Amiens - Epinal (coupe de la Ligue, groupe B, 4e journée)

Epinal était trop fort

Moins de 5 jours après une terrible défaite en prolongation face à Dijon, avec un but inscrit par Martin Gascon, un ancien pensionnaire du HCAS pendant 2 saisons, Amiens affronte Epinal, avec notamment Aziz Baazzi, Grégory Beron et Yannick Offret.

Le match aller s'était fini en prolongation sur le score de 5-4 en faveur des Gamyo, et le vainqueur de ce soir prendrait une option certaine pour une place en quart de finale. L'enjeu est donc de taille, les Gothiques ne voulant pas sortir de la compétition en phase de groupe pour la deuxième année consécutive, et Epinal voulant confirmer son excellent début de saison.

Smith est privé de certains de ses jeunes qui jouent avec l'Equipe de France U20 (Fabien Kazarine, Julien Guillaume, Fabien Bourgeois), ce qui l'oblige à tourner à 5 défenseurs avec quelques entrées de Marc-Antoine Herbet. Amiens ne pourra donc pas aligner ses 4 lignes habituelles (Remi Thomas étant toujours blessé) et devra tourner à 3 lignes face aux 4 blocs alignés par Bozon.

Epinal domine, Amiens tient bon

Le match commence avec une forte domination d'Epinal, notamment au niveau technique et contrôle du palet. Kuralt est sur tous les bons coups, et c'est un match très plaisant à suivre. Cependant, pendant la première partie de ce premier tiers, aucune des deux équipes n'arrive à se montrer vraiment dangereuse. Il faudra attendre un débordement de Goulet et un arrêt difficile d'O'Keefe pour vraiment lancer les hostilités.

Amiens répond par à-coups. Arrivant pour l'une des première fois à s'installer en zone, Stockton sert Bault à la bleue qui envoie un lancer frappé qu'Hocevar a beaucoup de mal à arrêter.

30-09-14-Amiens-Epinal-1Les Gamyo répondent directement. Hordelalay entre en zone et dribble Coburn, mais ce dernier fait faute et ira en prison pendant 2 minutes. Les hommes de Bozon installent leur jeu de supériorité, et Goulet reçoit un palet à la bleue de derrière la cage. Il tire mais O'Keefe arrête ce puck. Cette opportunité sera la seule vraiment dangereuse et Amiens revient à égalité numérique.

Bault est très actif en ce premier tiers, et c'est encore lui, servi par Bélanger, qui envoie un missile que le gardien slovène arrête mais ne gèle pas. S'ensuit alors un jeu entre Rioux et Champagne, et le Canadien lance. Une fois de plus, Hocevar n'arrive pas à contrôler le palet et Rioux joue le rebond mais sans succès.

Ce tiers est dans l'ensemble dominé par des Spinaliens très bon techniquement, qui pourraient mener au score, mais Amiens a su répondre et a très bien fini ce tiers en emprisonnant les Vosgiens dans leur zone.

Amiens craque

Les joueurs d'Epinal reviennent du vestiaire avec la ferme intention de marquer les premiers. Et cela ne prendra pas beaucoup de temps : Moisand, servi par Kuralt, entre en zone et envoie un slap croisé sous le bouclier du gardien Amiénois qui est battu (0-1, 21'50").30-09-14-Amiens-Epinal-2

Amiens est dominé dans le jeu, et il faudra attendre une supériorité numérique pour les voir réagir. Tout d'abord par VanderVeeken puis par Bélanger, les Picards auraient pu égaliser mais Hocevar fait les arrêts.

Les locaux dominent globalement ce tiers, mais n'arrivent pas à conclure. Cela se paye cash pour les Gothiques, qui encaissent un second but. Kara se retrouve étrangement seul, lance en angle fermé et trouve la lucarne dans un trou de souris (0-2, 33'29").

Ce but aura pour effet de faire taire le public, mais relance les attaques amiénoises. Après un gros travail de Serer derrière le but, Carpentier arrive à lancer dans les jambières d'Hocevar et Gannon laisse traîner sa crosse. Le puck passe entre les jambes du gardien et finit sa course dans le but (1-2, 35'15").

