HCMAG - Grenoble (Ligue Magnus, 6e journée)

Une classe d’écart

Gros match qui s’annonce à la Skoda Arena, les Pingouins reçoivent les Brûleurs de Loups pour le compte de la sixième journée de Ligue Magnus.

BouchardMalgré le mauvais début de saison, le HCMAG a réussi à remonter la pente lors des matchs précédents contre Briançon (2-1) et Brest (1-2). Du côté des Grenoblois, on compte une seule défaite depuis le début du championnat (en tenant en compte du fait qu’ils aient toutefois un match en retard).

Les Brûleurs de Loups retrouvent leur coéquipier Pierre-Antoine Simmoneau sur le banc alors que Yorick Treille est absent. Dan Radke, l’attaquant du HCMAG, reste indisponible jusqu’en décembre.

L’équipe grenobloise impose sa puissance dès le début du match et ne laisse aucune chance à l’équipe adverse. C’est Eric Chouinard assisté de Jordann Perret et Félix Petit qui va ouvrir le score pour Grenoble en envoyant le palet juste au-dessus de l’épaule du gardien des Pingouins, Andrew Hare (0-1, 5’59’’).

Deux minutes plus tard, le capitaine morzino-gêtois Cyril Papa se retrouve en prison pour accrochage. Mais c’est au retour au complet du HCMAG que les visiteurs doublent la mise grâce au but de la nouvelle recrue à l’essai, le défenseur Hampus Gustafsson, assisté de Dominic Jalbert qui joue son premier match de la saison (0-2, 10’30’’).

Tandis que Pierre-Antoine Simonneau part en prison pour avoir retenu un adversaire, les Pingouins qui se retrouvent en supériorité numérique, tentent à plusieurs reprises d’envoyer le palet dans la cage de Michal Zajkowski, sans succès. La première période se termine donc sur un score logiquement en faveur des Grenoblois : 0-2.

hareLe deuxième tiers commence plutôt mal pour les hommes de Tommie Hartogs puisqu’à peine rentré sur la glace, Sebastian Arvidsson prend la direction de la prison pour accrochage.

Les Brûleurs de Loups, eux, continuent sur la même voie, et sans trop attendre, Romain Chapuis, sur un service de Christophe Tartari, marque le troisième but grenoblois (0-3, 24’23’’). Tout comme au premier tiers, les occasions se font rares du côté des Pingouins.

Après avoir tenté de glisser le palet dans la cage de Hare, Toby Lafrance se retrouve sur le banc de la prison pour cinglage. Les coéquipiers de Mitch Morgan profitent de cette supériorité numérique pour essayer d’atteindre les filets du gardien isérois mais celui-ci ne laisse échapper aucun puck.

C’est Gustafsson qui inscrit le quatrième but pour les Brûleurs de Loups, creusant ainsi un écart qui devient lourd (0-4, 31’14’’).

Pour autant, les Grenoblois ne lâchent rien en cette fin de période, au contraire, ils conservent le palet pendant pratiquement la totalité du temps. Les Pingouins se retrouvent deux fois en infériorité numérique (Loïc Chabert pour obstruction, Yoann Chauvière pour retenir un adversaire), ce qui ne va pas les aider. Le deuxième tiers, parfaitement maîtrisé par les hommes de Richard Martel, tout comme le premier, se termine sur le score de 0 à 4.

Zajkowski 1À première vue, la situation du HCMAG ne fait qu’empirer pour ce troisième tiers puisque Peter Holecko part en prison pour obstruction et Mitja Sivic ne laissant pas passer cette chance, offre un cinquième but (en supériorité numérique) à son équipe (0-5, 42’57’’).

Mais quelques minutes après le début de cette dernière période, alors qu’un joueur grenoblois, se retrouve sur le banc de la prison pour surnombre, le palet commence enfin à changer de camp.

Une minute plus tard, Dominic Jalbert est également sanctionné (retenir une crosse). C’est à 11 minutes de la fin que l’ex spinalien Yoann Chauvière marque grâce à un slapshot, le premier but tant attendu par les supporters des Pingouins (1-5, 49’17’’). L’équipe de Morzine continue de surprendre le public avec une deuxième réalisation inscrite par Holecko sur une passe de Mitch Morgan (2-5, 53’20’’).

Malgré la domination du HCMAG sur ce dernier tiers, les BDL inscrivent un but supplémentaire. Romain Chapuis, qui a fait son entrée dans le tableau statistique de la Magnus quelques minutes auparavant, s’offre le luxe d’un doublé et inscrit le sixième but qui clôt la marque des Isérois (2-6, 55’52’’).

Dans les dernières minutes du match, la tension monte légèrement. Sam Roberts est envoyé en prison pour obstruction, Holecko aidé de Numa Besson et Cyril Papa profite de cette supériorité numérique et inscrit le troisième et dernier but de cette rencontre en faveur des Pingouins (3-6, 59’25’’). L’écart du score est trop grand pour voir le sort du match changer.

Les Brûleurs de Loups remportent ce match à l’extérieur avec un score final de 6 à 3. Les joueurs ainsi que les nombreux supporters qui ont fait le déplacement repartent de Morzine avec le sourire. Le joker à l'essai, Hampus Gustafsson, a dépassé les espérances avec quatre points en deux journées de championnat. Quant à Jalbert, il obtient la meilleure fiche de son équipe (+3) dès son premier match. Malgré tout, les Pingouins se sont battus jusqu’au bout durant ce match difficile contre cette équipe de haut niveau qu’est Grenoble.



HCMAG – Grenoble 3-6 (0-2, 0-2, 3-2)
Samedi 18 octobre 2014 à 20h30 à la Skoda Arena de Morzine. 600 spectateurs.
Arbitres : Nicolas Barbez assisté de Sébastien Geoffroy et Gwilherm Margry.
Pénalités : HCMAG 10' (2', 6', 2') ; Grenoble 12' (2', 2', 6').
Tirs cadrés : HCMAG 21 (8, 4, 9) ; Grenoble 32 (11, 15, 6).

Évolution du score :

0-1 à 5’59’’ : Chouinard assisté de Perret et Petit
0-2 à 10’03’’ : Gustafsson assisté de Jalbert et Perret
0-3 à 24’23’’ : Chapuis assisté de Tartari et Baylacq
0-4 à 31’14’’ : Gustafsson assisté de Lafrance et Tartari
0-5 à 42’57’’ :
Sivic assisté de Chouinard et Jalbert (sup. num.)
1-5 à 49’17’’ : Chauvière assisté de Papa et N. Besson
2-5 à 53’20’’ : Holecko assisté de Morgan et Gray
2-6 à 55’52’’ : Chapuis assisté de Baylacq et Tartari
3-6 à 59’25’’ : Holecko assisté de N. Besson et Papa (sup. num.)