que Will Butcher, avancé au deuxième poteau, ne convertisse une passe transversale d'Anthony Louis en supériorité. Les Blancs poussent en fin de match mais ne comblent pas l'écart.

Finlande 4-3 Etats-Unis "White" (1-0, 2-2, 1-1)
Lundi 4 août 2014, 16h00. Olympic Center de Lake Placid, New-York.
Arbitrage non connu.
Tirs : Finlande 17 (5, 3, 9), White 33 (10, 10, 13)
Pénalités : Finlande 4' (2', 0', 2'), White 10'+10' (6', 2', 0'+10')

Récapitulatif du score
1-0 à 03'38" : Aleksi Mäkelä assisté de Juho Lammiko et Otto Rauhala
2-0 à 28'18" : Saku Kinnunen
2-1 à 31'31" : Connor Clifton assisté de Sonny Milano et Hudson Fasching
3-1 à 36'48" : Kasperi Kapanen assisté de Teemu Turunen et Aleksi Mustunen
3-2 à 39'44" : Sonny Milano assisté de Ryan McInnis (inf. num.)
4-2 à 42'43" : Hannes Björninen assisté de Joel Janatuinen
4-3 à 44'17" : Will Butcher assisté de Anthony Louis et Sonny Milano (sup. num.)

Composition des équipes
Finlande
Gardiens : Juuse Saros (Kevin Lankinen)
Défenseurs : Alex Lintuniemi, Sami Niku, Aleksi Mäkelä, Atte Makinen, Mika Ilvonen (A), Miro Keskitalo, Erik Autio
Attaquants : Waltteri Hopponen, Joel Janatuinen, Juho Lammikko, Aleksi Saarela, Saku Kinnunen, Julius Vähätalo, Niko Ojamäki, Aleksi Mustonen (C), Temu Vuorisalo, Kasperi Kapanen, Janne Puhakka, Otto Rauhala, Teemu Turunen.

Blue
Gardiens : Thatcher Demko et Evan Cowley (à 30'25")
Défenseurs : Louie Belpedio, Michael Downing, Brandon Carlo, Anthony Florentino, Ian McCoshen, Steve Santini, Tommy Vannelli
Attaquants : Anders Bjork, Jack Eichel, Chase De Leo, Austin Poganski, John Hayden, Dylan Larkin, Taylor Cammarata, Vinni Lettieri, Sean Malone, Sonny Milano, Tyler Motte, Alex Tuch

Cinquième journée - L'effectif est réduit


Après ces premiers matchs de préparation, le staff américain procède à sa sélection pour la fin du camp. Sur les 42 joueurs invités, la moitié seulement sont conservés.
La sélection ne comporte guère de surprise aux yeux des observateurs. Le défenseur Ian McCoshen, légèrement touché, est mis au repos pour des raisons médicales, à titre préventif.
Les quatre gardiens restent. En défense, le seul nom notable recalé est Tommy Vannelli. L'espoir de St. Louis n'a pas brillé dans ce camp. Les huit "qualifiés" paraissent logiques. Les deux vétérans Steve Santini et Will Butcher, présents au mondial junior 2014, encadrent Louie Belpedio, Ryan Collins, Jack Dougherty, Michael Downing et Anthony Florentino. Le jeune Brandon Carlo, éligible à la draft 2015, perce aussi l'alignement.
L'attaque ne comporte pas de grande surprise non plus. Le premier choix de Montréal, Michael McCarron, a été retranché. Les leaders seront Jack Eichel et Sonny Milano. Hudson Fasching et le capitaine probable JT Comper sont également sélectionnés. Le staff conserve en outre Alex Tuch, Tyler Motte, Dylan Larkin, Anthony Louis, Chase De Leo, Anders Bjork, Kyle Connor, John Hayden, Nick Schmaltz et Dominic Turgeon. Tous ont brillé offensivement durant ces premiers jours. La (demi) surprise vient de la sélection d'Auston Matthews. Eligible 2016, il aura 17 ans le 17 septembre, mais a impressionné par sa qualité technique et sa vitesse.

