5e journée D2 : La Roche sur Yon, Val Vanoise et Chambéry tiennent la corde

Le HOGLY, leader du groupe A, avait la possibilité de poursuivre son invincibilité en se rendant sur la glace des Renards de Roanne.

Objectif atteint avec le plus grand du travail effectué dans le premier tiers. Un dernier but marqué par Tomas Liska, son deuxième personnel dans le match, dans la deuxième période et les Aigles de la Roche disposent des Renards sans trop trembler (2-5). Avec 10 points pris sur 10 possible, tous les voyants sont au vert pour les Vendéens, et c’est d’autant plus profitable que Meudon et Amnéville ne jouaient pas ce soir.

Derby francilien pour deux équipes de mi-tableau, et scénario fou pour la rencontre entre les Jokers de Cergy Pontoise et les Peaux Rouges d’Evry. On pensait que Cergy avait clairement signé sa victoire très rapidement dans le match en menant 5-1 à la fin du deuxième tiers, mais les Peaux Rouges entamèrent un improbable retour par Dimitri Juan, inscrivirent 4 buts dans la dernière période pour pousser les locaux à une prolongation inattendue. Les tirs au but se profilèrent même, mais en toute fin de période supplémentaire, Tristan Lemaire marqua le but vainqueur pour les Jokers (6-5 a.p.).

En bas de tableau enfin, une rencontre importante opposée les Sangliers Arvernes de Clermont-Ferrand aux Ours de Villard de Lans. Pour ces deux équipes en mal de points, l’avantage a basculé côté Auvergnat où tout s’est joué dans le deuxième tiers-temps. Un doublé en supériorité numérique pour Hugo Florentin et un blanchissage pour Petr Zavadil offrent un second succès à Clermont (2-0), qui remonte ainsi au classement tandis que Villard reste à la lutte avec Avignon, qui ne jouait pas ce soir.

Dans le groupe B, un choc opposait deux équipes à 6 points, la rencontre entre les Bouquetins de Val Vanoise et les Taureaux de Feu de Limoges. Seule équipe du groupe à avoir remporté tous ses matchs jusqu’alors, la série continue pour Val Vanoise qui doit sa victoire sur un partage des buts de deux joueurs : Romain Pierrel, auteur d’un triplé, et Maxence Wagret pour le doublé, ont scellé le sort des Limougeauds qui ne s’étaient jamais inclinés à l’extérieur en ce début de saison (5-2).

La seule formation qui colle encore aux basques des Bouquetins, c’est celle de Chambéry. Les Eléphants avaient une occasion parfaite de poursuivre le festival offensif engagé depuis le début de saison et qui avait atteint des sommets la semaine dernière avec la réception de Strasbourg. Et bien les sommets furent surélevés encore un petit peu, car en déplacement chez le promu de l’ACBB la formation savoyarde a affolé tous les compteurs… sans s’être forcément rassurée défensivement ! Victoire 5-12 avec entre autres un triplé pour Peter Lietava et des doublés pour Dimitri Lavrov (6 points dans cette partie), Viktor Eriksson et David Escolier. Apprentissage de la D2 très difficile pour les Tigres, derniers sans avoir marqué le moindre point.

Juste devant cette équipe de Boulogne, on retrouve la réserve de l’Etoile Noire qui a arraché un point ce soir, mais a dû s’incliner aux tirs au but face aux Français Volants, qui poursuivent leur tournée à l’extérieur. Paris aurait pu s’imposer plus rapidement, mais aux réalisations d’Amsellem et Maréchal ont répondu celles de Ségura et Mathieu. C’est Kévin Ledoux qui offre la victoire aux Volants en marquant ses deux tirs au but (2-3 t.a.b.).

À Valence, Lynx et Castors d’Asnières avaient tout autant besoin de points, mais les locaux ont très vite disparu dans cette rencontre maitrisée largement par les Franciliens qui menaient déjà de 4 buts à la fin de la première période. Victoire finale sur le score de 3-8, et on se dit que cette équipe d’Asnières, à peine 4 matchs au compteur, a su se faire oublier mais aura clairement une carte à jouer dans ce championnat.