L'équipe-type de Ligue Magnus d'octobre 2014

En amont de la saison, on s'était posé la question : Aubin et Chouinard, les deux vétérans de NHL et recrues-vedettes de l'intersaison, deviendraient-ils incontournables dans l'équipe-type de la Ligue Magnus ?

Chouinard 2Après deux mois, Jean-Sébastien Aubin ne s'est toujours pas positionné en candidat sérieux, même s'il a été rassurant et en progrès en octobre. L'heureux élu est au contraire un gardien que plus personne n'attendait, qui a fini dernier et avant-dernier en pourcentages d'arrêts parmi les titulaires de Ligue Magnus depuis deux ans : Vladimir Hiadlovsky a conclu le mois avec 93,3% d'arrêts et a grandement contribué à l'étonnante place de leader de Strasbourg (une place néanmoins perdue chez son ancien club Dijon).

Quant à Éric Chouinard, toujours pas de trace de sa présence au centre de l'équipe-type... Et pour cause, il ne joue plus à ce poste ! Depuis la blessure de Yorick Treille, le distributeur de palets Félix Petit a été replacé au centre, et son compatriote Chouinard en profite pour finir les actions avec son tir puissant. Il pèse sur le jeu avec de plus en plus de constance et a été décisif dans la série de victoires de Grenoble, poursuivie en octobre contres les principaux concurrents désignés (Angers et Rouen). Les Brûleurs de Loups ont aussi la meilleure défense du championnat, où Dominic Jalbert n'a fait que récemment une (excellente) rentrée de blessure. Leur meilleur arrière depuis le début de saison est Pierre-Luc Lessard, toujours très propre dans ses interventions défensives. Fleur de saison ? Il avait déjà été choisi en octobre l'an passé !

L'autre arrière retenu connaît déjà l'équipe-type puisque c'est sa troisième présence en quatre saisons. Kyle Hardy a réussi un moi d'octobre exceptionnel avec 3 buts et une fiche de +6. Son seul match négatif, il l'a connu au Coliseum quand une relance ratée a provoqué le dernier but adverse. Mais cela n'a pas empêché son coach de le désigner comme joueur du match ce soir-là.

Enfin, si Lyon s'affiche comme le meilleur promu de l'histoire récente, c'est aussi parce que deux joueurs venus de division 1 ont réussi une éclatante adaptation. Julien Lebey et Nicolas Biniek sont très complices et faisaient déjà des ravages l’an passé. Associés, ils se trouvent facilement sur la glace et font preuve de beaucoup d’abnégation. Ils patinent tous les deux très vite et sont un peu les lapins Duracell, toujours en mouvement. Ils ne courent pas derrière la stat individuelle et se rendement souvent la pareille avec altruisme. Lebey est aussi un joueur intelligent qui sait pousser son adversaire à la faute, ce qui a une importance capitale vu que le jeu de puissance des Lions affiche une efficacité exceptionnelle en ce début de saison.

L'équipe-type d'octobre 2014 : Vladimir Hiadlovsky (Strasbourg) ; Pierre-Luc Lessard (Grenoble) - Kyle Hardy (Chamonix) ; Julien Lebey (Lyon) - Nicolas Biniek (Lyon) - Éric Chouinard (Grenoble).