HCMAG - Briançon (Ligue Magnus, 4e journée)

Précieux premier succès 

Pingouins et Diables Rouges se retrouvent en cette 4e journée de Ligue Magnus avec la destinée commune de deux équipes en mal de points.

Une situation quelque peu attendue pour les locaux, à l’effectif remanié à l’intersaison et surtout miné par les blessures depuis l’entame du championnat.

Une situation en revanche plus étonnante pour le champion en titre, en délicatesse avec un calendrier mêlant championnat, coupe mais également Champions Hockey League, une expérience enrichissante et énergivore à court terme.

CHAUVIERELe début de match est très dynamique du côté des deux formations, et c’est Briançon qui domine ce premier tiers, ce qui se traduira au niveau des tirs cadrés (15 pour Briançon contre 6 pour le HCMAG). L’ouverture de score sera pourtant morzino-gêtoise. Peter Holecko profite du travail de Jason Gray et Loïc Chabert pour glisser le palet entre les jambières du gardien Briançonnais Shane Madolora (1-0, 1’27’’).

Quelques minutes après avoir marqué le but, Holecko se fait remarquer d’une toute autre manière et prend la direction de la prison, où il sera vite rejoint par son coéquipier Josselin Besson, tout deux pour obstruction. C’est une opportunité bien trop belle pour les Diables Rouges qui profitent de cette double supériorité numérique pour égaliser. On se réfère aux joueurs d’expérience et le but est inscrit par Marc-André Bernier, assisté par l’inévitable Dave Labrecque (1-1, 7’55’’).

Même si les Briançonnais tentent à plusieurs reprises de faire tourner le score en leur faveur, le gardien des Pingouins Andrew Hare, qui a tant manqué depuis l’ouverture de la saison, résiste et ne laisse aucun palet lui échapper en cette fin de première période.

Dans la période médiane, les hommes d’Edo Terglav poursuivent leur marche en avant et disposent de nombreuses occasions de but, mais la défense morzinoise, suppléée par Hare, contrôle très bien la situation. Ce n’est pourtant pas faute pour les Briançonnais d’avoir des opportunités, puisqu’ils se retrouvent par deux fois en supériorité numérique (pour un retard de jeu de Gray et une crosse haute de Valerko), des phases qu'ils ne parviennent pas à convertir.

La tension monte alors et l’attaquant Guillaume Michelon se retrouve en prison pour dureté excessive (33’17’’). Dans les minutes qui suivent, il est rejoint par Florian Chakiachvili (faire trébucher). Situation inverse avec celle du premier tiers-temps, et même résultat dans l’autre sens : profitant de ce 5 contre 3, c’est finalement le top scorer du HCMAG, Josselin Besson qui donne l’avantage aux siens en trompant Madolora sur un service du capitaine Cyril Papa (2-1, 35’09’’). Les Diables Rouges peuvent se mordre les doigts de n’avoir su profiter de leurs temps forts, tandis que les Pingouins se sont dans leur côté montré bien réalistes.

LOVATSISIan McDonald et ses coéquipiers ne se découragent pas pour autant, et se montrent dangereux dès l’entame du dernier tiers. Ils auraient pu revenir au score sur un lancer rapide mais le palet tape le haut de la cage.

Le jeu perd finalement en fluidité tandis que les tensions continuent de monter dans ces dernières minutes. Les pénalités se mettent alors à pleuvoir des deux côtés : sept interventions du trio Hauchart – Peuriere – Scolari sur l’ensemble de la période avec quatre appels à l’encontre du HCMAG (Artem Valerko pour cinglage, Sebastian Arvidsson pour charge incorrecte, Jason Gray pour obstruction et Andrew Perrault pour cinglage), alors que les Briançonnais sanctionnés sont Viktor Szelig (charge avec la crosse), Cédric Di Dio Balsamo (attitude antisportive) et Pierre-Antoine Devin (charge avec la crosse).

Dans les faits, il n’y a vraiment que très peu de choses à signaler sur ce troisième tiers-temps, tant le jeu fut haché et pauvre en ultimes occasions. Contrairement aux 40 premières minutes, les Pingouins dominent ce dernier tiers et réussissent à garder le palet sans pour autant parvenir à marquer un troisième but qui les aurait mis définitivement à l’abri. Dans les dernières encablures du match, Edo Terglav tente la cage vide en envoyant Madolora au banc dès que possible, soit bien tard puisque le 6 contre 5 ne se déploiera que quelques secondes. Cela ne suffira pas.

Les Pingouins remportent ce match intense sur le score de 2 buts à 1, débloquant par la même occasion le compteur point en championnat, et devançant à présent leur adversaire du soir au classement de la ligue Magnus, Briançon à l’avant-dernière place.

Ce succès acquis à domicile (le deuxième d’affilée en saison régulière à la maison face à Briançon, et seulement le troisième sur 21 confrontations) doit beaucoup aux retours remarquables et remarqués du portier Andrew Hare (un but concédé sur 35 tirs cadrés) et de l’attaquant Josselin Besson (auteur du but vainqueur) dans l’effectif morzino-gêtois. En revanche rien ne semble tourner en faveur des Diables Rouges, englués en bas de tableau. La phase de poule de CHL touchant à sa fin, les Briançonnais pourront consacrer leur plein esprit au championnat, et il y a urgence car les points perdus défilent rapidement.


HCMAG - Briançon 2-1 (1-1, 1-0, 0-0)
Samedi 4 octobre 2014 à 20h30 à la Skoda Arena de Morzine. 350 spectateurs.
Arbitres : Alexandre Hauchart assisté de Frédéric Peuriere et Benjamin Scolari.
Pénalités : HCMAG 18' (6', 4', 8') ; Briançon 12' (2', 4', 6').
Tirs cadrés : HCMAG 21 (6, 4, 11) ; Briançon 35 (15, 12, 8).

Évolution du score :
1-0 à 01'27" : Holecko assisté de Gray et Chabert
1-1 à 07'55" : Bernier assisté de Labrecque (double sup. num.)
2-1 à 35'09" : J. Besson assisté de Papa et Holecko (double sup. num.)