Grenoble - Angers (Ligue Magnus, 5e journée)

Grenoble confirme

Privés de Ligue Magnus la semaine dernière pour cause de match de gala contre les Senators de Binghamton (4-6), les Brûleurs de Loups retrouvent le championnat après avoir assuré mardi leur qualification pour les quarts de finale de la coupe de la ligue en s'imposant à Gap (4-2). Un succès qui enlève un poids au groupe de Richard Martel qui enchaîne une petite série de victoires après Amiens en Magnus et Lyon en coupe de la ligue. C'est donc la passe de quatre que vont chercher les Grenoblois ce soir dans un vrai match test face aux Ducs d'Angers.

2014-10-10-Grenoble-Angers1Les Angevins ont également assuré leur qualification mardi en s'imposant difficilement à Caen (2-1). Si cette qualification n'est guère une surprise vu que les Ducs évoluaient dans la poule la moins relevée de la coupe de la ligue, elle permet aux joueurs de Réal Paiement de se concentrer sur la Ligue Magnus où ils ont été déjà battus à deux reprises après prolongation (contre Epinal et Briançon).

Pour ce match, Grenoble est toujours privé de Treille, Jalbert et Simonneau mais peut compter sur son joker Hampus Gustafsson qui joue son premier match en Ligue Magnus (après avoir déjà été aligné contre Binghamton et Gap mardi). À Angers, le capitaine Julien Albert manque toujours à l'appel. On notera également le face-à-face entre deux coachs qui se connaissent bien, Richard Martel et Réal Paiement qui ont tous deux évolué derrière le banc en Junior Majeur au Québec.

Les deux équipes s'observent au cours des premières minutes et Grenoble n'arrive pas à mettre la pression sur la cage de Jean-Sébastien Aubin. Ce sont même les Ducs qui se montrent dangereux les premiers, jusqu'à un contre d'Eric Chouinard qui prend de vitesse la défense angevine mais ne cadre pas son tir. La rencontre s'emballe et les occasions se multiplient de part et d'autre : Braden Walls manque une belle opportunité face à une cage grande ouverte mais Zajkowski détourne le palet in extremis. Sur la contre-attaque, Bouchard part en break mais perd son duel in extremis face à Aubin, lequel dévie le palet de la crosse. Après une belle opportunité de Sivic sur une déviation, les débats s'équilibrent. Zajkowski effectue un arrêt propre sans rebond face à Walls. Maxime Griet reçoit la première pénalité pour avoir accroché Victor Orset. Mais la supériorité numérique grenobloise tourne court puisque Bouchard est sanctionné trente secondes plus tard pour un cinglage.

2014-10-10-Grenoble-Angers2De retour cinq contre cinq, les Brûleurs de Loups profitent d'une nouvelle opportunité en contre-attaque sur un 2 contre 1 : Bouchard s'échappe côté droit, décale pour Gervais qui avait suivi. Le défenseur grenoblois contrôle du palet et bat Aubin d'un tir croisé (1-0, 15'09"). La réaction angevine ne se fait pas attendre sur un tir du revers de Tifu bien capté par Zajkowski. S'ensuit un gros brassage devant la cage grenobloise entre Favarin et Lefebvre qui se retrouvent tous les deux en prison. La tension monte d'un cran sur le plan physique mais Grenoble parvient à préserver son avance au score jusqu'à la pause, en dominant les dernières minutes du tiers.

La deuxième période débute par une nouvelle pénalité pour Angers avec un cinglage de Walls sur Tartari, qui bute sur Aubin alors qu'il était servi dans le tempo par Gustafsson. Mais le power-play grenoblois fait preuve de beaucoup trop d'approximations dans la transmission du palet pour arriver à concrétiser. Angers réagit avec un contre dangereux de Tifu, mais sur la contre-attaque, Grenoble fait preuve de réalisme avec une bonne passe en retrait de Gustafsson pour Bouchard qui bat Aubin d'un tir croisé ras de glace alors que Walls venait de revenir sur la glace (2-0, 23'56").

Les Brûleurs de Loups se font peur sur une relance plein axe de Scolari interceptée par Angers. Tifu bute de nouveau sur Zajkowski mais la contre-attaque grenobloise est rapidement lancée par Petit qui s'appuie sur Sivic derrière la cage. Sivic remet à Petit qui feinte le tir et décale au dernier moment Chouinard, lequel n'a plus qu'à lever le palet dans une cage grande ouverte (3-0, 25'10"). L'enchaînement est magnifique et assomme les Ducs d'Angers. Réal Paiement demande un temps mort pour recadrer ses joueurs.

