Ligue Magnus 2014/2015 : les pronostics de la rédaction

La nouvelle saison de la Ligue Magnus débute la semaine prochaine et une partie de la rédaction de Hockey Archives vous livre ses pronostics. Si le trio composé d’Angers, de Grenoble et de Rouen ressort comme les favoris pour le titre, il faudra se méfier de Dijon ou de Gap capables selon nous de causer des torts aux «ogres» annoncés du championnat. Pour le relégué, la rédaction voit à la très grande majorité Caen descendre à l’étage inférieur, à eux de nous prouver le contraire.

 

 

Philippe Biller

Top 4 pour la saison régulière :

1. Rouen :

Moins dans la lumière que Grenoble ou Angers dans le recrutement, l’effectif a été largement remanié mélangeant expérience et des nouveaux profils intéressants qui voudront montrer ce dont ils sont capables. Ils arriveront plus frais en fin de saison régulière pour terminer en tête. Un seul bémol : la profondeur de banc sera pointée du doigt en cas de nombreuses blessures.

2. Angers :

Un gros gardien, un des meilleurs défenseurs de Ligue Magnus la saison passée, un tandem détonant pour faire oublier Bellemare et Fortier. Les Ducs se sont parés de paillettes cette saison et seront menés par un entraîneur qui a su transformer l’équipe la saison passée. Un long parcours en Coupe Continentale leur fera manquer de jus dans le sprint final.

3. Grenoble :

Les Brûleurs de Loups entament un nouveau cycle avec un nouvel entraîneur très expérimentés et plein de caractère. Un mélange intéressant d’expérience et de jeunesse dans l’effectif, avec en tête d’affiche Eric Chouinard. Les BDL risquent de démarrer comme un diesel avec une préparation perturbée par les blessures, le changement de gardien de but et un entraîneur qui ne maîtrise pas encore parfaitement les spécificités du championnat.

4. Briançon :

Avec une préparation commencée très tôt et la participation à la Champions Hockey League, les Diables Rouges seront prêts pour la première journée. Ils pourront démarrer pied au plancher et faire rapidement le plein de points. Malgré le départ de plusieurs cadres vers Gap, Edo Terglav a les outils pour tourner la page et écrire son histoire dans la cité Vauban. L’équipe connaîtra tôt ou tard un coup de mou au milieu ou fin de saison régulière, ce qui l’empêchera de lutter pour la première place.

Le champion :

Grenoble - Les BDL démarreront comme un diesel mais seront à plein régime pour les playoffs. Richard Martel enfilera son costume de meneur d’hommes et les joueurs expérimentés répondront présent pour ramener Grenoble au sommet.

La surprise :

Amiens - Préparation difficile, effectif jeune et largement remanié, entraîneur “rookie” en Ligue Magnus mais au CV flatteur... Amiens aura un peu de peine à démarrer la saison mais Barry Smith va créer une équipe pénible à jouer et capable de ramener Amiens vers les sommets. Il n’y aura probablement pas de titre cette saison mais titiller le top-4 sera déjà une réussite pour des Gothiques qui ont perdu de leur lustre depuis trop longtemps.

Le relégué :

Caen - Luc Chauvel a perdu plusieurs joueurs français clés, dont le remplacement est incertain. Les Drakkars seront en playdowns, savent jouer à merveille ce genre de matches couperets, mais la roue tourne et ça ne leur sourira pas cette fois. Direction la D1.

 

Sébastien Bernard

Top 4 pour la saison régulière :

1. Rouen :

De l'expérience à tous les niveaux, et des renforts intéressants quoique certains puissent en dire. Pas le meilleur effectif que les Normands aient connu, mais sur le long terme que représente la saison régulière, les Dragons me semblent les plus armés.

2. Grenoble :

Aucun doute en revanche sur le renforcement des lignes grenobloises, il faudra compter sur eux cette année ! Emmenés par le sémillant coach Martel, les Isérois ont toutes les cartes en main pour briller.

3. Dijon :

Cela fait plusieurs saisons à présent que les Bourguignons jouent un rôle important en championnat, et le jeu proposé sous l'ère Tolvanen est un savant mélange de rigueur défensive et de volonté offensive. Certes des joueurs cadres sont partis, mais l'équipe s'appuie sur la continuité et sur des renforts incontestables bien connus en France. Je fais le pari d'une très belle saison dijonnaise.

