Wasquehal - Amnéville (match amical)

Deux semaines après une victoire face aux Bulldogs de Liège, champions de Belgique, les Lions de Wasquehal poursuivent la préparation avant leur grand retour en championnat, prévu à Valenciennes. La réception d’une formation de Division 2, ponctuant une journée « portes ouvertes », doit leur permettre d’effectuer un dernier rodage avant le derby du 20 septembre.


Valenciennes justement où se sont dernièrement imposés les Galaxians d’Amnéville, visiteurs du soir, un an et demi après une large défaite en amical ici-même face à Reims. Les Mosellans chercheront cette saison à éviter une sortie de route prématurée, comme celle qu’ils ont subie aux mains de Champigny-sur-Marne en huitièmes de finale. Si leur meilleur pointeur Mikulas Bicha n’est plus là, ils n’en conservent pas moins une touche slave par l’arrivée de Radim Herman, ex-Choletais, et le retour en défense du géant Petr Zib. Mais c’est aussi un accent vosgien qui résonnera dans leur vestiaire cette saison. La mise en sommeil de la deuxième équipe d’Epinal explique les arrivées de Guillaume Papelier, Boris Dunand, Romain Mauffrey, Kévin Benchabane ou encore Kévin Pernot.

Les Lions démarrent la rencontre avec détermination et pressent, à l’image de François Piquet, débordant à gauche pour employer Casensky. Un oubli défensif permet à Angelczyk d’isoler Hamoudi, déjoué par le portier tchèque. Ce dernier s’interpose à trois reprises face à Fauchart, permettant aux siens de ne pas subir une ouverture du score… qui intervient sur le contre. L’offensif Petr Zib, revenu d’une saison à Rostock, en Oberliga, se retrouve dans une position inhabituelle devant la cage, insistant face à Fabien Chardon, auteur de l’arrêt initial (0-1 à 06'09"). Les Nordistes, jusqu’ici seulement inquiétés par Bedec, subissent le jeu emmené par Herman, très à l’aise avec le palet, qui bute sur le dernier rempart puis sur le poteau.

Sur la première infériorité, concédée par Jenista, les Mosellans se montrent encore dangereux car Grégory Dubois est dépossédé du disque et voit Adrien Maurer filer à la cage, devant laquelle le palet est récupéré in extremis par la défense. À leur tour en avantage suite à une faute de l’ancien défenseur dunkerquois, les blancs pilonnent la cage wasquehalienne par Petr Zib, mais une botte solide contrecarre les plans du grand Tchèque, dont deux autres essais passent hors-cadre.

La rencontre s’anime un peu plus au retour à cinq : Fabien Chardon protège sa lucarne face à Florian Dars, servi dans le slot, puis la passe de Herman vers le centre est ratée par Bedecs. Wasquehal contre-attaque par un « deux contre zéro » à l’issue négative pour Boschetti et Fauchart. Le tout au cours d’une minute ponctuée d’une faute de Dutkovic, alors que Herman laisse passer l’occasion de sanctionner un changement de ligne raté.

Ce deuxième avantage numérique voit Adam Casensky sortir un bel arrêt de la mitaine face à Alexis Thomas, qui trouvera la barre transversale au retour du vestiaire. Occasion d’égaliser à un moment où les Galaxians accélèrent, d’abord par leur capitaine Antoine Thomas, en débordement sur la gauche et frustré lui aussi par le métal. Sur la présence suivante, le capitaine lorrain combine avec Radim Herman pour affoler l’arrière-garde, au sein de laquelle son homonyme nordiste gagne à son tour la geôle. On retrouve les principaux protagonistes sur le jeu de puissance subséquent : à la bleue, Zib arme un lancer que Chardon repousse, Herman prend le rebond (0-2 à 28'34").

Les Lions ont pris un sérieux coup derrière la tête et sont à ce moment assaillis de toutes parts. Ils frôlent la correctionnelle en oubliant Arnaud Disnard et en voyant Mathieu Munch les déborder. Face à un bloc amnévillois bien en place, la relance pêche elle aussi et les possibilités de défier Adam Casensky, moins sollicité dans le tiers intermédiaire, viennent de positions assez excentrées pour Turpin et Fauchart. Un cinglage de Jenista peut relancer la troupe de Frédéric Nilly, mais c’est Michal Debecs qui s’illustre en solitaire, feinte Chardon et ne trouve que le poteau, subissant il est vrai la faute d’Alexis Thomas. Si un jeu à trois déployé par Herman, Zib et Munch fait encore vaciller les joueurs de la Métropole, la marque n’évoluera pas avant le deuxième coup de sirène.

