Amiens - Angers (Ligue Magnus, 7e journée)

La domination récompensée 

Après une défaite logique, mais porteuse d’espoir, Amiens retrouve son Coliséum pour le compte de la 7è journée. L’adversaire du soir n’est autre que le vice-champion de France en titre, Angers, un nouveau gros morceau sur la route d’Amiens.

Si les Gothiques enregistrent le retour de Nicolas Leclerc dans l’alignement, ils sont toujours privés de Rémi Thomas et Marc Bélanger. Quant aux Ducs ils sont privés de 4 éléments, Thillet, Albert sont blessés, Bisaillon est malade et Alexis Neau est laissé à disposition de Cholet.

La tension présente d’entrée

Amiens-Angers-2Ce match débute avant même que le premier palet ne soit lâché. Dès l’échauffement, VanderVeeken et Tifu s’expliquent, après que ce dernier a pris un palet dans la zone amiénoise pour tirer sur son gardien. Le géant amiénois n’apprécie pas et lui fait comprendre, les hommes s’expliquent, et, au moment de partir, le défenseur gothique pousse l’attaquant des Ducs assez brusquement et l’envoie au tapis. Quelques instants plus tard, Grégory Coburn et Guillaume Lefebvre s’échangent quelques mots de manière assez virulente : le match est déjà lancé !

La rencontre débute enfin, et les premières présences des « hommes forts » ne donnent rien. La première opportunité est à mettre à l’actif du jeune Quentin Fauchon, bien servi dans le slot par Joël Champagne, qui tente sa chance mais voit son tir contré au dernier moment alors qu’il prenait la direction de la lucarne. Quelques instants plus tard, VanderVeeken arme un slap puissant, Aubin laisse rebond, Fauchon le récupère mais bute par deux fois sur le portier angevin.

Les Gothiques continuent à mettre une pression énorme sur la cage des Ducs, et Gannon, en déviation d’un slap de Stuart, et tout près d’ouvrir le score, mais Aubin réalise, déjà des merveilles dans la cage angevine. Sur la mise au jeu, Champagne récupère le palet et les Gothiques s’installent à nouveau, et Bourgeois centre pour retrouver ce même Champagne devant le but qui tente la déviation, mais le mur Aubin se dresse l’attaque amiénoise.

Les Gothiques sont dominateurs, mais ne scorent toujours pas, et s’en suit un des premiers tournants du match. En infériorité numérique, VanderVeeken bouge un peu trop violemment son vis-à-vis devant le but de Mitch O’Keefe et écope d’une pénalité. Plus d’une minute de double supériorité numérique pour Angers, occasion rêvée pour réaliser un « hold-up ».Amiens-Angers-5 Le jeu à 5 contre 3 se montre pourtant stérile sur les premières secondes, et les tirs angevins se finissent dans les filets. Lors d’une mise au jeu devant la prison amiénoise, VanderVeeken et Skinnars s’invectivent, et le 26 amiénois se retrouve sanctionné d’une méconduite.

La suite du jeu à 5 contre 3 est inefficace. Entre passes imprécises et tirs non cadrés, les Gothiques tuent les deux pénalités sans avoir de réelles sueurs froides.

Toutefois, la dernière action du tiers-temps est pour les Ducs lorsque Tifu réussit à rentrer dans la zone offensive, élimine Leclerc, mais voit sa tentative repoussée par un O’Keefe bien présent dans sa cage.

Angers est étouffé

Les Ducs, qui peuvent s’estimer heureux de démarrer le tiers médian à égalité, frappent d’entrée de période. David Bastien glisse, perd le palet, Tifu en profite, rentre en zone offensive et sert Crowder sur sa gauche qui crucifie O’Keefe de près (0-1, 21’22).

Le coup est rude pour Amiens, mais les locaux ne se laissent pas abattre. Ils retournent à l’offensive mais ne sont pas loin de se faire à nouveau avoir en contre quand Lefebvre récupère en zone neutre et part à toute vitesse vers le but amiénois, il trébuche, et se retrouve sanctionné pour un plongeon alors qu’il arrivait face à son défenseur. Une aubaine pour les Gothiques. Les hommes de Smith s’installent, et quelques secondes après le début du jeu de puissance, Walls est pénalisé par l’arbitre. Un nouveau jeu à 5 contre 3, mais cette fois-ci pour Amiens !Amiens-Angers-3

Champagne récupère la mise au jeu, les Gothiques s’installent et font tourner le palet. Guillaume, à la pointe, transmet à VanderVeeken qui prend un tir au ras de la glace, Bruijsten dévie devant le but, Aubin repousse mais laisse un rebond, Stockton récupère et pousse au fond (1-1, 27’17).

Amiens se voit pousser des ailes et Bault est tout proche de donner l’avantage quelques minutes plus tard. Il arme un slap qui est dévié par un défenseur, le palet file dans les airs et atterrit sur la transversale de Jean-Sébastien Aubin, tout heureux de ne pas voir la rondelle finir au fond. Carpentier donne ensuite des frayeurs à l’ancien NHLer quand il dévie un tir de Leclerc, qui passe juste à côté.

