1re journée D1 : Tours frappe d'entrée

Avec le retrait de deux divisions d'un coup de Villard-de-Lans, il n'y a que 13 clubs en division 1 qui compte donc un exempt par journée (Mulhouse ouvrant le bal). Comme les problèmes de la patinoire de Courbevoie ont reporté le match contre Mont-Blanc dans trois semaines, il n'y avait donc que cinq rencontres pour l'ouverture de la saison de D1.

La compétitivité des promus est toujours observée lors d'une première journée. Le retour de Jérôme Pourtanel dans la patinoire de Neuilly-sur-Marne, où il a entraîné pendant dix ans, fut triomphal. Menée 2-0, son équipe de Tours s'est imposée 7-3 avec des doublés de Mans Papaux et Matej Kiska. L'autre promu Toulouse-Blagnac a été battu avec les honneurs chez un des cadors de la division Nice. Encaissant deux buts en sept minutes et complètement dominé pendant un quart d'heure, il a pris confiance à partir d'un but en infériorité numérique d'Alexis Codevelle et a su rivaliser durant le reste du match (4-3).

L'ambitieux Bordeaux a parfaitement démarré en remportant 3-0 le derby contre Nantes avec un blanchissage de Sebastian Ylönen. Il a fallu attendre 35 minutes que Vincent Cadren débloque les compteurs dans ce match. L'autre club atlantique Anglet a obtenu la victoire aux tirs au but à Dunkerque (3-2).

Enfin, Reims espère une bien meilleure saison que le cauchemar vécu l'an dernier et est sorti vainqueur d'un incroyable chassé-croisé à Cholet. Chaque équipe a pris tour à tour deux buts d'avance avant de se faire rejoindre, et c'est à l'avant-dernière minute que le but de Jérémy Sabatier a donné la victoire aux Champenois (7-8).