Coupe de France : le retour des Vendéens coupeurs de têtes

Soirée-marathon à la patinoire des Lacs de Viry-Châtillon avec deux rencontres de Coupe de France à la suite. Tout d'abord, à 17h45, affiche "D3" : Viry a reçu Dammarie-les-Lys qui comprend beaucoup d'anciens Jets, dont les frères Danton. Les visiteurs se sont qualifiés en prolongation 8-7 sur un but d'Olivier Boulet (formé dans un club essonnien disparu, Yerres). Puis, à 20h45, l'affiche "D2" : Évry a battu Asnières 5-3 sur un but décisif à trois minutes de la fin par l'intermédiaire de Lukas Zeman, qui a mis trois buts dont le dernier en cage vide.

Deux rencontres serrées à la suite, donc, mais dans les autres patinoires, ce fut plus vite plié. Les deux divisions d'écart entre Poitiers (D3) et Tours (promu en D1) ont été visibles au score : 1-15. Les équipes de division 3 ne rêvaient guère quand elles affrontaient des clubs de division supérieure. Valenciennes a été balayé 10-0 à Meudon. Toulon a été dominé 1-8 par son rival d'il y a quelques années Val Vanoise.

Deux cadors annoncés de division 3 se sont cependant qualifiés face à leurs congénères : Marseille et son entraîneur-joueur Luc Tardif junior ont dominé Orcières 7-1, et l'Entente Deuil-Garges s'est défait de Châlons 7-1 avec seulement deux buteurs, Gaëtan Jeannin pour un quadruplé et Vladimir Mikula pour un triplé.

Il faut néanmoins noter deux évènements. Premièrement, Villard-de-Lans, sorti battu pour son bizutage en D2 à Roanne, est revenu sur les lieux pour prendre sa revanche en Coupe de France, 6-2, avec un triplé de Bastien Sangiorgio. Deuxièmement, Toulouse-Blagnac, promu en D1 cet été, a dû s'avouer vaincu (5-2) chez un de ses anciens adversaires de D2, La Roche-sur-Yon, un vieux spécialiste de la coupe. En effet, le Hogly avait éliminé Caen (Magnus) en 2005/06 - victoire historique avec deux niveaux d'écart - puis gagné à Bordeaux (D1) l'année suivante. Mais depuis octobre 2008, les Vendéens ne s'étaient jamais réengagés en coupe... Les tombeurs de têtes de série sont de retour !