Angers - Epinal (Ligue Magnus, 2e journée)

Les Ducs chutent d'entrée au Haras

Première à domicile pour les Ducs d'Angers dans ce championnat de France 2014-2015. Ils reçoivent le Gamyo d'Épinal qui reste sur une victoire probante contre les Pingouins de Morzine (9-2) en Ligue Magnus.

HOCEVAR 1Les Ducs prennent le match par le bon bout et imposent une pression sur la cage d'Andrej Hocevar, le portier visiteur. Vite dépassés, les Spinaliens se mettent à la faute très rapidement par l'intermédiaire d'Aziz Baazi (crosse haute, 01'42").

Angers installe son jeu de puissance assez rapidement, mais Andrej Hocevar écœure à lui seul toutes les tentatives angevines, notamment sur une grosse frappe à la bleue de Sébastien Bisaillon (4').

Les Ducs continuent leur pressing mais le portier visiteur retarde encore et toujours l'ouverture du score. Ses partenaires se mettent une nouvelle fois à la faute lorsqu'Alain Goulet se fait rattraper par la patrouille (faire trébucher, 07'19"). Angers s'installe rapidement dans la zone adverse et exerce une pression sans relâche. Ainsi Tim Crowder, bien servi côté gauche par Yannick Tifu, reprend en "one-timer" et trouve la barre transversale d'un Andrej Hocevar archi-battu (07'58").

Quelques instants plus tard, le Gamyo se retrouve à égalité numérique mais n'arrive pas à annihiler la fougue angevine. Les Vosgiens sont une nouvelle fois tout heureux lorsque Robin Gaborit s'arrache côté gauche et trouve le poteau opposé (09'45").

Angers n'arrive pas à conclure ses actions et fait souffler ses adversaires lorsque Johan Skinnars se retrouve sur le banc des bannis (cinclage, 10'08"). Épinal met en place son jeu de puissance et fait bien tourner la rondelle dans la zone adverse, sans pour autant inquiéter outre mesure Jean-Sébastien Aubin, le portier des Ducs d'Angers.

Il faudra attendre la fin de tiers pour voir le score évoluer. Après une faute peu évidente de Braden Walls (charge avec la crosse, 16'04"), le Gamyo se retrouve une nouvelle fois en power-play. Les Vosgiens concrétisent cette situation par l'inusable Jan Plch. Ce dernier récupère la rondelle devant la cage angevine avant de la placer ras glace le long du poteau droit de Jean-Sébastien Aubin (0-1, 16'37").

Les Angevins n'ont pas le temps de cogiter puisqu'ils égalisent vingt-cinq secondes plus tard. Les Ducs s'y reprennent à trois fois mais Braden Walls finit par tromper Andrej Hocevar dans une cage ouverte (1-1, 17'12"). Les deux équipes rentrent au vestiaire sur ce score de parité.

GABORITrobin20130910035Le deuxième tiers est tout autre et les débats s'équilibrent. L'intensité physique imposée par les Angevins commence à se faire ressentir dans les jambes. Épinal - qui semble plus frais physiquement - perd le palet derrière sa cage et va le payer cash. Johan Skinnars sert Tim Crowder devant le slot qui trompe tranquillement ras glace Andrej Hocevar (2-1, 23'17").

Rageant pour des Vosgiens plutôt revenus avec de très bonnes intentions. Les protégés de Philippe Bozon ne vont pas gamberger très longtemps. Après une faute de Tim Crowder (obstruction, 27'26"), alors qu'Angers maîtrise plutôt bien cette situation d'infériorité, une perte de palet à la bleue profite à Michal Petrak qui sert Alain Goulet. Ce dernier s'infiltre dans la zone angevine et place le palet dans le petit filet de Jean-Sébastien Aubin, côté bouclier (2-2, 28'50").

Une juste récompense pour des Spinaliens concernés et appliqués. Ils s'inclinent une nouvelle fois alors qu'Angers évolue à cinq contre quatre (charge avec la crosse de Peter Valier, 32'13"). Johan Skinnars - esseulé devant le slot - est servi par Yannick Tifu. Le temps pour le Suédois des Ducs de contrôler et de placer le palet dans un trou de souris (3-2, 33'57"). Les débats se sont clairement équilibrés.

Le troisième tiers redémarre avec une mainmise spinalienne sur le jeu. Les Angevins sont émoussés et semblent clairement accuser le coup de leur débauche d'énergie du premier tiers.

WallsBradenC'est tout naturellement que les visiteurs égalisent. Installés depuis quelque temps dans la zone adverse, les Spinaliens affolent l'arrière-garde angevine. Jan Plch - le vétéran slovaque - contourner le but et place la rondelle entre le poteau et la botte gauche de Jean-Sébastien Aubin, revenu trop tard (3-3, 53'48"). Plus rien ne sera marqué malgré quelques tentatives vosgiennes en fin de temps réglementaire.

Place à la prolongation ou le suspense ne va pas durer longtemps. Sur une magnifique remontée de palet, Jan Plch - encore lui - frappe plein axe. Le portier angevin laisse un mauvais rebond qui profite à Alain Goulet, bien placé devant le slot (3-4, 61'39").

Première défaite officielle des Ducs en ce début de saison. Le manque de réalisme dans le premier tiers et le manque de fraîcheur par la suite auront été les facteurs déterminants de ce match. De plus, la prestation très moyenne de Jean-Sébastien Aubin n'a pas aidé les Angevins.

La victoire spinalienne est méritée. Laissant passer l'orage lors du premier tiers, les hommes de Philippe Bozon sont revenus au score par deux fois avant de l'emporter en prolongation. Jan Plch démontre une nouvelle fois que le temps n'a pas d'emprise sur ses performances. On peut également ajouter le match solide d'Andrej Hocevar dans les cages.

Étoiles du match : *** Jan Plch (Épinal), ** Alain Goulet (Épinal), * Andrej Hocevar (Épinal)


Angers - Caen 3-4 (1-1, 2-1, 0-1, 0-1)
Samedi 20 septembre 2014 à 18h30 à la patinoire du Haras. 820 spectateurs.
Arbitres : Jérémy Rauline assisté de Clément Goncalves et Jérémie Douchy
Pénalités : Angers 12' (4', 2', 6') ; Épinal 10' (4', 4', 2').
Tirs cadrés : Angers 37 (14, 14, 8, 1) ; Épinal 43 (17, 12, 12, 2)

Évolution du score :
0-1 à 16'37" : Plch (sup. num.)
1-1 à 17'12" : Walls assisté de Lefebvre et Valade
2-1 à 23'17" : Crowder assisté de Tifu et Skinnars
2-2 à 28'50" : Goulet assisté de Petrak (sup. num.)
3-2 à 33'57" : Skinnars assisté de Tifu et Crowder (sup. num.)
3-3 à 53'48" : Plch assisté de Ouimet et Goulet
3-4 à 61'39" : Goulet assisté de Plch