Caen - Angers (Ligue Magnus, 1re journée)

Les Drakkars se rassurent !

Les Drakkars accueillent l'équipe d'Angers pour le premier match de la saison de ligue Magnus. Après la gifle reçue mardi au Haras (7-1), les joueurs de Luc Chauvel auront à cœur de prouver leur réelle valeur. Angers se présente au complet mais toujours dans l'attente d'un dernier défenseur. Thiery Poudrier est toujours absent, grosse perte pour les Drakkars, le Canadien étant le "poumon" de l'équipe.

Comme on pouvait s'y attendre, les Angevins prennent rapidement le contrôle du palet et imposent leur rythme. Geffroy tente bien d'inquiéter Aubin, mais ce sont les Ducs les plus dangereux. Les hommes de Paiement s'installent durablement autour de la cage de Dupont. Le Canadien est impérial face à Lefebvre et rassure sa défense. Recroquevillée dans sa zone, l'équipe caennaise cherche constamment le contre et Fabien Métais, bien lancé en zone neutre, est fauché face au but par Sébastien Bisaillon. Le penalty semble logique. Le jeune formé à Amiens se lance et trompe Aubin d'un tir puissant (6'06", 1-0).

Les Ducs repartent tout de suite en zone offensive et continuent à mettre leur jeu en place mais Dupont multiplie les arrêts et garde sa cage inviolée. Walls se retrouve seul face au cerbère caennais, qui effectue deux réflexes de grande classe pour conserver l'avantage au score. Le poteau sauve également des Drakkars acculés dans leur zone et n'arrivant pas à ressortir la rondelle. Ils n'inquiéteront pas plus Aubin suite à une faute de Henderson.

La fin du tiers est marquée par le choc entre Dupont et Gaborit. Gliga, pris de vitesse, est pénalisé pour avoir balancé le Français sur la cage caennaise. Dupont met du temps à se relever mais il rassure tout de suite son banc en intervenant devant Skinnars, très discret ce soir. Les Angevins n'arrivent pas à tromper la vigilance de l'équipe adverse malgré une nouvelle pénalité locale. Caen mène donc à la fin du premier tiers, totalement contre le cours du jeu. La chance semble fuir les Ducs qui n'arrivent pas à marquer malgré une domination outrageante.

Le deuxième tiers repart sur le même rythme, Angers maîtrise totalement son sujet et ne s'affole pas. Bien décalé par Tifu, Bisaillon lance du poignet et trompe la vigilance de Dupont (24'08", 1-1). Tim Crowder semble avoir dévié le tir devant le slot mais c'est bien le n°2 angevin qui est annoncé comme buteur.

Caen semble marquer le coup physiquement tandis que les Angevins maintiennent la pression en zone offensive. Leur pressing très haut ne permet pas aux Caennais de ressortir le palet proprement. C'est encore Bisaillon qui sème la zizanie dans la défense caennaise côté droit, Dupont bouge sa cage et est logiquement pénalisé pour retard de jeu. Busto récupère le palet côté droit et file à pleine vitesse, mais son tir s'échoue sur le poteau.

Alors que Caen arrive enfin à dégager le puck, Barlock est pénalisé bêtement pour avoir mis un coup de crosse sur le dos d'un Angevin. Cette faute sera fatale aux Drakkars, Tifu, omniprésent offensivement, lance un tir du poignet très rapide qui trompe Dupont côté bouclier (30'39", 1-2). Angers prend logiquement l'avantage dans ce match qu'il domine dans tous les secteurs.

Les Caennais ont ensuite la possibilité de revenir grâce à de nombreuses pénalités adverses. Les Drakkars arrivent à installer leur jeu, mais ça manque de vitesse dans les passes pour inquiéter la solide défense angevine. Barlock et Gyesbreghs s'essaient à longue distance mais Aubin reste vigilant. Poudrier excelle dans l'organisation du jeu en supériorité, son absence est très préjudiciable dans ces moments-clés. C'est finalement Dupont qui se fera une fois de plus remarquer avec un très bel arrêt-réflexe de la mitaine sur un tir puissant de Skinnars. Les Angevins ont donc remis les pendules à l'heure dans ce tiers, toujours aussi dominateurs dans le jeu et en imposant leur rythme aux Caennais.