Sixième journée - Suède - Etats-Unis

L'effectif "unifié" des Américains écrase la Suède, porté par un triplé d'Alex Tuch et trois passes de Jack Eichel.
L'attaque américaine débute par un but en supériorité en premier tiers. Axel Blomqvist en prison pour une charge avec la crosse, les Américains installent leur jeu de puissance. Jack Eichel envoie une passe transversale pour JT Compher et le capitaine donne en retrait à une touche de palet au défenseur Michael Downing. Celui-ci reprend de volée à la bleue, plein axe (0-1). Les Scandinaves vivent un calvaire en deuxième période. Une nouvelle supériorité permet aux locaux de doubler la mise. Un tir d'Eichel revient le long de la bande sur Compher, qui envoie vers le but. Tuch, campé devant le gardien, contrôle et réalise un joli geste technique pour se retourner et marquer (0-2). Jonas Johansson s'incline une nouvelle fois sept minutes plus tard. Le travail de Schmaltz et Matthews derrière la cage attire toute la défense et le palet revient vers Ryan Collins en tête de cercle (0-3). Une minute après, Eichel donne le tournis à la défense. Il trouve Tuch dans l'enclave (0-4). Cela ne s'arrange pas pour une défense suédoise statique. Une pénalité contre Niklas Hansson laisse les Américains développer leur jeu. Butcher décale Schmaltz, qui élimine un défenseur au cercle et sert John Hayden pour un but à bout portant (0-5). La Suède sauve l'honneur sur l'engagement du dernier tiers lorsque Blomqvist vole le palet dans la crosse de Demko derrière le but. Le gardien est trop court pour empêcher le Suédois de faire le tour (1-5). Le pressing nordique n'est pas mauvais dans les minutes qui suivent, mais Butcher parvient à s'en sortir et lance Tuch sur le côté droit. Le tir en force met fin à la soirée de Johansson (1-6). Son remplaçant Samuel Ward craque rapidement. De Leo et Milano travaillent derrière le but pour une remise dans l'enclave, dégagée sur Ryan Collins le long de la bande. Le défenseur envoie le palet dans le trafic et une déviation d'un adversaire boucle le score (1-7).

Suède 1-7 Etats-Unis (0-1, 0-4, 1-2)
Mercredi 6 août 2014, 16h00. Olympic Center de Lake Placid, New-York.
Arbitrage de Sean Fernandez et Stephen Thomson assistés de Jake Davis et Charlie O'Connor.
Tirs : non connu.'
Pénalités : Suède 12' (4', 8', 0') , Etats-Unis 14' (4', 4', 6')

Récapitulatif du score
0-1 à 13'19" : Michael Downing assisté de JT Compher et Jake Eichel (sup. num.)
0-2 à 20'52" : Alex Tuch assisté de JT Compher et Jack Eichel (sup. num.)
0-3 à 27'34" : Ryan Collins assisté de Nick Schmaltz et Auston Matthews
0-4 à 28'49" : Alex Tuch assisté de Jack Eichel
0-5 à 33'33" : John Hayden assisté de Nick Schmaltz et Will Butcher (sup. num)
1-5 à 40'12" : Axel Blomqvist
1-6 à 43'01" : Alex Tuch assisté de Will Butcher
1-7 à 45'02" : Ryan Collins assisté de Chase De Leo et Sonny Milano

Composition des équipes
Suède
Gardien : Jonas Johansson remplacé par Samuel Ward à 43'01"
Défenseurs : Sebastian Aho, Niklas Hansson, Carl Dahlström, Robin Norell, Julius Bergman, Anton Cederholm, Robert Hägg (A), Lawrence Pilut.
Attaquants : Jacob de la Rose (C), Axel Holmström, Victor Olofsson, Gustaf Franzén, Axel Blomqvist, Adrian Kempe, Leon Bristedt, Adam Brodecki, Oskar Lindblom, Jakob Forsbacka-Karlsson, Anton Karlsson, Lucas Wallmark (A), Anton Blidh.

Etats-Unis
Gardien : Thatcher Demko (Brandon Halverson)
Défenseurs : Louie Belpedio, Will Butcher, Brandon Carlo, Jack Dougherty, Steve Santini, Michael Downing, Ryan Collins
Attaquants : JT Compher, Jack Eichel, Hudson Fasching, John Hayden, Dylan Larkin, Chase De Leo, Sonny Milano, Auston Matthews, Nick Schmaltz, Tyler Motte, Alex Tuch, Anthony Louis
Non aligné : Anthony Florentino (D), Evan Cowley (G), Brendan Burke (G), Anders Bjork (A), Kyle Connor (A), Dominic Turgeon (A).