4. Angers :

La formation angevine demeure une place forte du hockey français depuis de nombreuses saisons à présent. Les Ducs déplorent d'importants départs comme ceux de Bellemare, Fortier ou Hardy, mais le recrutement a été plutôt intelligent, si on cherche à voir au-delà de "l'attraction Aubin" qui est l'objet de toutes les attentions (à raison ?). Equipe à suivre.

Le Champion :

Grenoble - Les Brûleurs de Loups peuvent légitimement prétendre au titre, et Grenoble redevenir le bastion du hockey français qu'il se doit d'être. Alors cette saison peut être la bonne pour renouer avec le succès.

La surprise :

Dijon - pour les raisons évoquées auparavant.

Le relégué :

Caen - la formation normande est sur la sellette depuis un moment, multipliant les play-downs dans lesquels ils excellent pourtant. Mais à trop tirer sur la corde... Les Drakkars ne semblent pas vraiment armés pour éviter le tour de relégation, et guère plus pour en sortir victorieux cette fois-ci, quelqu’en soit l'adversaire.

 

Pierre Barthelemy

Top 4 pour la saison régulière:

1. Rouen :

L'équipe semble compacte et talentueuse.

2. Angers :

Très proche de Rouen, forcément dans les 4 premiers.

3. Amiens :

Semble avoir une équipe équilibrée, mais qui nécessitera un bon rodage pour faire jouer tout le monde dans le même sens. Axel Rioux sera le joueur à suivre pour son retour en France.

4. Grenoble :

Grenoble et son nouvel entraîneur auront fort à faire pour retrouver les sommets, il faudra être fort rapidement. Tout cela reste très serré ensuite.

Le Champion :

Rouen - Avec l'expérience, je vois bien l'équipe aller jusqu'au bout

La surprise :

Lyon - un promu avec une belle préparation et un beau recrutement. Epinal pourrait aussi sortir son épingle du jeu

Le relégué :

Caen - Caen me semble dans l'autre sens assez loin du niveau requis. Brest serait un poil devant pour se maintenir.

 

Marc Branchu

Top 4 pour la saison régulière:

1. Angers
2. Rouen
3. Grenoble
4. Briançon

Le champion :

Rouen - qui sera plus frais et plus expérimenté

La surprise de la saison :

Si par surprise on entend capable d'intégrer le top-4, alors Epinal ou Gap, qui peuvent déloger les cadors car ils ont beaucoup gagné en profondeur de banc. Lyon terminera 10e et meilleur promu depuis six ans, mais je ne sais si on peut qualifier ça de surprise.

L'équipe reléguée :

Caen - mais personne ne voudra les affronter en play-down.

 

Thierry Frechon

Top 4 pour la saison régulière :

1. Rouen :

Rouen a perdu en physique et en expérience mais aura plus de vitesse et surtout des mains à la ligne bleue.

2. Angers :

Les Ducs ont plus d’expérience et s’est aussi renforcé en défense avec un profondeur de banc similaire à celui des Dragons.

3. Grenoble :

Les Brûleurs de Loups ne devraient pas laisser échapper une des deux autres places du top 4 à moins de recruter un gardien de plomb. Un entraîneur stimulant et les apports offensifs de Chouinard et de Bouchard devraient rebooster les Brûleurs de Loups. Je parie sur le fait que tous les intérêts, égos et tempéraments grenoblois aillent dans le même sens.

4. Gap :

Je mise sur la dynamique de Gap. Belles installations, un coach mobilisateur qui est une valeur sûre, qui a monté, encore une fois, une équipe pour le jeu qu’il préconise. Des transfuges de Briançon motivés pour prouver qu’ils ont fait le bon choix c’est ce cocktail que je vois bien en quatrième position.

Le Champion :

Rouen - La première raison parce que personne de neutre ne dira qu’il n’en a pas les moyens. La seconde parce que cette équipe me tient à cœur depuis longtemps. La troisième parce que pour la première fois en quatre saisons, les Dragons n’auront pas à gérer la finale de Coupe continentale, et ils pourront se consacrer uniquement à l’objectif Magnus.

La surprise :

Chamonix - On ne présente plus Stéphane Gros. Le groupe est stable. Les Chamois ont une vraie identité de jeu et une histoire commune, sans trop de mercenaires. Le remplacement de Rubin qui n’a pas eu le rendement souhaité (par Beaudry, Andersen ou Bissonette) sera à coup sûr un renfort pour l’équipe. C’est difficile d’aller jouer à Richard Bozon et Chamonix a réussi à parvenir en finale de la coupe de la ligue la saison dernière. Autant d’argument pour en faire ma surprise possible.