La physionomie de la dernière période est tout autre, Wasquehal malmenant son adversaire à plusieurs reprises. À commencer par un 3 contre 1 mené par Fauchart, face à qui Casensky s’interpose, avant d’écarter une reprise en force de Benjamin N’Guyen. De nouveau à quatre suite à un accrocher de Petr Zib, les visiteurs voient leur dernier rempart briller devant Dubois, positionné en entrée de zone, Louf, auteur d’un lancer en hauteur parfaitement maîtrisé, et enfin N’Guyen, trois anciens Corsaires habitués à affronter les Galaxians en Division 1 il y a quelques années. La succession de fautes aura raison du Tchèque. Le faire-trébucher d’Antoine Thomas augure a priori du même scénario, car Maxime Boschetti ne peut trouver la faille, puis Sébastien Fronty se heurte à une jambière solide. Mais la mise au jeu est remportée par Vienne, et le palet parvient à Benjamin N’Guyen, auteur d’un lancer tendu qui transperce la défense, gardien compris (1-2 à 51'51").

L’issue de la rencontre rendue indécise, les pensionnaires de Division 3 pressent à nouveau, par Benjamin Louf, face auquel Adam Casensky est moins serein. Amnéville trouve toutefois les ressources pour réagir, après avoir passé une bonne partie de la période dans une position attentiste. Lubomir Dutkovic fait à son tour résonner le poteau, initiant une fin de rencontre difficile pour les Lions. En virtuose, Radim Herman confisque le palet et offre le troisième but à Michal Bedecs, surgi sur la droite (1-3 à 56'15"). Sacha Maccioni manque le cadre sur un tir de pénalité (57'00"), imprécision dont ne fera pas preuve Kévin Pernot, dont la tâche est il est vrai facilitée par la sortie prématurée de Fabien Chardon (1-4 à 58'44"). Le Clermontois, paré du symbolique numéro 63, reprend possession de sa cage, pour subir un ultime assaut de Michal Bedecs, dont le tir dévié donne à la marque une lourdeur quelque peu démesurée (1-5 à 59'14") au regard des bonnes intentions wasquehaliennes.

Côté amnévillois, les prestations de Radim Herman et Petr Zib tendent à prouver qu’ils ne tardent pas à (re) trouver leurs marques dans une formation avide de racheter une saison 2013-2014 terminée dans la frustration.

Commentaires d’après-match

Antoine Thomas (attaquant d’Amnéville) : "Sur une petite glace, nous savions qu’il fallait se préparer à sortir vite, shooter plus, et ce fut un bon match amical. Au premier tiers-temps nous avons été bougés, les arbitres laissent jouer et notre gardien sort une bonne partie. Ce fut peut-être le match le plus compliqué de notre préparation. Radim Herman remplace Bicha, notre meilleur buteur l’an dernier, et a déjà fait un bon match à Valenciennes. Zib est un défenseur très offensif qui a évolué chez nous du temps de la D1, et dont le retour fera du bien. L’objectif cette saison sera d’exploiter au mieux notre potentiel et d’être prêts pour les play-offs. La saison dernière nous avions fait une bonne deuxième partie de saison mais n’étions pas préparés pour la suite. La difficulté de la formule du championnat est que nous ne jouerons que seize matchs en saison régulière, même si le niveau est souvent équilibré."


Wasquehal – Amnéville 1-5 (0-1, 0-1, 1-3)
Samedi 13 septembre 2014 à 20h30 à la patinoire Serge Charles de Wasquehal.
Arbitrage de Frédéric Massé assisté de Geoffrey Yssembourg et Alexandre Bourreau.
Pénalités : Wasquehal 6' (2’, 4’, 0’), Amnéville 10' (4', 2’, 4’).
Tirs : Wasquehal 38 (14, 10, 14), Amnéville 34 (9, 13, 12).

Évolution du score :
0-1 à 06'09" : Zib assisté de Maccioni et Disnard
0-2 à 28'34" : Herman assisté de Zib et Bedecs (sup. num.)
1-2 à 51'51" : N’Guyen assisté de Vienne (sup. num.)
1-3 à 56'15" : Bedecs assisté de Herman
1-4 à 58'44" : Pernot, cage vide
1-5 à 59'14" : Bedecs assisté de Herman et Zib

Wasquehal

Gardien : Fabien Chardon (sorti de 57'56" à 58'44").

Défenseurs : Grégory Dubois - Sébastien Fronty ; Alexis Thomas (C) - Benjamin Louf ; Albin Terrenoire - Jakub Mencik ; Thibault Verschaeve à 55’20".

Attaquants : Benjamin Turpin - Maxime Boschetti (A) - Thomas Fauchart (A) ; Valentin Vienne - Benjamin N’Guyen - Robin Morvan ; Nicolas Hamoudi - François Piquet - Simon Angelczyk.

Remplaçant : Jean-Christophe Rohart  (G).

Amnéville

Gardien : Adam Casensky.

Défenseurs : Jan Jenista - Petr Zib ; Boris Dunand - Lubomir Dutkovic (A) ; Lucas Catelli.

Attaquants : Kévin Pernot - Antoine Thomas (C) - Adrien Maurer (A) ; Florian Dars - Michal Bedecs - Radim Herman ; Mathieu Munch - Arnaud Disnard – Sacha Maccioni.

Remplaçant : Loïc Hilt (G).