Septième journée - Finlande - Etats-Unis

Après le triplé d'Alex Tuch contre la Suède, les Etats-Unis s'offrent un triplé de Tyler Motte pour laminer la Finlande. L'homme du match reste cependant Jack Eichel. Auteur de trois passes la veille, il signe cette fois-ci un but et quatre passes décisives.
Les Etats-Unis sont privés de JT Compher, blessé à la main en bloquant un tir contre la Suède. Déjà désigné capitaine pour le prochain mondial U20, Compher a été convié à rester pendant la fin du camp pour engranger de l'expérience. Il ne faut que cinq minutes à Alex Tuch pour marquer à bout portant devant une cage ouverte, superbement servi par Eichel à travers l'enclave d'une passe en pivot (0-1). Avant la fin du tiers, Eichel slalome encore dans la défense et se heurte au gardien Finlandais. Mais il prend le rebond et donne en retrait vers Tyler Motte qui conclut (0-2). Dès le début du deuxième tiers, Eichel récupère dans sa zone, percute dans l'axe en attirant trois adversaires et écarte vers Alex Tuch. Ce dernier trouve une passe difficile vers Tyler Motte à l'opposée, dans le dos de la défense. L'espoir de Chicago s'offre un doublé de volée (0-3). Le jeu de passes des locaux va beaucoup trop vite pour les Nordiques. Quelques secondes après ce but, pendant une crosse haute d'Erik Autio, Kyle Connor reçoit le palet au cercle et marque dans une cage ouverte sur un service d'Auston Matthews (0-4). A la mi-match, Tyler Motte dégage de son camp avec l'aide de la balustrade. Eichel récupère et initie un deux-contre-un. Il feinte la passe, élimine son défenseur et fusille Lankinen (0-5). Le match paraît déjà joué et Julius Vähätalo ne fait que sauver l'honneur peu après, recevant le palet de Janne Puhakka près de Brandon Halverson pour un but en hauteur (1-5). Mais l'addition est loin d'être fixée. A la reprise, Dougherty trouve Milano, qui réalise une passe magique entre ses jambes vers Dylan Larkin. C'est une cage ouverte en supériorité (1-6). Puis, Jack Dougherty remonte le palet depuis l'arrière de sa cage et finit par servir John Hayden. Ce dernier remonte à la bleue, parvient à se retourner et effacer son défenseur pour tromper le gardien d'un tir précis (1-7). Les Blancs déroulent et Eichel brille encore. Il gagne une mise au jeu en passant le palet entre les jambes de son adversaire et sert Tyler Motte pour un triplé à bout portant. Un but à haute vitesse (1-8). Le score est clôturé à deux minutes de la fin, Dougherty recevant une passe de Matthews, s'avançant au cercle, feintant le tir puis exécutant le gardien (1-9). Une grosse prestation américaine, qui confirme l'impression spectaculaire du match précédent.

Finlande 1-9 Etats-Unis (0-2, 1-3, 0-4)
Jeudi 7 août 2014, 16h00. Olympic Center de Lake Placid, New-York.
Arbitrage de Andrew Wilk et Andy Thackaberry assistés de Pat Richardson et Josh Pergande
Tirs : Finlande 17 (5, 9, 3), Etats-Unis 42 (14, 13, 15)
Pénalités : Finlande 6' (0', 4', 2'), Etats-Unis 4' (2', 0', 2')

Récapitulatif du score
0-1 à 05'04" : Alex Tuch assisté de Jack Eichel et Sonny Milano
0-2 à 17'22" : Tyler Motte assisté de Jack Eichel et Alex Tuch
0-3 à 21'15" : Tyler Motte assisté de Alex Tuch et Jack Eichel
0-4 à 21'40" : Kyle Connor assisté de Auston Matthews et Will Butcher (sup. num.)
0-5 à 30'03" : Jack Eichel assisté de Tyler Motte
1-5 à 31'17" : Julius Vähätalo assisté de Janne Puhakka et Sami Niku
1-6 à 40'20" : Dylan Larkin assisté de Sonny Milano et Jack Dougherty (sup. num.)
1-7 à 42'28" : John Hayden assisté de Jack Dougherty et Brandon Halverson (sup. num.)
1-8 à 51'19" : Tyler Motte assisté de Jack Eichel
1-9 à 57'40" : Jack Dougherty assisté de Auston Matthews et Kyle Connor

Composition des équipes
Finlande
Gardiens : Kevin Lankinen (Juuse Saros)
Défenseurs : Alex Lintuniemi, Sami Niku, Aleksi Mäkelä, Atte Makinen, Mika Ilvonen (A), Miro Keskitalo, Erik Autio
Attaquants : Hannes Björninen, Waltteri Hopponen, Juho Lammikko, Aleksi Saarela, Saku Kinnunen, Julius Vähätalo, Niko Ojamäki, Aleksi Mustonen (C), Temu Vuorisalo, Kasperi Kapanen, Janne Puhakka.
Non alignés : Joel Janatuinen, Otto Rauhala, Teemu Turunen.

