CHL : le Tappara qualifié sans Teddy Da Costa

En janvier dernier, Stavanger remportait, au cours d'un incroyable final, avec pour ultime retournement de situation l'impensable victoire de Rouen sur le Donbass Donetsk, la Coupe Continentale.

Et voilà que, neuf mois plus tard, le club norvégien se retrouve dans une finale à trois pour accéder aux play-offs de la plus grande compétition européenne, la CHL.C'est d'ailleurs l'un des deux seuls groupes - avec le groupe G - où trois formations peuvent prétendre aux huitièmes de finale. Les Tchèques de l'Oceláři Třinec mènent en effet le groupe E avec 9 points, suivis de près par les Finlandais du Tappara de Tampere et donc Stavanger, ces deux équipes étant à 8 points.

Et le destin est une fois de plus fragile pour Stavanger. Pour les arranger, les Norvégiens espèrent une issue en prolongation de ses deux concurrents conjuguée  à une victoire dans le temps réglementaire face à Berne, hors course. Ils ne recueillent donc pas - une fois de plus - la préférence des pronostics aux dépens de deux favoris du groupe qui se retrouvent pour un duel musclé. A l'image de la précédente journée au cours de laquelle Třinec avait cédé difficilement à domicile 1-2 devant le Tappara. 

391px-Logo of Tappara.svgEn tout cas, "chez elles", les deux équipes connaissant des fortunes contraires. Après deux bonnes saisons ponctuées d'une finale, la fameuse hache de Tampere n'est plus aussi aiguisée, occupant une décevante 12e place en Liiga, la faute à une mauvaise série de quatre défaites consécutives. Point fort la saison passée, l'attaque est devenue anémique avec seulement 15 buts marqués dont 4 au cours des 4 derniers matches. Un comble quand on sait que le club a conservé ses quatre marqueurs les plus prolifiques : Kristian Kuusela, Olli Palola, Antti Erkinjuntti et Jan-Mikael Järvinen.

Quant à Teddy Da Costa, même s'il n'a pas eu autant la pression de la performance que l'efficace quatuor, auteur de 1 passe en 7 rencontres, il est annoncé blessé. Le Français n'a pas participé aux  trois dernières parties de Liiga, absent également pour ce dernier match du premier tour de cette Ligue des Champions. À la décharge du Français, on est tenté de dire qu'il n'est plus dans l'effectif depuis que la série noire en Liiga s'est enclenchée et qu'il avait obtenu une assistance sur le but de Kolomatis lors du dernier match de CHL face à Třinec.

Une potentielle place en play-offs, c'est le moment de se mobiliser pour le Tappara qui accueille une équipe au parcours, pour l'instant, flamboyant. Si les Finlandais ont pris 4 défaites de suite, l'Oceláři Třinec reste sur une série de 5 victoires consécutives, dont une dernière cinglante 6-0 face au Mountfield dimanche, et trône désormais en tête de l'Extraliga. Une satisfaction pour les Moraves qui ont de hautes aspirations avec un budget qui va avec.

Logo Ocelari TrinecLe jeune Šimon Hrubec excelle devant les filets - 96% d'arrêts - et la star offensive Zbynek Irgl semble pour le moment rentabiliser l'investissement. Titulaire rarement contesté depuis quelques années maintenant devant les filets de Tampere, Juha Metsola garde logiquement les filets dans ce match décisif. Celui-ci doit rapidement se mettre en évidence avec deux occasions d'Adamský et Trončinský.

La première chance finlandaise intervient à la 5e minute : Kuusela sert sur sa droite Palola qui déchante devant le papillon de Hrubec. Mais le papillon va se faire écraser quelques secondes plus tard. Patrik Laine obtient la rondelle, élimine Linhart d'un petit pont et ouvre le score pour les Finlandais (1-0, 05'32").

Un geste magnifique de la part d'un gamin prometteur de 16 ans qui n'a disputé qu'un match de Liiga dans sa carrière, et qui le réhabilite quelque peu. Pour rappel, Laine avait fait grand bruit en Finlande en se faisant virer par la sélection U18 lors du dernier tournoi Ivan Hlinka en août dernier pour avoir insulté et menacé de mort son entraîneur.

En tout cas, le match débute parfaitement pour le Tappara qui contrôle pour le moment des séquences poussives de Třinec, même en avantage numérique. Le jeu de puissance du Tappara est lui proche de fonctionner : belle feinte de tir de Kuusela, à droite, qui sert devant le poteau gauche Palola mais Šimon Hrubec fait l'arrêt. Pas pour longtemps. Alors que Cienciala quitte la prison, Kristian Kuusela est lancé par Jormakka en zone neutre, il accélère, résiste à Irgl qui n'est pas très réactif sur le retour et double la mise du revers (2-0, 15'10").

HrubecAvec déjà deux buts de retard, malgré quelques bonnes actions en fin de première période, on pouvait supposer que l'Oceláři Třinec allait réagir dès l'entame du deuxième tiers-temps. Mais non. Pekka Jormakka fait un bon appel, bien décalé par Järvinen, il devance Trončinský qui est à la limite du "retenir", c'est but côté plaque (3-0, 21'11"). De son côté, Metsola reste concentré devant Adam Rufer. Également lorsque David Cienciala, plein axe, fait le mauvais choix de passer à sa gauche, le gardien finlandais suit parfaitement l'action. Puis face à Kamil Kreps qui reçoit une passe dans son dos. Enfin, quand le Polonais Aron Chmielewski protège de belle manière le puck avec Kolomatis derrière lui, l'angle est fermé, nouvel arrêt de Metsola lors de ce temps fort tchèque. 