Le relégué

Caen - Ils jouent trois fois sur quatre les playdown et je n’ai pas d’argument pour dire qu’ils ne les joueront pas cette année. Cela ne veut pas dire que le serial killer des playdown descendra en division 1. 

 

Josselin Giret

Top 4 pour la saison régulière:

1. Angers :

Bellemare, Fortier, Hardy... Plusieurs joueurs majeurs ont quitté l'Anjou. Mais le staff des Ducs n'a pas chômé pendant l'intersaison. En enrôlant Jean-Sébastien Aubin, Sébastien Bisaillon et Yannick Tifu, Angers a recruté fort et aligne une équipe toujours aussi solide en défense et a priori sans failles.

2. Grenoble :

Les Brûleurs de Loups manquaient de qualité sur le banc. Avec l'arrivée de Richard Martel, le problème semble réglé. L'entraîneur canadien a construit un groupe solide. D'abord en conservant les Treille, Lessard et Petit. Puis en recrutant Chouinard et Bouchard, notamment. Avec ça, Pôle Sud devrait à nouveau vibrer. À condition que le gardien, la seule incertitude grenobloise du moment, tienne la route.

3. Rouen :

Privés de Coupe Magnus l'an dernier, les Normands vont avoir des envies de revanche. Avec Patrick Coulombe pour diriger leur défense et un arsenal offensif de premier ordre, Rouen ne devrait pas passer à côté du haut de tableau. Surtout que les Dragons n'ont plus de Coupe Continentale à jouer.

4. Gap:

Les Rapaces ont signé le gros coup de l'intersaison en attirant Luciano Basile sur leur banc. L'entraîneur italo-canadien sera cette année à la tête d'une formation sans grande star, mais terriblement difficile à manœuvrer et basée sur plusieurs valeurs sûres du championnat.

Le Champion :

Grenoble.

La surprise :

Dijon - peut-on encore parler de surprise avec les Ducs ? Pas vraiment. Il n'empêche, les Bourguignons risquent d'avoir du mal cette année à accrocher le top 4. Mais dirigés par Jarmo Tolvanen, sans doute le meilleur entraîneur de Ligue Magnus, et après un recrutement malin, les Dijonnais présentent une fois de plus de sacrés arguments.

Le relégué :

Caen - à force de jouer avec le feu, et sauvés de justesse ces deux dernières saisons, les Drakkars devraient bien finir par se brûler. 

 

Christophe Laparra

Top 4 pour la saison régulière :

1. Angers :

Si Aubin est au niveau de sa réputation, les Ducs vont posséder le meilleur gardien de la Magnus. Avec leur jeu défensif au point et un Bellemare semble-t-il très bien remplacé par Tifu, les Ducs peuvent finir sur la plus haute marche.

2. Rouen :

Les Dragons ont encore bien recruté cette saison et devraient trouver une certaine stabilité devant le filet avec Riopel. Sans coupe continentale dans un coin de la tête, priorité sera donnée à la Ligue Magnus.

3. Grenoble :

Un nouveau coach avec de la poigne et de l’expérience, une attaque XXL avec Bouchard et Chouinard en renfort, les Brûleurs de Loups ont les ingrédients pour retrouver le podium cette saison. À condition de trouver un gardien qui tienne la route…

4. Gap :

Basile change de club et emmène avec lui des éléments clés des champions de France en titre. Avec un recrutement judicieux et quelques valeurs sûres de la saison dernière, Basile peut emmener les Rapaces vers le top 4.

Le Champion:

Grenoble - si les Brûleurs de Loups mettent la main sur un gardien solide, ils auront la possibilité d'aller au bout. Martel est peut-être le chaînon manquant qui permettra à cette équipe de retrouver le succès, notamment lors des play-offs. À condition d'éviter les blessures car les Brûleurs de Loups manquent de profondeur en attaque. Sinon Rouen, qui laisse rarement échapper le titre deux saisons d'affilée, sautera sur l'occasion de reprendre son bien...

La surprise :

Lyon - le promu pourrait n’en n’avoir que le nom cette saison. Contrairement à Brest qui avait gardé la même ossature que l’équipe championne de D1, les Lions ont sérieusement recruté en Ligue Magnus. Avec un entraîneur d’expérience, trois lignes homogènes et un gardien solide, ils ont les moyens de terminer dans la première partie de tableau.

Le relégué :

Caen - Caen et Brest se sont livrés une sacrée bataille en play-downs la saison dernière. Ils pourraient bien remettre ça cette saison car le promu de D1 (Lyon) semble un cran au-dessus.  Avec un résultat inversé cette fois ? Le recrutement des deux équipes le laisse clairement penser… 

 

Nicolas Leborgne

Top 4 pour la saison régulière:

1. Rouen :

1er budget et pas de raison que la contre-performance de la saison dernière se reproduise. La demi contre Angers s'est jouée à peu de choses.

