La Slovaquie sous le choc

 

Alors que la mort de Pavol Demitra dans le crash de Yaroslavl en 2011 est toujours dans les mémoires (un film retraçant sa vie est sorti dans les salles le 11 septembre), le monde du hockey slovaque est de nouveau plongé dans le deuil depuis hier soir et l’annonce du suicide de Miroslav Hlinka, champion du Monde 2002, médaillé d’argent en 2000 et de bronze en 2003. Il a été retrouvé pendu dans la chambre d’hôtel qu’il occupait à Banská Bystrica depuis qu’il était devenu cet été l’adjoint de l’entraîneur Miroslav Chudý.

A 42 ans, il venait de mettre fin à une riche carrière en club (quinze équipes différentes en Slovaquie, République tchèque, Russie, Finlande et Suède) et en sélection nationale (82 matches, quatorze buts). Outre les trois métaux acquis aux Mondiaux, Hlinka a remporté le titre fédéral tchécoslovaque en 1992 avec son club maternel Trenčín, le championnat slovaque en 2000 (Slovan Bratislava) ainsi que l’Extraliga tchèque en 2004 (Zlín).

Les raisons de son acte ne sont pas encore déterminées.