2014-10-10-Grenoble-Angers3La réaction ne se fait pas attendre puisque les Ducs obtiennent rapidement une pénalité de Roberts. Le power-play angevin est très pressant à l'image de Crowder dont le tir est dévié par le casque de Zajkowski. Le même Crowder rate quelques secondes plus tard une cage grande ouverte.

En manque de réalisme en supériorité numérique, Angers se retrouve pénalisé à son tour lorsque Levêque est obligé de retenir Baylacq parti en échappée. Finalement une mauvaise relance de Gervais dans l'axe offre un 2 contre 0 à Angers. Crowder, peu en réussite jusque-là, ne rate pas cette fois l'occasion et dribble Zajkowski d'un joli mouvement (3-1, 29'56").

La réaction grenobloise est immédiate par Eric Chouinard qui lève trop son palet en excellente position face à la cage. Puis c'est au tour de Bouchard de forcer Aubin à dévier le palet. Un bon travail de Chapuis le long de la bande force Bisaillon à commettre une faute. Chouinard manque encore le cadre en bonne position avant d'obtenir une pénalité de Tifu qui le fait trébucher en zone offensive. Ce sont donc près de quatre minutes à 5 contre 4 dont bénéficient les Brûleurs de Loups. Malgré une grosse pression sur Aubin, le jeu en infériorité numérique angevin, bien organisé, s'en sort une nouvelle fois et Angers rentre au vestiaire avec seulement deux buts de retard.

2014-10-10-Grenoble-Angers4Avec deux buts d'avance au début de la troisième période, Grenoble pense surtout à ne pas se découvrir pour ne pas offrir des contres à Angers. Après un tir contré de Bouchard, la tension est palpable avec quelques frictions autour des cages. Eric Chouinard prend deux minutes de pénalité. Les Ducs mettent du trafic devant la cage de Zajkowski mais n'obtiennent pas de situation de tir franche. De retour à cinq contre cinq, Jordan Perret, parfait dans son rôle de feu follet, enchaîne deux bons tirs, à chaque fois bloqués par Aubin.

Les Brûleurs de Loups laissent clairement la possession du palet dans ce troisième tiers mais parviennent à défendre suffisamment haut pour ne pas trop subir la pression angevine. Un choc entre Baylacq et Aubin provoque une grosse réaction de Florent Aubé qui s'en prend à Baylacq. Grenoble se retrouve de nouveau en supériorité numérique. Bouchard lance une nouvelle fois sur Aubin qui retarde l'échéance. Finalement, à quatre secondes de la fin de la pénalité, Gustafsson se trouve seul à la conclusion d'un centre sur la cage de Sivic mal maîtrisé par Aubin (4-1, 53'42").

2014-10-10-Grenoble-Angers5Avec trois buts d'avance, les Brûleurs de Loups semblent avoir définitivement assuré leur victoire, mais Lefebvre, bien placé devant Zajkowski, dévie un lancer de Tifu et marque en deux temps (4-2, 55'13").

Les Brûleurs de Loups tiennent le choc et Bouchard manque d'un rien le cinquième but avec un palet qui passe de peu à côté du poteau angevin à l'issue d'un dribble époustouflant. Angers est forcément plus présent dans la zone grenobloise dans les dernières minutes, surtout après la sortie d'Aubin pour évoluer en surnombre. Mais Grenoble peut compter sur Zajkowski, auteur de deux arrêts importants dans les ultimes minutes. Alors que la cage angevine est vide, Perret se fait pénaliser pour un accrocher en zone offensive. Un péché de jeunesse heureusement sans conséquence pour les Brûleurs de Loups qui valident un succès mérité.

2014-10-10-Grenoble-Angers6Les Brûleurs de Loups ont une nouvelle fois dominé leur sujet, en ouvrant la marque au premier tiers, en s'échappant au deuxième et en maîtrisant au troisième. Une performance intéressante face à un adversaire coriace et très prometteur pour la suite de la saison grenobloise. Offensivement, Danick Bouchard et Eric Chouinard commencent à peser de plus en plus dans l'offensive grenobloise, même si la réussite manque encore en supériorité numérique. Mais le jeu grenoblois, basé sur la vitesse, a fait mal en contre-attaque ce soir. On appréciera la très bonne intégration de Hampus Gustafsson qui marque pour son premier match en Magnus. Quant à la défense qui a souvent évolué à cinq, elle a pu compter sur un Zajkowski rassurant et elle devrait enregistrer les retours la semaine prochaine de Simonneau et Jalbert. De quoi faire souffler les cadres...