Les Gothiques ont égalisé, les Gothiques dominent, mais les Gothiques ne sont pas à l’abri de se faire surprendre et de devoir à nouveau courir derrière le score. Campbell se charge de leur rappeler quand il récupère son propre rebond et qu’il voit son tir repoussé par le poteau d’O’Keefe. Une piqûre de rappel nécessaire puisque les Gothiques vont repasser devant peu de temps après. Stuart bloque un tir dans sa zone, part en contre et transmet à Serer qui entre en zone offensive, laisse sur sa gauche à Guillaume qui arme un magnifique tir qui finit dans la lucarne d’un Aubin masqué (2-1, 35’19).

Bruijsten, homme providentiel

Amiens veut continuer sur sa lancée et tente de faire le trou dès le début de la dernière période. Gannon rentre en zone offensive, élimine un défenseur, donne à Kazarine sur sa gauche qui arme un slap puissant qu’Aubin repousse difficilement.

Les Gothiques se font cependant surprendre assez tôt, une manie cette saison. Gaborit se retrouve étrangement seul dans le slot et trouve la lucarne d’un O’Keefe impuissant (2-2, 42’55).

Amiens-Angers-1Une nouvelle fois, tout est à refaire pour Amiens, et les Ducs tentent la contre-attaque pour tenter d’aller chercher une victoire inespérée au vu du match. Le match se résume presque à un attaque-défense dans lequel Aubin est très solide, malgré un nombre importants de rebonds concédés. Et lorsque le portier angevin est battu, le palet ne trouve pas le cadre, comme sur une très belle déviation de Gannon devant le but, qui passe de peu à côté.

Si peu d’occasions dangereuses sont à répertorier dans ce tiers, la seule fois où la défense angevine est prise à défaut amène un but. Fabien Bourgeois lance Stockton, côté gauche, qui centre pour Bruijsten au centre, le palet est touché, mais pas suffisamment pour empêcher le néerlandais d’armer un slap surpuissant qui finit dans la lucarne d’Aubin et fait exulter le Coliséum (3-2, 56’19). La célébration du banc amiénois est toute aussi intense que celle en tribunes, Bruijsten étant fêté en « héros » alors que le match est loin d’être fini.

À 1 minute et 30 secondes de la fin du match, Jean-Sébastien Aubin rentre sur son banc et Angers tente le tout pour le tout. Les Ducs sont bien installés en zone offensive, mais la hargne de la défense amiénoise empêche les visiteurs de se créer la moindre opportunité. Le match se termine et les Gothiques peuvent se congratuler, ils sortent vainqueurs d’un match digne des play-offs au niveau de l’intensité.

Elus meilleurs joueurs du match : Gary Lévêque pour Angers, Kevin Bruijsten pour Amiens.

 

Amiens – Angers 3-2 (0-0, 2-1, 1-1)
Samedi 25 octobre 2014 à 20h à la patinoire du Coliséum, 2750 spectateurs.
Arbitrage de Geoffrey Barcelo assisté de Pierre Dehaen et Matthieu Loos
Pénalités : Amiens 16' (4+10', 0', 2'), Angers 8' (0', 4', 4')
Tirs cadrés : Amiens 34 (8, 12, 14), Angers 20 (6, 7, 7)

Évolution du score :
0-1 à 21'22 : Crowder assisté de Tifu
1-1 à 27'17 : Stockton assisté de Bruijsten et VanderVeeken (double sup. num.)
2-1 à 35'31 : Guillaume assisté de Serer et Carpentier
2-2 à 42'55 : Gaborit assisté de Henderson et Crosnier
3-2 à 56'19 : Bruijsten assisté de Stockton et Bourgeois

 

Amiens

Gardien : Mitch O’Keefe (18 arrêts)

Défenseurs : Jamie VanderVeeken (2+10’) – Romain Bault (-1) ; Greg Coburn (-1, 4’) – Kevin Dusseau (C, -1) ; Shawn Stuart – Fabien Bourgeois (+2) ; Nicolas Leclerc.

Attaquants : Devin Gannon (+1) – Joël Champagne – Fabien Kazarine ; David Bastien (-1) – Shayne Stockton – Kevin Bruijsten (A, -1) ; Marius Serer (A) – Julien Guillaume (+1) – Romain Carpentier (+1) ; Axel Rioux ; Quentin Fauchon.

Remplaçants : Guillaume Duquenne (G), Antoine Buriez, Adrien Josse. Absents : Rémi Thomas, Marc Bélanger, Ramon Sopko.

Angers

Gardien : Jean-Sébastien Aubin (31 arrêts)

Défenseurs : Gary Lévêque (C, +1) – Michael Busto (A, 2’) ; Andrej Mrena – Florent Aubé ; Paul Bahain (-1).

Attaquants : Guillaume Lefebvre (+1, 2’) – Yannick Tifu (+1, 2’) – Tim Crowder (+1) ; Johan Skinnars (-1) – Cody Campbell – Braden Walls (-1, 2’) ; Robin Gaborit – Brian Henderson (A) – Alexis Crosnier ; Maxime Griet ; Gautier Alvau (-1).

Remplaçants : Julien Gaubert (G), Damien Sanchez, Lucas Latreuille. Absents : Sébastien Bisaillon, Julien Albert, Dimitri Thillet, Alexis Neau.