Le troisième tiers repart sur un rythme beaucoup moins soutenu, le jeu est beaucoup plus décousu. Angers ne force pas forcément pour tuer le match, se contente de conserver le palet et couper les offensives caennaises quand cela est nécessaire. Après une vilaine charge sur Gauthier, le match s'intensifie mais l'arbitre décide de laisser jouer. Les charges sont de plus en plus appuyées et Pain est chargé dans le dos contre la balustrade mais la faute ne sera pas sanctionnée.

Malgré une baisse de régime côté angevin, les Caennais manquent d'automatismes pour inquiéter Aubin. L'ancien NHLer dégage une grande sérénité dans sa cage et il en faut sûrement plus pour tromper sa vigilance. Il faut attendre la fin du tiers pour voir les Caennais se réveiller. Après un temps mort, Dupont laisse sa cage vide. Caen se jette de toute part sur la cage adverse. Métais et Gyesbreghs lance vers la cage, mais cela ne suffira pas pour revenir au score.

Angers a maîtrisé ce match du début à la fin, sans jamais être réellement inquiété. Tifu et Bisaillon ont été les fers de lance de l'équipe. Côté caennais, le bilan est globalement positif. Dupont a été impressionnant sur ce match avec beaucoup d'arrêts réflexes et très peu de rebonds. La défense également a fait bonne figure en protégeant bien le slot. Même si les Caennais ont eu un mal fou à bloquer le jeu adverse en transition, c'est en attaque que le bilan est moins reluisant. Très peu d'actions collectives en attaque et des automatismes qui manquent pour mettre en danger une solide équipe angevine. Le HCC affrontera mardi soir l'équipe de Brest, plus à sa portée.

 

Caen - Angers 1-2 (1-0, 0-2, 0-0)
Samedi 13 septembre à la patinoire de Caen La Mer. 650 spectateurs.
Arbitrage de Damien Bliek assisté de Charlotte Girard et Matthieu Loos.
Pénalités : Caen 10' (4', 4', 2') ; Angers 14' (6', 8', 0')
Tirs : Caen 18 (7, 7, 4) ; Angers 36 (14, 13, 9)

Evolution du score :
1-0 à 06'06" : Métais (tir de pénalité)
1-1 à 24'08" : Bisaillon assisté de Tifu
1-2 à 30'39" : Tifu assisté de Bisaillon et Skinnars (sup. num.)
 

Caen

Gardien : Mickaël Dupont.

Défenseurs : Ryan Barlock - Vadim Gyesbreghs ; Charlie Doyle - Tim Carr ; Nicolas Deshaies - Martin Ropert.

Attaquants : Jean-Christophe Gauthier - Roberto Gliga - Brice Chauvel (A) ; Erwan Pain - Thibault Geffroy (C) - Mathias Arnaud ; Fabien Métais ou Hugo Damy - Damien Grendka - Alexandre Palis ou Yohann Ropert.

Remplaçant : Quentin Kello (G). Absent : Thiery Poudrier (genou).

Angers

Gardien : Jean-Sébastien Aubin.

Défenseurs : Florent Aubé - Sébastien Bisaillon ; Michael Busto - Gary Léveque ; Andrej Mrena - Paul Bahain ; Sébastien Valade.

Attaquants : Tim Crowder - Yannick Tifu - Johan Skinnars  ; Brian Henderson - Julien Albert - Robin Gaborit ; Braden Walls - Cody Campbell - Guillaume Lefebvre ; Dimitri Thillet - [Tifu] - Alexis Crosnier

Remplaçants : Alexis Neau (G), Damien Sanchez.