Etats-Unis
Gardien : Brandon Halverson (Brendan Burke)
Défenseurs : Anthony Florentino, Will Butcher, Brandon Carlo, Jack Dougherty, Steve Santini, Michael Downing, Ryan Collins
Attaquants : Kyle Connor, Jack Eichel, Hudson Fasching, John Hayden, Dylan Larkin, Chase De Leo, Sonny Milano, Auston Matthews, Anders Bjork, Tyler Motte, Alex Tuch, Anthony Louis
Non aligné : Louie Belpedio (D), Evan Cowley (G), Brendan Burke (G), Nick Schmaltz (A), JT Compher (A - blessé), Dominic Turgeon (A).

Huitième journée - Finlande - Suède

La Finlande remporte une belle victoire contre son voisin suédois, dans la revanche de la finale du mondial junior 2014.
Les deux équipes se sont créées beaucoup d'occasions en premier tiers. Juuse Saros et Fredrik Bergvik ont tenu le score avec de bonnes performances dans les cages. Julius Vähätalo, en vue dans ce tournoi, ouvre le score en exploitant un palet qui traine dans le slot. Le défenseur Lawrence Pilut égalise peu après le quart d'heure de jeu. En second tiers, les deux équipes s'accrochent et les pénalités pleuvent. Dans ce match tendu, le défenseur Sami Niku place son équipe en tête en supériorité numérique, à l'aide d'un slap ravageur de la bleue que Bergvik ne parvient pas à maîtriser de la mitaine. La Suède parvient à revenir grâce à Sebastian Aho dans la dernière minute et pense rentrer aux vestiaires à égalité. Mais Aleksi Mustonen convertit une deuxième assistance de Kasperi Kapanen malgré un cinglage adverse et donne l'avantage à la Finlande à quelques secondes de la sirène. L'indiscipline suédoise brise leur élan dans le dernier tiers. Les occasions se font rares et la Finlande boucle le score cage vide. L'homme du match ? Juuse Saros, qui termine le match sur un superbe arrêt de la jambière devant Adrian Kempe. Le gardien finlandais, héros de la médaille d'or en janvier, a fait étalage dans ce match de ses qualités d'agressivité, d'agilité et de sa lecture du jeu.

Finlande 4-2 Suède (1-1, 2-1, 1-0)
Vendredi 8 août 2014, 16h00. Olympic Center de Lake Placid, New-York.
Arbitrage de Andrew Wilk et Steve Thomson assistés de Pat Richardson et Charlie O'Connor.
Tirs : Finlande 24 (12, 6, 6), Suède 26 (13, 8, 5)
Pénalités : Finlande 16' (4', 10', 2'), Suède 24' (6', 10', 8')

Récapitulatif du score
1-0 à 07'17" : Julius Vähätalo assisté de Janne Puhakka et Juho Lammikko
1-1 à 16'00" : Lawrence Pilut assisté de Leon Bristedt et Julius Bergman
2-1 à 32'50" : Sami Niku assisté de Kasperi Kapanen et Mika Ilvonen (sup. num.)
2-2 à 39'03" : Sebastian Aho assisté de Lucas Wallmark
3-2 à 39'43" : Aleksi Mustonen assisté de Kasperi Kapanen
4-2 à 57'58" : Janne Puhakka assisté de Niko Ojamäki (cage vide)

Composition des équipes
Finlande
Gardiens : Juuse Saros (Kevin Lankinen)
Défenseurs : Alex Lintuniemi, Sami Niku, Aleksi Mäkelä, Atte Makinen, Mika Ilvonen (A), Miro Keskitalo, Erik Autio
Attaquants : Hannes Björninen, Waltteri Hopponen, Joel Janatuinen, Juho Lammikko, Aleksi Saarela, Julius Vähätalo, Niko Ojamäki, Aleksi Mustonen (C), Temu Vuorisalo, Kasperi Kapanen, Janne Puhakka, Otto Rauhala, Teemu Turunen.
Non aligné : Saku Kinnunen.

Suède
Gardien : Fredrik Bergvik (sorti de sa cage à 58'13") (Samuel Ward)
Défenseurs : Sebastian Aho, Niklas Hansson, Carl Dahlström, Robin Norell, Julius Bergman, Anton Cederholm, Robert Hägg (A), Lawrence Pilut.
Attaquants : Jacob de la Rose (C), Axel Holmström, Victor Olofsson, Gustaf Franzén, Axel Blomqvist, Adrian Kempe, Leon Bristedt, Adam Brodecki, Oskar Lindblom, Jakob Forsbacka-Karlsson, Anton Karlsson, Lucas Wallmark (A), Anton Blidh.
Non aligné : Jonas Johansson (G)

