Ligue Magnus : Strasbourg devant, Briançon replonge

C'est passé de justesse, mais c'est passé pour Strasbourg. L'Étoile Noire a remporté ce soir face à Chamonix le choc au sommet de la Ligue Magnus. Un succès acquis grâce à la qualité de son powerplay. Menés par les Chamois dans le premier tiers, les Alsaciens ont égalisé à cinq contre quatre. Ils ont pris l'avantage ensuite en deuxième période, à cinq contre trois. Puis poussés en prolongation par les Haut-Savoyards, ils ont de nouveau trouvé la solution à cinq contre quatre. Ils s'imposent au final 3-2. Le but de la victoire a été marqué par Benjamin Danford. Strasbourg, du coup, confirme sa place de leader du classement avec désormais deux points d'avance sur Chamonix.

Sur le podium, Strasbourg et Chamonix sont maintenant accompagnés par Dijon. Les Ducs ont battu Caen en Normandie (4-1) grâce à trois points d'Ilpo Salmivirta et à un doublé de Sébastien Gauthier. Grenoble, de son côté, remonte à la 4e place après sa victoire à Morzine/Avoriaz. Où les Bruleurs de Loups n'ont jamais vraiment douté. Les Isérois menaient même 5-0 dans le dernier tiers, avant le réveil des Pingouins. Score final : 6-3 pour Grenoble.

Gap n'a pas non plus manqué son entame de match. En marquant à trois reprises dans les dix premières minutes de jeu face à Épinal, puis en menant 4-0 juste avant la mi-match, les Rapaces pensaient avoir fait le plus dur. Las, c'était sans compter sur le retour des Gamyo. Qui après un doublé de Jan Plch et des buts signés Anze Kuralt et Vincent Kara sont revenus à 4-4. Gap s'en est sorti sur le fil grâce à une réalisation de sa dernière recrue, Karel Richter. La formation haut-alpine s'impose finalement 5-4 et remonte à la 8e place.

Angers et Rouen se rassurent. Battus la semaine dernière à Grenoble, les Ducs de Réal Paiement n'ont fait qu'une bouchée de Brest, dominé 7-3. Yannick Tifu y est allé de son quadruplé. Les Dragons, eux, ont remporté le derby de la plaine face à Amiens (5-3). Ça ne va pas mieux, en revanche, pour Briançon. À Lyon, le champion de France n'a fait illusion qu'un tiers-temps. Avant de complètement s'écrouler. Le promu en a profité pour faire le plein de confiance avec un succès 7-3 acquis avec six buteurs différents (Julien Correia, Vincent Couture, Dean Ouellet, Nicolas Biniek, Julien Lebey, Jonathan Laberge). Au passage, les Lions ont aussi démontré qu'ils avaient bien le meilleur powerplay de la ligue en marquant à trois reprises en trois supériorités numériques.

Les résultats : Strasbourg – Chamonix 3-2 ap, Angers – Brest 7-3, Caen – Dijon 1-4, Lyon – Briançon 7-3, Rouen – Amiens 5-3, HCMAG – Grenoble 3-6, Gap – Épinal 5-4.

Classement : 1. Strasbourg (11 pts), 2. Chamonix (9 pts), 3. Dijon (9 pts), 4. Grenoble (8 pts), 5. Épinal (8 pts), 6. Angers (8 pts), 7. Lyon (7 pts), 8. Gap (7 pts), 9. Amiens (7 pts), 10. Rouen (6 pts), 11. HCMAG (4 pts), 12. Briançon (4 pts), 13. Brest (3 pts), 14. Caen (1 pt).