Le dragon n'est donc pas en réussite et va finalement provoquer la fin du suspense. Le capitaine Rostislav Klesla contrôle mal dans sa zone défensive, le pressing d'Elmeri Kaksonen est payant puisqu'il centre pour Pekka Jormakka qui alourdit la marque (4-0, 35'53"). La qualification s'envole pour les Tchèques. Pour Stavanger aussi qui espérait voir ce match finir en prolongation avant de commencer sa partie face aux Bernois. Les contes de fées, ça va bien un moment...

Sans qu'il soit réellement en tort sur les buts car souvent délaissé par ses partenaires, Šimon Hrubec cède tout de même sa place à Peter Hamerlík pour tenter un ultime déclic psychologique. Si Hamerlík s'échauffe sur un lancer de Jormakka puis un tir de Rauhala qui frôle le poteau, rebondit sur la bande et revient vers lui, il ne va pour autant rassurer son équipe. Otto Rauhala frappe de nouveau, la rondelle rebondit sur Hamerlík qui semble le geler mais son intervention n'est pas assez ferme puisque Otto Mäkinen, d'un petit coup de crosse, marque un but gag (5-0, 48'14").

MetsolaCela fait un moment qu'il n'y a plus aucun espoir pour Třinec et les Tchèques limiteront les dégâts par Kamil Kreps, en deux temps, après plusieurs essais de Zbynek Irgl et Martin Adamský, Metsola n'est pas un robot et ne peut pas tout arrêter (5-1, 49'52"). Ni Chmielewski - d'un nouveau joli débordement - ni un dernier jeu de puissance ne permettront aux Tchèques de réduire davantage l'écart.

Les hôtes finlandais auraient même pu rendre l'addition plus salée, Erkinjuntti tentant en vain de finir une action initiée par Jormakka.

S'il est en réussite en Extraliga, l'Oceláři Třinec a totalement loupé ce match décisif pour la qualification. Le Tappara de Tampere lui se relance psychologiquement en remportant ce match et, par la même occasion, le groupe E. Une prestation solide devant les filets de Metsola, une attaque retrouvée et beaucoup d'énergie dans le forecheck pour une qualification méritée pour les play-offs CHL, de quoi aborder la suite de la Liiga avec plus de sérénité.

Commentaires d'après-match

Jussi Tapola (entraîneur du Tappara) : "Je crois et j'espère vraiment que cette victoire se reflètera en Liiga. Nous devons nous concentrer sur le moment présent, apprendre et voir comment nous pouvons nous améliorer. On ne réussit pas si on ne se remet pas en question dans le sport de haut niveau. Et je pense avoir la pleine confiance du club derrière moi."


Tappara Tampere - Oceláři Třinec 5-1 (2-0, 2-0, 1-1).
Mardi 7 octobre 2014 à 17h30 à la Hakametsä de Tampere. 2446 spectateurs.
Pénalités : Tappara 8' (2', 0', 6'), Třinec 4' (4', 0', 0'). 
Tirs : Tappara 27, Třinec 32. 

Évolution du score :
1-0 à 05'32" : Laine assisté de Peltola
2-0 à 15'10" : Kuusela assisté de Jormakka
3-0 à 21'11" : Jormakka assisté de Järvinen et Kuusela
4-0 à 35'53" : Jormakka assisté de Kaksonen
5-0 à 48'14" : O.Mäkinen assisté de Rauhala 
5-1 à 49'52" : Kreps assisté de Irgl et Adamsky


Tappara Tampere

Gardien : Juha Metsola.

Défenseurs : Tuuka Mäntylä (+3, 4') - Teemu Aalto (+2, 4') ; Markus Kankaanperä - Atte Mäkinen (+1) ; Aleksi Elorinne (+1) - David Kolomatis (+1) ; Jere Rouhiainen.

Attaquants : Kristian Kuusela (+1) - Jan-Mikael Järvinen - Olli Palola (-1) ; Pekka Jormakka (+3) - Jarkko Malinen (+1) - Antti Erkinjuntti ; Elmeri Kaksonen (+1) - Josh Green - Jere Karjalainen ; Otto Rauhala (+2) - Jukka Peltola (C, +2) - Patrik Laine (+2) ; Otto Mäkinen (+1).

Remplaçant : Aaro Peltonen (G).

Oceláři Třinec

Gardien : Simon Hrubec [puis Peter Hamerlík à 40'00"].

Défenseurs : Rostislav Klesla (C) - Marek Trončinský (-3) ; Milan Doudera (-2) - David Nosek (-1) ; Tomas Linhart (-1) - Lukas Galvas (-1) ; Vladimir Roth.

Attaquants : Martin Adamský – Kamil Kreps - Zbynek Irgl (-1) ; Aron Chmielewski (-1) - Vladimir Dravecký (-1) - Adam Rufer (-2) ; Lukáš Jašek (-2) - Daniel Rákos (-2, 2') - Jakub Orsava (-2) ; David Cienciala (-1, 2') - Marek Růžička - Denis Kindl.