30-09-14-Amiens-Epinal-3Les hommes de Smith se relancent donc, mais cela sera de courte durée. Après une grosse erreur défensive, Kuralt se retrouve tout seul et part défier O'Keefe. Il lance entre la mitaine et la jambière et redonne deux buts d'avance à son équipe (1-3, 36'07").

Les Gamyo auraient même pu inscrire un quatrième but sur un 2 contre 1 mais Amiens s'en sort bien. Les Gothiques sont punis de leur manque de réalisme et de leurs erreurs défensives, et Epinal rentre au vestiaire avec deux buts d'avance bien mérités.

Un nouvel espoir... de courte durée

Comme Epinal au tiers précédent, les Picards reviennent sur la glace avec l'intention de réduire le score le plus vite possible. La pénalité de Goulet n'étant pas finie, Amiens commence ce tiers en supériorité numérique et cela leur est bénéfique. Stockton voit Bruijsten seul dans l'enclave et lui passe le palet. Le Hollandais réduit le score après seulement 23 secondes de jeu. (2-3, 40'23").

Les Gothiques sont bien décidés à revenir définitivement dans ce match. Et la ligne « travailleuse » de Serer y parvient presque mais Hocevar stoppe les multiples assauts de ce joueur puis de Carpentier.30-09-14-Amiens-Epinal-4

Encore une fois, les Amiénois vont payer cette inefficacité. Epinal procède maintenant en contre-attaque, et Plch part défier O'Keefe. Coburn revient et l'accroche, l'arbitre lève le bras mais cela n'empêche pas le Spinalien de crucifier le gardien en trouvant la lucarne (4-2, 42'36").

Bault, probablement le joueur le plus actif des locaux ce soir, est trouvé par Carpentier à la bleue mais encore une fois son tir est arrêté par Hocevar.

Epinal gère son avance tranquillement, et la sortie d'O'Keefe à moins de deux minutes de la fin ne donnera rien. Les hommes de Bozon prennent donc 2 points qui sont quasiment synonymes de qualification pour les quarts de finale, et les Gothiques ont déjà un pied en dehors de la compétition. Il faudra se ressaisir avant d'affronter Brest à domicile en championnat.

Amiens – Epinal 2-4 (0-0, 3-1, 1-1)
Mardi 30 septembre à 20h00 au Coliséum. 2339 spectateurs.
Arbitrage d'Alexandre Hauchart assisté de Thomas Caillot et Joffrey Yssembourg
Pénalités : Amiens 8' (4', 0', 4') ; Epinal 16' (0', 6', 10')
Supériorités : Amiens 1/3 ; Epinal 0/8
Tirs : Amiens 14 (7, 4, 3) ; Epinal 27 (8, 8, 11)

Evolution du score :

0-1 à 21'50" Moisand assisté de Kuralt et Ograjenwek
0-2 à 33'29" Kara assisté de Le Blond et Valier
1-2 à 35'15" Gannon assisté de Carpentier et Serer
1-3 à 36'07" Kuralt assisté de Moisand et Ograjenqek
2-3 à 40'23" Bruijsten assisté de Champagne et Bélanger (supériorité numérique)
2-4 à 42'36" Plch

Amiens

Gardien : Mitch O'Keefe (23 arrêts)

Défense : Romain Bault (-2), Marc-Antoine Herbet (2'), Greg Coburn (2'), Jamie VanderVeeken (-1, 2'), Kévin Dusseau (-2), Shawn Stuart (+1).

Attaque : Marc Bélanger (-3) - Joël Champagne (-3, 2') - Axel Rioux (-1) ou David Bastien (-3) ; Quentin Fauchon (-2) - Kévin Bruijsten - Shayne Stockton ; Romain Carpentier (+1) - Marius Serer - Devin Gannon.

Epinal

Gardien : Andrej Hocevar (12 arrêts)

Défense : Maxime Moisand (+3) - Maxime Ouimet (+3) ; Alain Goulet (+1, 2') - Peter Slovak (2') ; Aziz Baazi (-1) - Gasper Susanj (-1).

Attaque : Pierre-Charles Hordelalay (+2,10') - Ken Ograjensek (+2) - Anze Kuralt (+3) ; Michal Petrak (-1) - Jan Plch - Grégory Béron (-1) ; Vincent Kara (+1, 2') - Matthieu Le Blond (+2) - Peter Valier (+2) ; Maxime Martin - Yannick Offret - Anthony Rapenne