Neuvième journée - République Tchèque - Etats-Unis

Après leur tournée au Canada où ils ont joué contre la Russie (défaite 5-0) et le Canada (défaite 6-2 et victoire 5-2), les Tchèques se présentent à Lake Placid face à la sélection américaine. Cette dernière a brillé offensivement depuis que l'effectif a été réduit et réussi dans ce match une solide prestation défensive.
Les Etats-Unis ouvrent la marque en milieu de premier tiers. A quatre-contre-quatre, les défenseurs Ryan Collins et Will Butcher s'échangent le palet à la bleue, et Collins, le long de la bande, envoie une diagonale précise vers Tyler Motte. L'attaquant est seul près du poteau et ne tremble pas (0-1). Les Tchèques résistent bien en deuxième période malgré une écrasante domination américaine (12 tirs à 3). Ils craquent en troisième tiers lors d'une pénalité différée. A six-contre-quatre, les Etats-Unis installement leur jeu. Florentino est libéré à la bleue mais son tir est contré. De Leo récupère entre les cercles, pivote et glisse le palet vers Matthews au cercle. Son tir est bloqué par Svoboda, qui laisse un rebond chassé par De Leo (0-2). Dans les dernières minutes, une pénalité coûte cher aux visiteurs. Milano remise sur Downing à la bleue et le tir flottant du défenseur est dévié par Hayden juste devant le gardien (0-3).

Les Etats-Unis ont pu tirer de nombreux enseignements de ce tournoi. L'effectif conservé pour les trois derniers matchs semblait logique au vu du début du camp. Il ne devrait guère y avoir de changement pour l'équipe envoyée au Mondial junior en décembre, sauf blessure. Le plus spectaculaire reste la qualité offensive de l'équipe. Jack Eichel, Sonny Milano, Alex Tuch forment une première ligne difficilement arrêtable. Mieux, la profondeur offensive a séduit, autour de Tyler Motte, John Hayden ou Chase De Leo notamment, mais aussi Hudson Fasching ou Dylan Larkin. Le tout jeune Auston Matthews apporte également beaucoup, ainsi que le leadership de JT Compher. En défense, la rigueur d'un Steve Santini complète bien les prédispositions offensives de Will Butcher ou Ryan Collins. La seule question viendra de la solidité dans les cages. Demko avait un peu craqué en janvier dernier. Il aura beaucoup de responsabilités dans ce prochain tournoi, car aucun des autres prétendants ne l'a vraiment menacé. Brandon Halverson parait malgré tout avoir marqué quelques points pour le poste de remplaçant.


République Tchèque 4-2 Etats-Unis (0-1, 0-0, 0-2)
Samedi 9 août 2014, 16h00. Olympic Center de Lake Placid, New-York.
Arbitrage de Sean Fernandez et Andy Thackaberry assistés de Jake Davis et Josh Pergande.
Tirs : République Tchèque 15 (9, 3, 3), Etats-Unis 34 (10, 12, 12)
Pénalités : République Tchèque 12' (2', 6', 4'), Etats-Unis 8' (6', 0', 2')

Récapitulatif du score
0-1 à 10'51" : Tyler Motte assisté de Ryan Collins et Will Butcher
0-2 à 45'14" : Chase De Leo assisté de Auston Matthews et Anthony Florentino
0-3 à 58'06" : John Hayden assisté de Michael Downing et Sonny Milano (sup. num.)

Composition des équipes

République Tchèque
Gardiens : Miroslav Svoboda (Vítek Vaněček)
Défenseurs : Marek Baránek, Lukáš Klok, David Němeček, Tomáš Dvořák, Filip Pyrochta, Dominik Mašín, Robert Černý
Attaquants : Jakub Vrána, David Pastrňák, David Kämpf, Luboš Rob, Dominik Pokorný, Jan Mandát, Marek Růžička, David Michel, David Tomášek, Ondřej Kopta, Ondřej Kaše, Patrik Zdráhal, Sebastian Gorčík

Etats-Unis
Gardien : Thatcher Demko puis Brendan Burke à 20'00"
Défenseurs : Anthony Florentino, Will Butcher, Brandon Carlo, Jack Dougherty, Steve Santini, Michael Downing, Ryan Collins
Attaquants : Kyle Connor, Hudson Fasching, John Hayden, Dylan Larkin, Chase De Leo, Sonny Milano, Auston Matthews, Anders Bjork, Tyler Motte, Alex Tuch, Anthony Louis, Dominic Turgeon.
Non aligné : Louie Belpedio (D), Evan Cowley (G), Brandon Halverson (G), Nick Schmaltz (A), JT Compher (A - blessé), Jack Eichel (A).