Ligue Magnus (4e journée) : duel de leaders

Qui sera, ce soir, le leader de la Ligue Magnus ? Jusqu'ici, après trois journées de championnat, trois équipes sont toujours invaincues. Et deux d'entre elles ont rendez-vous pour un face-à-face.

Chamonix, la meilleure défense de la ligue (5 buts encaissés), accueille Épinal, l'attaque la plus prolifique de l'élite (18 réalisations) dans une rencontre au sommet. Où les tricolores devraient se faire remarquer. 29 % des buts inscrits dans l'histoire de ce duel en saison régulière de Ligue Magnus l'ont été par des joueurs français, soit 39 sur 134. Il s'agit là de l'une des plus hautes moyennes du championnat. Les Spinaliens ont plutôt bien préparé le rendez-vous en s'imposant samedi soir à Amiens en Coupe de la Ligue (2-4). Les Chamois, eux, ont perdu face à Morzine/Avoriaz. Ils seront en plus contraints d'évoluer ce soir sans Laurent Gras, touché à l'épaule. Matthias Terrier devrait en revanche faire son retour.

Strasbourg, l'actuel deuxième, pourrait de son côté poursuivre sa marche en avant. Après avoir battu Lyon, Morzine/Avoriaz et Gap, l'Étoile Noire reçoit Caen, toujours en plein marasme. Les Normands, et leur attaque quasi-muette (trois buts en trois sorties), ont encore perdu cette semaine en Coupe de la Ligue face à Bordeaux. Ils se déplacent en Alsace sans Thibault Geffroy (main cassée) et Thiery Poudrier. Les deux dernières rencontres entre Strasbourg et Caen disputées en Alsace s'étaient en tout cas soldées par un blanchissage (6-0 pour Strasbourg le 21 septembre 2013, 0-3 pour Caen le 15 septembre 2012). Jamais deux sans trois ?

« Compte tenu de ce qu'on fait en ce moment, il faut être réaliste, on ne fait pas peur à grand monde. » Voilà le constat, plutôt sombre, qu'a dressé cette semaine Marc-André Thinel dans les colonnes de Paris-Normandie. Battu la semaine passée à Épinal, Rouen navigue effectivement dans les bas-fonds du classement (11e). Et les Dragons vont devoir vite se réveiller. Car ce soir, ils reçoivent Dijon, une formation qui évoluera presque en terrain connu avec sur la glace huit joueurs passés par les rangs normands (les défenseurs Juho Mielonen et Benoît Quessandier, les attaquants Anthony Rech, Alexandre Mulle, Romain Gutierrez, Ilpo Salmivirta, Mathieu Briand et Aram Kevorkian). Et qui, après son échec en Coupe de la Ligue face à l'équipe de France U20, a besoin de se relancer. Depuis 2004, les Dragons n'ont certes perdu que deux fois face aux Ducs en saison régulière. Mais à chaque fois, la rencontre se jouait à l'île Lacroix (1-5 le 26 décembre 2011, 2-3 tab le 26 septembre 2009).

 

Après un début de saison catastrophique, Morzine/Avoriaz s'est rassuré cette semaine en dominant Chamonix en Coupe de la Ligue (5-3). Les Pingouins veulent maintenant marquer leurs premiers points en championnat. Problème : les Haut-Savoyards affrontent ce soir Briançon, leur bête noire. Sur vingt confrontations entre les deux équipes, le HCMAG ne s'est imposé qu'à deux reprises. Les champions de France, toujours englués dans le bas de tableau, ont eux aussi besoin de points. Angers, de son côté, ne s'est encore jamais incliné en saison régulière à domicile face à Gap. Objectif pour les Ducs : poursuivre la série. Et retrouver le goût de la victoire en championnat, après deux défaites en prolongation. Johan Skinnars fera son retour dans l'alignement angevin. Mais Julien Albert, blessé au pied, est forfait. Amiens est à ce jour l'équipe qui a mené à la marque le moins de temps cumulé de toute la ligue (12'18). Pas de quoi être très optimiste pour des Gothiques qui accueillent une équipe de Brest en pleine forme. Après avoir poussé Chamonix en prolongation samedi dernier, le groupe breton a blanchi mardi Angers en Coupe de la Ligue.

 

Enfin, en raison de la Hockey Week organisé ce week-end sur la glace de Charlemagne, la rencontre entre Lyon et Grenoble a été décalée au mardi 4 novembre.

 

Le programme

 

Strasbourg (2e, 6 pts, 3 v) – Caen (13e, 0 pt, 3 d), aujourd'hui à 17 h 30. La cote : Strasbourg 70 % / Caen 30 %.

Angers (7e, 4 pts, 1 v, 2 dprl) – Gap (8e, 3 pts, 1 v, 1 dprl, 1d), aujourd'hui à 18 h 30. La cote : Angers 60 % / Gap 40 %.

Amiens (9e, 3 pts, 1 v, 1 dprl, 1d) – Brest (10e, 3 pts, 1 v, 1 dprl, 1 d), aujourd'hui à 20 heures. La cote : Amiens 60 % / Brest 40 %.

Rouen (11e, 2 pts, 1 v, 2 d) – Dijon (4e, 5 pts, 2 v, 1 dtab), aujourd'hui à 20 heures. La cote : Rouen 60 % / Dijon 40 %.

Chamonix (3e, 6 pts, 3 v) – Épinal (1er, 6 pts, 3 v), aujourd'hui à 20 h 30. La cote : Chamonix 40 % / Épinal 60 %.

HCMAG (14e, 0 pt, 3 d)– Briançon (12e, 2 pts, 1 v, 2 d), aujourd'hui à 20 h 30. La cote : HCMAG 30 % / Briançon 70 %.

Lyon (6e, 4 pts, 2 v, 1 d) – Grenoble (5e, 4 pts, 2 v, 1 d), mardi 4 novembre.

 

Prochaine journée.- Vendredi 10 octobre : Grenoble – Angers. Samedi 11 octobre : Épinal – Strasbourg, Brest – HCMAG, Caen – Gap, Dijon – Lyon, Amiens – Chamonix, Briançon – Rouen.

 

Pts : points, v : victoires, dprl : défaite en prolongation, dtab : défaite aux tirs au but, d : défaite.

 

LE CHIFFRE.- Julien Desrosiers jouera ce soir son 250e match de saison régulière en Ligue Magnus. Après des débuts au Canada puis à Strasbourg en D1, l'international français a évolué à Tours et Briançon. À Rouen depuis 2004, Desrosiers a inscrit jusqu'ici 502 points en championnat (238 buts et 264 assistances).