Angers concède sa première défaite en temps réglementaire de la saison et se fait rejoindre au classement par son adversaire du jour à l'issue d'une rencontre disputée sur un bon rythme. Les Angevins, un peu trop indisciplinés, ont bien tenu défensivement lors des nombreuses infériorités numériques concédées. Mais l'attaque des Ducs a manqué de percussion et a rarement réussi à mettre une pression constante sur la cage grenobloise, même au troisième tiers. Les deux buts encaissés en début de deuxième tiers ont fait basculer la rencontre du côté grenoblois et sont symptomatiques d'une défense parfois prise de vitesse. Ils auront l'occasion de rectifier le tir dès la semaine prochaine face à Bordeaux et Brest. De quoi refaire le plein de confiance....

Désignés meilleurs joueurs du match : Danick Bouchard (Grenoble) et Jean-Sébastien Aubin (Angers)

(Photos Philippe Crouzet - www.ipernity.com/doc/182273/album)

Commentaires d'après-match (d'après Le Dauphiné Libéré) :

Eric Chouinard (capitaine de Grenoble) : « On commence à trouver une alchimie, c'est de bonne augure. »

Stéphane Gervais (défenseur de Grenoble) : « Tout le monde à contribué à ce succès, chaque ligne a bien joué. »

Richard Martel (entraîneur de Grenoble) : « Les trois périodes étaient égales, c'est une vraie satisfaction. Ça commence à être intéressant. »

 

Grenoble – Angers 4-2 (1-0, 2-1, 1-1)

Vendredi 10 octobre 2014 à 20h à la patinoire Pôle Sud de Grenoble. 2730 spectateurs.
Arbitrage de Laurent Garbay assisté de Guillaume Gielly et Gabriel Pointel
Pénalités : Grenoble 26' (6'+10', 2', 8'), Angers 40' (6'+10', 8'+10', 6')
Tirs cadrés : Grenoble 22 (6, 9, 7), Angers 31 (10, 13, 8)

Évolution du score :

1-0 à 15'09" : Gervais assisté de Bouchard et Lafrance
2-0 à 23'56" : Bouchard assisté de Gustafsson et Roberts
3-0 à 25'10" : Chouinard assisté de Petit et Sivic
3-1 à 29'56" : Crowder
4-1 à 53'42" : Gustafsson assisté de Sivic et Petit (sup. num.)
4-2 à 55'13" : Lefebvre assisté de Tifu et Busto

Grenoble

Gardien : Michal Zajkowski

Défenseurs : Pierre-Luc Lessard (A) – Stéphane Gervais ; Jakob Milovanovic – Nicolas Favarin (4'+10') ; Sam Roberts (4') – Quentin Scolari ; Arnaud Faure.

Attaquants : Mitja Sivic – Felix Petit – Eric Chouinard (C) (2') ; Danick Bouchard (2') – Toby Lafrance – Jordann Perret (2') ; Julien Baylacq (2') – Christophe Tartari (A) – Hampus Gustafsson ; Romain Chapuis – Victor Orset – Aubin Lamirault.

Remplaçants : Jimmy Darier (G), Maxime Favre-Felix. Absents : Dominic Jalbert (épaule), Yorick Treille (genou), Pierre-Antoine Simonneau (épaule).

Angers

Gardien : Jean-Sébastien Aubin (sorti de 58'13" à 60'00")

Défenseurs : Andrej Mrena – Sébastien Bisaillon (2') ; Gary Levêque (C) (2') – Michael Busto (A) ; Paul Bahain ; Florent Aubé (4') ; Sébastien Valade.

Attaquants : Guillaume Lefebvre (6'+10') – Yannick Tifu (2'+10') – Braden Walls (2') ; Johan Skinnars – Cody Campbell – Tim Crowder ; Maxime Griet (2') – Brian Henderson – Robin Gaborit ; Dimitri Thillet ; Lucas Latreuille.

Remplaçants : Alexis Neau (G), Damien Sanchez. Absents : Julien Albert (pied), Alexis Crosnier.