2. Angers :

Grâce à sa défense et son gardien. À voir comment l'attaque va compenser les départs.

3. Grenoble :

Qui va sans doute reprendre place parmi les meilleurs cette saison avec un nouveau coach réputé

4. Briançon :

Avec un effectif expérimenté mais des doutes dans les cages, avec un duo qui doit s'affirmer.

La surprise :

Lyon - auteur d'une bonne préparation, pourrait jouer les troubles fêtes.

 Le relégué :

Caen - les Drakkars semblent destiner au barrage de relégation, où ils excellent toujours. Dernier oui, mais relégué, pas sûr...

 

Benoit Mantel :

Top 4 pour la saison régulière:

1. Angers :

Une défense vraiment redoutable, une équipe homogène et qui se connait, les Canadiens nouveaux ne devraient pas être dépaysés. Si Aubin ne décline pas trop, la saison régulière devrait leur revenir.

2. Dijon :

Un effectif stable, le meilleur tacticien de Magnus, grosses pertes avec Ritz et le duo Boudreau-Robichaud, très intelligemment remplacées par des joueurs qui vont dans les deux sens.

3. Rouen :

La défense s'est fortement affaiblie mais le filet semble bien gardé avec un bon duo. Aucune distraction européenne et un titre à reconquérir devrait permettre de rester concentrer et d'avoir beaucoup de buts dans les matches...

4e Gap:

Basile est en train de monter une belle équipe. Elle ne sera pas première cette année, mais les perspectives dans quelques saisons sont alléchantes.

Le Champion :

Angers -  si Aubin tient.

La surprise :

Amiens - Les Gothiques pourraient faire une saison en dent de scie et voir sa légion canadienne se réveiller en play-offs.

Le relégué :

Brest - Caen semble avoir une immunité contre la relégation et Brest a perdu Pard, alors je dirais Brest.

 

Sylvain Mareil

Top 4 pour la saison régulière :

1. Angers :

Plus gros effectif sur le papier et un gardien de classe internationale qui saura, à mon avis, gagner des matchs à lui tout seul. La défense paraît bien plus solide que la saison dernière. Du poids devant avec, à priori, de belles pioches (Tifu)

2. Rouen :

C'est l'expérience. Un effectif rajeuni avec une ossature restée intacte. Riopel a l'air d'être un cran au-dessus de Girard et les attaquants ont l'air d'être de bon calibre. Sur que dans un environnement plus propice, Charland retrouvera des statistiques similaires à celles de la saison 2012-2013.

3. Dijon :

Recrutement très intéressant avec une attaque qui devrait être très prolifique. La défense semble plus fragile mais l'arrivée de Juho Mielonen donne de la sécurité. Sûr qu'avec une préparation complète, la gaillard finlandais saura être le leader de la défense dijonnaise !

4. Grenoble :

Le fait d'avoir un vrai coach (à priori) à la barre des Brûleurs de Loups est un gage de renouveau. L'attraction Chouinard en attaque va permettre de dynamiser une attaque grenobloise plutôt moribonde ces deux dernières saisons. Un vrai gardien dans les buts devenait nécessaire !

Le Champion :

Angers - si leurs gros joueurs (notamment Tifu, Aubin et Bisaillon) sont épargnés

La surprise :

Dijon - pour les mêmes raisons que ci-dessus

L'équipe reléguée :

Caen - Effectif trop juste et des renforts étrangers qui présentent des CV peu enthousiasmants

 

Adrien Rocher

Top 4 pour la saison régulière:

1. Angers :

Effectif qui paraît solide, un gardien expérimenté, et associé à tout ça un coach qui a "brisé la malédiction" en gagnant la coupe de France l'an dernier, et qui a la confiance de tout le monde, ça semble bon.

2. Grenoble :

De bons (voire très bons joueurs) sont venus, un très bon coach, il ne manque plus que l'alchimie à trouver et ça devrait ressembler à quelque chose de bien.

3. Rouen :

Un effectif qui paraît un peu moins bon que les années passées, mais Rouen reste Rouen !

4. Amiens :

Pas de "superstar" mais un effectif homogène, avec du physique, qui sera difficile à manœuvrer. Reste à savoir si Sopko sera dans le coup ou pas.

Le Champion :

Grenoble - Une nouvelle dynamique qui devrait ranimer le public de Pôle Sud qui devrait proposer une belle ambiance qui va les pousser au bout.

La surprise :

Dijon - Pas forcément de gros noms qui sont arrivés (même si Mielonen a renforcé la défense), mais un excellent mélange de joueurs expérimentés et de jeunes loups morts de faim, ça devrait être explosif.

Le relégué :

Caen - Un effectif bien trop juste autant en quantité qu'en qualité, qui paraît encore plus faible que l'an dernier.

 

Pierre-Andréa Pineau

Top 4 pour la saison régulière:

1. Rouen :

Surement l’un des recrutements les plus intelligents de cette intersaison. Si la profondeur de banc sera courte, nul doute que les dragons seront un candidat sérieux au titre. Le duo de gardiens devrait être au rendez-vous tout comme la défense qui aura un fort impact à la bleue avec Patrick Coulombe. En attaque les apports de Lacroix, Leveillé et Charland font de l’offensive rouennaise l’une des plus talentueuses sur le papier.

2. Angers :

La force des Ducs tiendra dans la continuité, bien qu’une fois de plus l’équipe change d’entraîneur avec l’arrivée de Réal Paiment. Le renouvellement de la majeure partie de son effectif va leur permettre de démarrer fort à l’automne. Si les cadres sont partis, les arrivées sont intéressantes avec notamment Bisaillon en défense. Pour Aubin, j’attends de voir, n’oublions pas qu’il aura la difficile tâche de faire oublier Hardy.

3. Grenoble :

Cette saison ma marquer enfin le renouveau pour les BDL. Nouvel entraineur et nouvelles ambitions pour le club historique des alpes. Si les problèmes de blessures et de gardiens vont poser des problèmes en début de saison, la troupe du déjà emblématique Richard Martel risque de finir fort cette campagne, mais attention à la profondeur de banc un peu juste pour le moment.

4. Briançon :

Attention à ne pas enterrer trop vite le champion de France en titre. Actuellement en pleine CHL, les Diables rouges sont en train d’engranger du rythme et de l’expérience pour la suite de la saison. De plus l’effectif reste très compétitif avec notamment la récente arrivée d’Andreas Frisk. Champion peut-être pas, mais top 4 avec au moins une finale de coupe sûrement.

Le Champion :

Grenoble – Les BDL ont vraiment une équipe de play-offs et risque fort de soulever la coupe selon moi. Avec une équipe équilibrée et quelques renforts qui devraient surement arriver, Grenoble dispose de toutes les armes pour être champion, au nez et à la barbe des deux autres favoris (Angers et Rouen).

La surprise :

Amiens – Là aussi je vois cette équipe taillée pour les play-offs. Si un top 4 voir un top 6 sera compliqué en saison régulière, je miserais bien sur la participation des gothiques aux demi-finales. La troupe de Barry Smith semble physique avec de gros travailleurs, parfait pour le tournoi printanier.

Le relégué :

Morzine – Avec un effectif très juste en attaque et une défense correcte mais limitée, les pingouins devraient selon moi faillir en play-downs face à Caen plus expérimenté à ce moment de la saison qui malgré un effectif trop juste dispose d’une force de collectif capable de gagner ce genre de match.

 

Pierre Planchenault:

Top 4 pour la saison régulière :

1. Rouen:

Encore une belle équipe cette année et une attaque ultra complète avec un Charland qui je pense va affoler les compteurs après sa saison en demi-teinte.

2. Angers:

Tout de même une nouvelle page pour les Ducs avec le départ de joueurs clés mais de très belles recrues offensives (à voire tout de même pour l’adaptation au jeu Magnus). Bisaillon et Aubin qui apportent une énorme plus-value derrière.

3. Grenoble :

Le duo Bouchard Chouinard va faire parler la poudre, une équipe homogène et ultra complète.

4. Gap :

Basile a fait son équipe à Gap avec de belles recrues extérieures et l'arrivée de certains de ses soldats de Briançon.

Le champion :

Angers - pour moi ils ont tout le nécessaire pour aller au bout et enfin gagner la ligue Magnus.

La surprise :

Gap - je pense qu’ils vont faire une très grosse saison. Il sera, je pense très difficile d'aller gagner là-bas.

Le relégué:

Brest - en tant que supporter caennais il m'est difficile de dire Caen même si je pense que les Drakkars auront un mal fou à accrocher les play-offs. Je dirais donc Brest, même si l'équipe s'est renforcée et semble plus homogène, le départ de Pard risque de leur faire très mal et la paire Bertein/Goetz est tout de même un pari en Ligue Magnus.